PresidentiellePrésidentielle 2012 live directEconomie

Chômage, dette publique, commerce extérieur: le point sur les chiffres du débat Hollande-Sarkozy

Gérard Horny, mis à jour le 02.05.2012 à 23 h 33

REUTERS

REUTERS

REVENONS UN PEU SUR LES CHIFFRES. Ils ont été nombreux ce mercredi soir à avoir été brandis lors du débat d'entre-deux-tours entre François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Le point sur le chômage

François Hollande: «La France a décroché, le chômage est à un niveau historique, la compétitivité s'est dégradée et donc, je veux être le président qui redressera la production, l'emploi, la croissance.»

Nicolas Sarkozy: «Prenons les chiffres,parce que c'est important pour ceux qui nous écoutent, du BIT. C'est un chiffre incontestable. Le chômage a augmenté de 422 000, ce qui est trop, entre 2007 et 2011, chiffre BIT, c'est-à-dire une augmentation de 18,7 %, les mêmes chiffres puisque les chiffres du BIT permettent de comparer avec tous les autres pays. Sur la même période, avec le même critère du BIT, le chômage a augmenté de 18,7 % en France, sur la même période il a augmenté de 37 % en Italie, de 60 % en Angleterre, de 191 % en Espagne après 7 années de socialisme, de 103 % aux États-Unis, et dans la moyenne des pays de la zone euro, dans la moyenne, le chômage a augmenté de 39,6 %, c'est-à-dire exactement le double.»

Sur le chômage, Nicolas Sarkozy se sert des chiffres qui l'arrangent le plus, évidemment, en l'occurrence ceux du BIT qui, comme le souligne l'Insee, reposent sur une «définition extensive de l'emploi et par conséquent restrictive du chômage». Dès l'instant où on travaille un peu, ne serait-ce qu'une heure par semaine, on n'est plus chômeur.

Les statistiques habituellement utilisées pour mesurer l'évolution du chômage en France sont celles des demandeurs qui ont fait la démarche de s'inscrire à Pôle Emploi avec une distinction en plusieurs catégories et donc des chiffres plus ou moins restrictifs selon qu'on considère seulement la catégorie A (la plus étroite, très proche des chiffres du BIT), ou des l'ensemble des catégories.

Pour les trois catégories A-B-C, on arrive fin mars à 4,3 millions de chômeurs contre 3,28 millions fin mars 2007, ce qui confirme les chiffres de François Hollande. En revanche, ce dernier exagère en parlant de chiffres records. Le taux de chômage n'est pas à son niveau record, celui-ci avait été atteint au printemps 1997 (10,8% pour la seule métropole contre 9,4% selon les dernières statistiques).

La dette publique:

Sur la dette publique, la réalité est entre les deux chiffres annoncés, un peu plus proche de celui de Hollande que de celui de Sarkozy. En cinq ans, de la fin 2006 à la fin 2011, on est passé de 1.152,2 milliards d'euros à 1.713 milliards, soit une progression de 560,8 milliards, plus proche de 600 milliards que de 500...

Le commerce extérieur

Le commerce extérieur de la France était bien excédentaire lorque Lionel Jospin est parti, comme l'a affirmé François Hollande. Cette année-là, le solde a été positif de 2,6 milliards d'euros.

Mais, en 2001, dernière année complète avec Jospin, il avait été déficitaire de 5,8 milliards. Et dès 2003, on a retrouvé un déficit de 6 miiliards.

G. H.

Gérard Horny
Gérard Horny (300 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte