Économie / Économie

Comment vendre l'iPhone en Inde? En le rendant encore plus cher

Temps de lecture : 2 min

Un magasin Apple à Bangalore, en Inde - Reuben Strayer via Flickr CC License BY-SA
Un magasin Apple à Bangalore, en Inde - Reuben Strayer via Flickr CC License BY-SA

Apple vend son iPhone 5S en Inde depuis le 1er novembre, avec un succès plutôt remarqué. Et dans ce pays qui demeure parmi les plus pauvres de la planète (en 2012, seulement 4% du 1,2 milliard d’Indiens, soit près de 48 millions de personnes, vivait avec plus de 5 dollars par jour), la marque à la pomme a fait un choix plutôt curieux: vendre son téléphone encore plus cher qu'aux Etats-Unis, souligne Quartz.

Ce n’est pourtant pas ainsi que les smartphones sont habituellement vendus en Inde. Il y a encore trois ans, le prix moyen des modèles haut de gamme était de 30.000 roupies (environ 353 euros) jusqu’à ce qu’Apple fasse sauter les plafonds en sortant l’iPhone 4S à 40.000 roupies (471 euros); désormais, on trouve l’iPhone 5S entre 53.500 roupies (629 euros) et 71.500 roupies (841 euros), c’est-à-dire respectivement 146 euros et 209 euros de plus qu’aux Etats-Unis (mais néanmoins 80 euros et 76 euros de moins qu’en France).

Comment expliquer qu’en dépit de la pauvreté extrême de la majorité des Indiens, Apple leur propose ses iPhones à des prix toujours plus exorbitants? Pour le journaliste indien Rajiv Makhni du Hindustan Times, il s’agirait finalement d'entretenir le prestige dont est nimbée la marque, le consommateur étant amené à penser que plus l'appareil coûte cher, meilleur il est:

«Aujourd’hui, tous les constructeurs semblent se dire que vendre leurs téléphones à moins de 50.000 roupies équivaut à admettre leur mauvaise qualité (...) Avec un iPhone 5S à plus de 70.000 roupies, Apple a tordu le cou à l’idée selon laquelle l’Inde est un marché sensible à la notion de prix.»

Pour s’assurer que l’iPhone 5S trouve cependant preneur, Apple s’appuie sur des techniques pas si différentes de celles pratiquées en France –rachat de téléphones, crédits à taux zéro, forfaits subventionnés– qui sont autant de rabais déguisés pour maintenir l’iPhone tout en haut de la gamme des smartphones... et en faire un objet d’orgueil pour les Indiens fortunés: «C’est le prix élevé qui rend le téléphone désirable, mais ce sont les réductions qui le font se vendre», conclut l’article de Quartz. De fait, la firme à la pomme semble très confiante envers sa méthode: elle espère gagner 10 millards de roupies grâce à l’iPhone 5S avant la fin de l’année.

Laurent Pointecouteau

Newsletters

Les classes populaires décrochent depuis 2008 (et tout le monde s’en fout)

Les classes populaires décrochent depuis 2008 (et tout le monde s’en fout)

«Ce décrochage de la France d’en bas est inédit», lit-on dans une note de l'Observatoire des inégalités, dont le directeur n’est pas content et le fait savoir.

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

L'innovation ne vaut que si elle est partagée par tous les acteurs économiques, ce que l'Allemagne a compris

Le taux d'emploi des Français de 25 à 54 ans est supérieur à celui des Américains

Le taux d'emploi des Français de 25 à 54 ans est supérieur à celui des Américains

Les Français ont une réputation de fainéants, c’est bien connu. Pourtant, une récente étude du prix Nobel d’économie Paul Krugman publiée sur son blog du New York Times montre que ce n’est peut-être pas si vrai. ...

Newsletters