Économie / Économie

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

Temps de lecture : 2 min

L'innovation ne vaut que si elle est partagée par tous les acteurs économiques, ce que l'Allemagne a compris

Le Reichstag à Berlin | Wikimedia Commons
Le Reichstag à Berlin | Wikimedia Commons

Quand nous pensons «innovation» à l'échelle mondiale, ce sont les Etats-Unis et un peu la Chine qui viennent à l'esprit, moins souvent l'Allemagne. Pourtant selon Dan Breznitz, co-directeur du Laboratoire d'Innovation Politique à l'Université de Toronto, l'Allemagne domine aujourd'hui le reste du globe dans ce secteur.

Dans son article publié sur la Harvard Business Review, le chercheur américain distingue quatre secteurs dans lesquels l'Allemagne est en pointe: les systèmes d'énergies renouvelables, la biotechnologie moléculaire, les lasers et les logiciels d'ingénierie expérimentale. Elle cherche ainsi à se positionner sur des technologies de rupture.

Toutefois, la clé de l'innovation allemande se résume en un point pour Dan Breznitz:

«Le plus important c'est que l'Allemagne parvient à adapter ses innovations technologiques à son industrie et à les diffuser à son tissu d'entreprises. La force des Allemands est d'infuser dans d'anciennes techniques et d'anciennes procédures des idées neuves, ce qui permet à ces secteurs de connaître une nouvelle jeunesse.»

Son savoir-faire industriel est connu et reconnu. Une bonne partie de la production «Made in China» est ainsi produite sur des machines réalisées outre-Rhin par exemple. Surtout, le pays a compris que l'innovation devait être partagée entre tous les acteurs économiques, et pas seulement dans le secteur de la haute technologie. L'Allemagne ne cherche pas seulement à créer de nouvelles industries mais insuffle aussi du renouveau dans ses anciennes. Cette capacité alliée à son investissement dans la formation continue de ses employés pour leur permettre d'utiliser de manière optimale ces innovations sont les clés de sa réussite selon l'auteur.

Newsletters

Les énergies fossiles n'ont pas dit leur dernier mot

Les énergies fossiles n'ont pas dit leur dernier mot

Le 11 décembre, alors que la communauté internationale sera réunie à Madrid pour la COP25, la compagnie pétrolière Saudi Aramco devrait devenir la plus grosse société cotée au monde.

Il est important d'évaluer le degré d'empathie lors d'un entretien d'embauche

Il est important d'évaluer le degré d'empathie lors d'un entretien d'embauche

Utile dans les rapports sociaux, elle a aussi un impact sur la réussite professionnelle.

Le lobbying ne date pas d’hier, mais du XVIIᵉ siècle

Le lobbying ne date pas d’hier, mais du XVIIᵉ siècle

La Compagnie britannique des Indes orientales a réussi à influencer les plus hautes sphères politiques d'outre-Manche.

Newsletters