Dresde

7 articles
À cause de Pegida, la «capitale de Noël» allemande peine à attirer les touristes

À cause de Pegida, la «capitale de Noël» allemande peine à attirer les touristes

La réputation de Dresde a été entachée par le mouvement anti-islam Pegida. Et la 581e édition de son marché de Noël n’attire pas les touristes.

À Dresde, deux Allemagnes en guerre face aux réfugiés

À Dresde, deux Allemagnes en guerre face aux réfugiés

Dans le berceau de Pegida, la tension est palpable entre partis d'extrême droite et habitants qui organisent la résistance.

Immigration en Allemagne, année zéro

Immigration en Allemagne, année zéro

Dans une petite ville à forte immigration, au sud de l’Allemagne, on tolère plutôt bien les étrangers. Mais à Dresde, à l'est, où il n’y en a pas, on les rejette. Reportage au sein de ce paradoxe allemand.

Il y a encore pire que Pegida: Legida

Il y a encore pire que Pegida: Legida

P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { } Leipzig s'apprêtait, mercredi 21 janvier, à être le théâtre d'une des plus vastes opérations policières que la ville saxonne a connues depuis la Réunification: plus de 4.000 policiers devaient, rapporte...

Et le «non-mot» allemand de l'année est... «Lügenpresse»

Et le «non-mot» allemand de l'année est... «Lügenpresse»

Cette expression signifiant «presse à mensonges» est devenue ces derniers mois un des cris de ralliement du mouvement islamophobe Pegida.

En Allemagne, la résistance s'organise contre le mouvement anti-islam «Pegida»

En Allemagne, la résistance s'organise contre le mouvement anti-islam «Pegida»

P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { } Alors que l'ampleur prise par le nouveau mouvement anti-islam Pegida laisse les dirigeants politiques allemands de plus en plus perplexes et inquiets, la résistance s'organise dans la rue comme sur le n...

Les lundis soirs allemands ont changé de camp

Les lundis soirs allemands ont changé de camp

En 1989, les manifestants s'élevaient pour la liberté contre un régime autoritaire. En 2014, c'est contre l'«islamisation» de l’Allemagne. Un peu comme si Eric Zemmour, au lieu de dédicacer des dizaines de milliers de livres, entraînait derrière lui, tous les lundis soir, des dizaines de milliers de manifestants, des petites bougies à la main, pour sauver l’Occident du suicide.

Newsletters