Pablo Iglesias

17 articles
Podemos et les socialistes espagnols, alliance tactique ou première pierre d’une refondation européenne?

Podemos et les socialistes espagnols, alliance tactique ou première pierre d’une refondation européenne?

Le PSOE a fait le choix d’une alliance avec Podemos, malgré ou contre ses chefs historiques. Podemos choisit de s’inscrire dans une logique d’accès potentiellement rapide aux responsabilités gouvernementales. Si le gouvernement Rajoy est en ligne de mire, c’est le projet européen qui sera immanquablement questionné.

Les figures encore méconnues (en France) de la nouvelle gauche européenne

Les figures encore méconnues (en France) de la nouvelle gauche européenne

Né-e-s dans les années 70 ou 80, elles et ils incarnent des gauches qui se réinventent sur un continent où la droite progresse toujours davantage. La gauche est morte, vive la gauche!

Entre catholiques et gauches radicales, une convergence des luttes?

Entre catholiques et gauches radicales, une convergence des luttes?

Au-delà de l'apparente droitisation d'une fraction du monde catholique, les prises de position du pape suscitent un vif intérêt dans de nombreux secteurs de la gauche radicale.

La «transversalité» fait turbuler l'Espagne... et demain l'Europe?

La «transversalité» fait turbuler l'Espagne... et demain l'Europe?

Le mot, qui traverse tout juste les Pyrénées et arrive de Madrid, est le reflet d'une campagne électorale où la rivalité entre Podemos et les socialistes a pris un tour historique.

Podemos parie sur le polyamour pour gagner les élections espagnoles

Podemos parie sur le polyamour pour gagner les élections espagnoles

Pour s'imposer comme la première force à gauche, le parti de Pablo Iglesias s'est allié avec la formation écolo-communiste Izquierda Unida et adopte les codes d'une relation polyamoureuse non exclusive. La clef d'une relation durable?

Comment la menace du Grexit pousse les gauches à se défaire de leurs vieux réflexes

Comment la menace du Grexit pousse les gauches à se défaire de leurs vieux réflexes

La crise grecque et la confrontation de la gauche radicale avec la réalité du processus d’intégration européenne l'obligent à un examen de conscience.

La fin de la fronde

La fin de la fronde

Alors que Pablo Iglesias affirme espérer dans L’Obs que la social-démocratie européenne acceptera la main que les gauches radicales du Sud de l’Europe lui tendent, la «Fronde» se dégonfle comme une baudruche. Autopsie d’une longue parade vers le vide, précipité de l’impasse de la gauche française par rapport à la crise européenne.

Quand Podemos tente de jouer collectifs

Quand Podemos tente de jouer collectifs

Au-delà de la figure médiatique de Pablo Iglesias, la formation espagnole essaie de se développer au niveau local en s'appuyant sur des collectifs de militants.

Petit guide pour séduire Pablo Iglesias

Petit guide pour séduire Pablo Iglesias

Le leader de Podemos s'est séparé de sa compagne Tania Sanchez, mais également de Juan Carlos Monedero, l'un de ses plus vieux compagnons de route en politique. Comment accrocher ce cœur à prendre?

Gauche radicale: la clé, c'est Laclau

Gauche radicale: la clé, c'est Laclau

Le penseur argentin connaît un succès posthume mérité. Décédé brutalement à Séville en avril 2014, ce professeur de théorie politique influence incontestablement la pensée et la stratégie politique de la gauche radicale du sud de l'Europe, dont Podemos, en particulier par ses réflexions sur la démocratie radicale et le populisme...

Et si la gauche radicale représentait la revanche des intellectuels?

Et si la gauche radicale représentait la revanche des intellectuels?

Les universitaires sont en nombre parmi les responsables de Syriza et Podemos, avec une place et un rôle différents de ceux que leur réserve la social-démocratie.

Stuart Hall, le penseur qui avait anticipé le renouveau des gauches radicales

Stuart Hall, le penseur qui avait anticipé le renouveau des gauches radicales

Il y a tout juste un an disparaissait le fondateur des «cultural studies», analyste de la domination idéologique du thatchérisme et, à ce titre, inspirateur de la résurgence des gauches en Europe.

Syriza, Podemos: l'ambition hégémonique des nouvelles gauches européennes

Syriza, Podemos: l'ambition hégémonique des nouvelles gauches européennes

Le parti d'Alexis Tsipras, qui va accéder au pouvoir en Grèce, comme celui de Pablo Iglesias, qui espère l'imiter en Espagne, ne s'inscrivent plus dans une stratégie visant simplement à peser sur leur camp ou à obtenir un score substantiel en préservant leur pureté idéologique.

Podemos, Syriza et les autres sont-ils «antisystème»? Pas si simple...

Podemos, Syriza et les autres sont-ils «antisystème»? Pas si simple...

Large accord contre l’extrême droite en Suède, chantage de l’Union européenne à l’égard de Syriza, critiques de Podemos contre la «caste» espagnole... La situation laisse penser à un brouillage de l'opposition droite-gauche, mais il faut faire attention aux oppositions simplistes.

Podemos et Syriza vont-ils enfin combler le fossé entre la gauche et les classes populaires?

Podemos et Syriza vont-ils enfin combler le fossé entre la gauche et les classes populaires?

La percée des mouvements de gauche radicale dans les intentions de vote des citoyens grecs et espagnols signe le retour d'un penseur majeur de la gauche italienne du début du XXe siècle, Antonio Gramsci, et de l'idée de partir de l'expérience concrète des gens pour élaborer une vision du monde à laquelle ils adhèrent

Espagne: «Game of Thrones», inspiration du leader de Podemos, Pablo Iglesias

Espagne: «Game of Thrones», inspiration du leader de Podemos, Pablo Iglesias

Le nouveau parti espagnol est-il dirigé par quelqu'un qui se prend pour la Khaleesi? Pablo Iglesias est surtout très habile en communication.

Podemos va-t-il pouvoir réenchanter la gauche espagnole?

Podemos va-t-il pouvoir réenchanter la gauche espagnole?

Révélation des élections européennes, Pablo Iglesias a été désigné secrétaire général du nouveau parti espagnol le 15 novembre. En dépit d’un slogan simpliste, «¡Claro que Podemos!» (bien sûr que nous pouvons), les difficultés commencent.

Newsletters