49-3

8 articles
Manuel Valls et le 49.3: il faudrait enfin que nos politiques assument

Manuel Valls et le 49.3: il faudrait enfin que nos politiques assument

«On m’a imposé le 49.3» a déclaré l'ex Premier ministre lorsque les journalistes l'ont mis face à ses incohérences.

Pourquoi internet a cru que Manuel Valls démissionnait

Pourquoi internet a cru que Manuel Valls démissionnait

Et beaucoup regrettent que cela soit faux.

49-3: pourquoi Rocard est-il encensé tandis que Valls est vilipendé?

49-3: pourquoi Rocard est-il encensé tandis que Valls est vilipendé?

Cinq recours à l’article 49-3 de la Constitution pour Manuel Valls, vingt-huit pour Michel Rocard. Et c’est le premier qui est accusé de déni de démocratie.

Deux mois dans la rue contre la loi Travail

Deux mois dans la rue contre la loi Travail

À l'appel de sept syndicats, une nouvelle journée de grèves et de manifestations est organisée ce jeudi 19 mai. Les manifestants réclament le retrait du texte porté par la ministre du travail Myriam El Khomri, adopté sans...

Le 49-3, cet outil «qui peut permettre de favoriser la discussion»

Le 49-3, cet outil «qui peut permettre de favoriser la discussion»

En littérature, on appellerait ça une antiphrase. Sauf qu'il ne s'agit pas vraiment ici d'ironie ou d'euphémisme. Interrogé sur la réforme du Code du travail, qui passe très mal chez une partie des socialistes, le président du groupe PS à l...

Dès 2014, Manuel Valls évoquait «le plaisir du 49-3 à répétition»

Dès 2014, Manuel Valls évoquait «le plaisir du 49-3 à répétition»

À la fin des années 80, le Premier ministre était le conseiller parlementaire de Michel Rocard, le chef de gouvernement qui a eu le plus de fois recours à cet article.

L’homme pressé

L’homme pressé

Valls envisageait déjà en 2014 le recours au 49-3 pour «des circonstances historiques, ou de la petite histoire politique»

Valls envisageait déjà en 2014 le recours au 49-3 pour «des circonstances historiques, ou de la petite histoire politique»

Depuis l'annonce par Manuel Valls du recours par le gouvernement à l'article 49-3 de la Constitution sur la loi Macron, provoquant le dépôt par la droite d'une motion de censure qui sera examinée ce jeudi 19 février, on a beaucoup ressorti de...

Newsletters