Cannes 2015

14 articles
Avec «Dheepan», Jacques Audiard fait son marché dans les malheurs du monde

Avec «Dheepan», Jacques Audiard fait son marché dans les malheurs du monde

Palme d'or à Cannes, le dernier film de l'auteur de «Un Prophète» donne l'impression de ne plonger dans les violences exotiques et les affrontements locaux que pour en tirer des bénéfices spectaculaires.

Hitler, Thor et kung-fu: entretien avec David Sandberg, le réalisateur qui a séduit Cannes, le Net et... David Hasselhoff

Hitler, Thor et kung-fu: entretien avec David Sandberg, le réalisateur qui a séduit Cannes, le Net et... David Hasselhoff

Son court métrage «Kung Fury», qui a été projeté à la Quinzaine des réalisateurs, est désormais disponible gratuitement en ligne.

Cannes 2015: dernier survol avant atterrissage dans les palmes

Cannes 2015: dernier survol avant atterrissage dans les palmes

Bref retour sur cette 68e édition du Festival et sur quelques-unes de ses figures marquantes, de l'animal au fantôme.

Surimpressions cannoises: comment les images superposées nous révèlent la complexité du monde

Surimpressions cannoises: comment les images superposées nous révèlent la complexité du monde

Parmi les nombreuses propositions esthétiques de cette édition 2015, ce motif visuel a particulièrement frappé notre rétine à travers les différentes sélections.

Films français: rendez-vous dans un désert très habité

Films français: rendez-vous dans un désert très habité

«Love» de Gaspard Noé, «Dheepan» de Jacques Audiard, «Valley of Love» de Guillaume Nicloux.

On a trouvé le tube de Cannes dans un film chinois: «Go West» des Pet Shop Boys

On a trouvé le tube de Cannes dans un film chinois: «Go West» des Pet Shop Boys

L’an dernier, tous les festivaliers cannois avaient le «Diamonds» de Rihanna dans la tête, grâce à une scène marquante du Bande de filles de Céline Sciamma. En 2015, on peut sans doute déjà décerner le prix du tube de Cannes à «Go West» des Pet...

Films français à Cannes: du cinéma d’enfants gâtés

Films français à Cannes: du cinéma d’enfants gâtés

Premier bilan mitigé du cinéma français en lice sur la Croisette: quelques grands films et découvertes mais surtout des longs métrages qui font preuve d’une paresse rembourrée par les moyens conséquents dont ils disposent.

Cannes 2015: voyages au centre de l'humain

Cannes 2015: voyages au centre de l'humain

Trois films («Plus fort que les bombes», «De l'ombre il y a» et «Cemetery of Splendour»), chacun à leur manière, explorent des mondes hybrides pourtant ancrés dans le réel.

«La Loi du marché», c’est aussi de savoir se vendre

«La Loi du marché», c’est aussi de savoir se vendre

Dans son film présenté en compétition à Cannes, Stéphane Brizé raconte la façon dont on peut créer des marges de liberté dans les systèmes: celui du marché de l'emploi ou du cinéma.

«Le Fils de Saul», «Ni le ciel, ni la terre»: le bouclier d’Athéna

«Le Fils de Saul», «Ni le ciel, ni la terre»: le bouclier d’Athéna

Bien qu’extrêmement différents, les deux films les plus prometteurs de ces deux derniers jours ont en commun d’inventer des réponses de cinéma comme moyen de prendre en charge l’horreur

«Trois souvenirs de ma jeunesse», le film qui éclipse tous les autres

«Trois souvenirs de ma jeunesse», le film qui éclipse tous les autres

Ce n'est plus une romance, c'est un cosmos. Il vaut à Arnaud Desplechin le César de meilleur réalisateur.

Cannes, terre de contraste: quand «Mad Max: Fury Road» fait écho à «An» et «Notre petite sœur»

Cannes, terre de contraste: quand «Mad Max: Fury Road» fait écho à «An» et «Notre petite sœur»

Les effets de montage des projections du Festival font se parler des films aussi différents que possible les uns des autres: un film d'action américain et deux films japonais d'une extrême délicatesse.

«L’Ombre des femmes»: filmer comme on respire

«L’Ombre des femmes»: filmer comme on respire

Philippe Garrel met en scène comme il respire, dans une sorte de mouvement naturel qui paraît naître d’une situation, d’un visage, d’une émotion.

Il y a trop de films français à Cannes

Il y a trop de films français à Cannes

Le tiers du programme est hexagonal. Ce qui menace Cannes de perdre son titre de «plus grand festival du monde».

Newsletters