législatives 2017

51 articles
Voici les 16 candidats de La République en marche (sur 526) éliminés au premier tour

Voici les 16 candidats de La République en marche (sur 526) éliminés au premier tour

Ce dimanche soir, on a dénombré 510 qualifiés pour le second tour, et seize malheureux, qui feraient presque figure d'anomalie.

Les bons (et les mauvais) perdants des élections législatives

Les bons (et les mauvais) perdants des élections législatives

Il y a ceux qui savent accepter la défaite... et les autres.

Législatives: les élites ne meurent jamais

Législatives: les élites ne meurent jamais

Au soir du premier tour des élections législatives, une partie des élites est en passe de «dégager» pour de bon. La question est de savoir par qui et par quoi elle sera remplacée...

Quelle étrangeté que ce renouvellement inspiré par le sommet

Quelle étrangeté que ce renouvellement inspiré par le sommet

Le président de la République a bénéficié de la faiblesse de ses adversaires et rivaux. La campagne législative aura été un aboutissement. L’électorat a consenti à main forcée.

Législatives: le FN au terminus des prétentieux

Législatives: le FN au terminus des prétentieux

La formation frontiste rêvait de 80 députés il y a quelques mois, tablait de manière plus réaliste sur la moitié après la présidentielle. Elle peut désormais espérer au grand maximum une dizaine de sièges, mais seule sa présidente partira grandissime favorite au second tour.

Législatives 2017: les circonscriptions à surveiller

Législatives 2017: les circonscriptions à surveiller

Dans certaines circonscriptions se jouent des enjeux politiques nationaux: ministre devant renoncer à son poste en cas d'échec, anciens ministres jouant sa crédibilité et celle de son parti... Petit tour d'horizon des circonscriptions essentielles à surveiller.

L'assassinat des législatives

L'assassinat des législatives

Une campagne peu mobilisatrice s'est couplée à l'affaiblissement structurel du scrutin depuis 2002 pour aboutir à un taux d'abstention stupéfiant: moins d'un Français sur deux a voté.

Les électeurs accordent les pleins pouvoirs à Macron sans l'avoir prémédité

Les électeurs accordent les pleins pouvoirs à Macron sans l'avoir prémédité

C'est l'histoire d'un engrenage implacable depuis le 23 avril. Au soir du premier tour des législatives, le président Macron, avec 32,2%, est bien parti pour disposer d'une très large majorité absolue à l'Assemblée nationale, avec 400 sièges ou plus. Une majorité d'électeurs ne le souhaitent pourtant pas, mais il n'y a pas d'alternative.

Le «Parti turc» aux législatives: «Oui, l’islamophobie est notre moteur commun»

Le «Parti turc» aux législatives: «Oui, l’islamophobie est notre moteur commun»

Le premier tour des élections législatives a lieu ce dimanche. Dans certaines circonscriptions, des candidats du Parti égalité justice (PEJ) se présentent, une formation que l'on qualifie de «parti turc». Que défendent-ils?

Quiz: saurez-vous reconnaître les partis pour lesquels tractent ces militants?

Quiz: saurez-vous reconnaître les partis pour lesquels tractent ces militants?

Gauche, droite, En marche!, FN: le paysage politique français s'est complexifié depuis l'élection présidentielle. Parviendrez-vous à reconnaître qui incarne chaque mouvement politique sur ces photos de militants en campagne?

L'état de décomposition théorique et culturel de la radicalité de gauche

L'état de décomposition théorique et culturel de la radicalité de gauche

La disparition totale ou partielle des partis communistes occidentaux a propulsé la gauche dans une situation inédite.

Il y a trop de candidats aux législatives

Il y a trop de candidats aux législatives

Plus de candidats, c'est plus de pluralisme et donc plus de démocratie? Pas si vite.

Avec Emmanuel Macron, le Parti du Moindre Mal risque de faire très mal

Avec Emmanuel Macron, le Parti du Moindre Mal risque de faire très mal

Profitant à plein de la présidentialisation et du scrutin majoritaire, le parti macronien est bien parti pour rafler une majorité absolue à l'Assemblée nationale. Sa position stratégique au centre, dans un contexte d'extrêmes influents, lui vaut un avantage décisif.

Le Parti socialiste s'est vidé de toute substance

Le Parti socialiste s'est vidé de toute substance

[BLOG] À force de renoncements, de mollesse idéologique, de compromis, de rapiècements en rapiècements, le Parti socialiste s'est vidé de toute substance. S'il se meurt, c'est d'avoir renoncé à adoucir la dureté de ce monde.

La France des Christophe va-t-elle gagner les législatives?

La France des Christophe va-t-elle gagner les législatives?

Entre la République en marche et les Républicains, une différence d'âge, mais aussi de prénoms.

2017, l'année des candidats mutants

2017, l'année des candidats mutants

Candidats ex-PS nouvellement en marche, socialistes Macron-compatibles, marcheurs dissidents, communistes insoumis, macroniens à l'insu de leur plein gré... Le bestiaire des législatives est varié.

Vive les parachutés!

Vive les parachutés!

Plaidoyer pour un personnage indispensable des élections législatives.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe construisent l’opposition de gauche

Emmanuel Macron et Edouard Philippe construisent l’opposition de gauche

Emmanuel Macron élu et son Premier ministre Edouard Philippe nommé, le système partisan de la Ve République apparaît en voie d’effondrement, nous assistons à une mutation plus ou moins rapide des différentes familles politiques. La gauche ne fait pas exception.

Édouard Philippe Premier ministre d'Emmanuel Macron, un choix tactique sous contraintes

Édouard Philippe Premier ministre d'Emmanuel Macron, un choix tactique sous contraintes

Le choix du premier Premier ministre d'un nouveau président se fait souvent sous contrainte. Cette fois-ci, le nom d'Édouard Philippe s'est imposé par la nécessité de gagner les prochaines élections législatives. Casser la droite républicaine supposait de nommer l'un de ses élus à l'hôtel Matignon.

Non, l'Europe n’est pas un boulet pour l’industrie, voilà pourquoi

Non, l'Europe n’est pas un boulet pour l’industrie, voilà pourquoi

L’Union européenne n’est pas à l’origine du recul industriel en France. Au contraire: dans le secteur automobile, le marché unique est un atout. Un dossier rouvert à l’occasion de la campagne pour les élections législatives.

Newsletters