EconomieLife

La catastrophe Microsoft expliquée en deux photos

Matthew Yglesias, mis à jour le 09.12.2013 à 18 h 02

Des employés de Microsoft dans un Microsoft Store à Washington, en 2010. REUTERS/Marcus Donner.

Des employés de Microsoft dans un Microsoft Store à Washington, en 2010. REUTERS/Marcus Donner.

Steve Ballmer est le directeur général de Microsoft. Il occupe ce poste depuis un certain temps, mais il a récemment annoncé qu’il allait se retirer. Le fait que le départ de Ballmer ait été annoncé sans annonce simultanée concernant son successeur montre bien qu’il a été mis à la porte par le conseil d’administration.

Explication avec ces photos prises le 8 décembre vers midi au «Fashion Centre» dans le quartier de Pentagon City à Arlington en Virginie.

Voici le magasin Microsoft:

Ce n’est pas une ruse. Il n’y avait aucun client dans le magasin. A midi. Un dimanche de décembre, haute saison du shopping.

Et voici l’Apple Store:

Le magasin est bondé.

Bien sûr, Microsoft a été pendant des années une société fantastique, sans pour autant posséder des magasins de détail, donc ce n’est pas comme si échouer à construire des magasins à succès était un problème en soi. Le vrai problème, c’est qu’il n’y a rien qui cloche avec le magasin. C’est un endroit génial pour y faire du shopping. Bien meilleur que l’Apple Store, vraiment, parce l’Apple Store est bondé et que c’est un peu dur de capter l’attention d’un vendeur. Chez Microsoft, on se trouve dans un environnement agréable avec un personnel serviable. C’est juste que personne ne veut acheter leur matos.

C’est toujours une société très rentable grâce à son énorme solidité sur le marché. Mais les entreprises sont faites d’individus. Si personne ne veut acheter des trucs Microsoft, ça aura forcément des retombées sur l’entreprise.

Matt Yglesias

Traduit par Alexandra Le Seigneur

Matthew Yglesias
Matthew Yglesias (51 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte