Économie / Économie

[VIDÉO] A quoi ressemblent dix secondes de ruée boursière sur l'action BlackBerry

Temps de lecture : 2 min

Jadis pionnière du smartphone, la société canadienne BlackBerry n'est plus que l'ombre de ce qu'elle représentait dans ses années fastes. Au deuxième trimestre 2013, ses produits ne comptaient plus que pour 3% de part de marché des smartphones vendus dans le monde.

Mais son action a connu une forte hausse mercredi 2 octobre. BlackBerry a d'abord annoncé sa volonté de se faire racheter par son actionnaire Fairfax, qui possède plus de 10% du capital. C'est alors qu'un autre acteur, un fond d'investissement américain, Cerberus Capital Management, est entré dans le jeu, manifestant à son tour son intérêt.

Selon le Wall Street Journal, le fonds allait signer un accord confidentiel l'autorisant à consulter les comptes de l'entreprise. C'est cette annonce qui a fait grimper l'action BlackBerry, ce que nous montre, au ralenti, cette fascinante vidéo: en 3 minutes 30, elle permet de visualiser seulement 10 secondes de trading sur l'action entre les différentes places de marché, à raison de 40.000 ordres par seconde.

Sur la vidéo, on voit l'action partir à 7,61 dollars pour finir un peu en-dessous de 8, soit 5% de gagnés en dix secondes. Un ballet d'ordres de vente et d'achat qui ressemble à une partie de Space Invaders!

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Les classes populaires décrochent depuis 2008 (et tout le monde s’en fout)

Les classes populaires décrochent depuis 2008 (et tout le monde s’en fout)

«Ce décrochage de la France d’en bas est inédit», lit-on dans une note de l'Observatoire des inégalités, dont le directeur n’est pas content et le fait savoir.

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

Pourquoi l'Allemagne est-elle la championne du monde de l'innovation?

L'innovation ne vaut que si elle est partagée par tous les acteurs économiques, ce que l'Allemagne a compris

Le taux d'emploi des Français de 25 à 54 ans est supérieur à celui des Américains

Le taux d'emploi des Français de 25 à 54 ans est supérieur à celui des Américains

Les Français ont une réputation de fainéants, c’est bien connu. Pourtant, une récente étude du prix Nobel d’économie Paul Krugman publiée sur son blog du New York Times montre que ce n’est peut-être pas si vrai. ...

Newsletters