féminicide

15 articles
Chez les moins de 18 ans aussi, les féminicides font rage

Chez les moins de 18 ans aussi, les féminicides font rage

Même chez les 11-18 ans, les femmes sont bien plus tuées par leur partenaire ou par leur ex que l'inverse.

Les féminicides sont-ils vraiment en hausse depuis début 2019?

Les féminicides sont-ils vraiment en hausse depuis début 2019?

Derrière l'affirmation récente que désormais, une femme est tuée tous les deux jours par son conjoint ou son ex se cache une réalité statistique bien plus complexe.

«Ces images devaient être jolies, inoffensives, à l’opposé de ce qu’elles représentent»

«Ces images devaient être jolies, inoffensives, à l’opposé de ce qu’elles représentent»

Dans une série photographique tout en sobrieté, intitulée «Preuves d'amour», Camille Gharbi nous donne à voir une vingtaine d'objets du quotidien photographiés sur un fond bleu clair. Chacun d'eux représente l'arme des meurtres de femmes...

Si vous êtes victime d’agression sexuelle au Pérou, ne comptez pas sur la justice

Si vous êtes victime d’agression sexuelle au Pérou, ne comptez pas sur la justice

«Même si les femmes victimes ont des preuves, leur témoignage vaut très peu. Le système opère toujours en faveur de l'agresseur.»

Femmes humiliées, violées, trucidées: ras-le-bol du «torture porn» dans les séries télévisées

Femmes humiliées, violées, trucidées: ras-le-bol du «torture porn» dans les séries télévisées

Les séries policières font la part belle aux féminicides, sans jamais s'intéresser aux sources de cette violence misogyne. Et quand même les séries féministes se mettent à l'hyperviolence gratuite, c'en est trop.

Procès Serge Dader: «Je veux mourir en psychiatrie»

Procès Serge Dader: «Je veux mourir en psychiatrie»

[Épisode 2/2] Après avoir auditionné la famille des victimes de Serge Dader, la cour d'assises de Haute-Garonne se concentre sur la personnalité de l'accusé et sur son état mental.

Procès Serge Dader: «J'ai fait une connerie! J'ai tué Brigitte et sa mère!»

Procès Serge Dader: «J'ai fait une connerie! J'ai tué Brigitte et sa mère!»

[Épisode 1/2] Le procès de l'agriculteur de 51 ans, accusé du double meurtre de son ex-compagne et de la mère de celle-ci trois ans plus tôt, s'est ouvert le 22 mai.

Ce qu'il y avait à dire «en plus» sur l'affaire Alexia Daval

Ce qu'il y avait à dire «en plus» sur l'affaire Alexia Daval

Il est temps qu'on en finisse avec les «accidents» et les «drames passionnels» pour rappeler les faits bruts: un homme a tué sa femme. Et ça arrive encore tous les trois jours en France.

En France, on meurt parce qu’on est une femme

En France, on meurt parce qu’on est une femme

On connaît tous cette statistique: une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Mais sa réalité est bien différente de ce que j'imaginais.

Au Mexique, sur la trace des femmes disparues

Au Mexique, sur la trace des femmes disparues

Le féminicide, le meurtre de femmes en raison de leur sexe, est une pratique courante au Mexique. Selon Amnesty international, environ 370 femmes ont été assassinées dans la ville de Ciudad Juarez entre 1993 et 2005. Environ 4...

Pourquoi le port d’armes est un sujet féministe

Pourquoi le port d’armes est un sujet féministe

Plus le port d’armes est répandu, plus il y a de féminicides.

Les Brésiliennes à l’assaut du web contre le sexisme

Les Brésiliennes à l’assaut du web contre le sexisme

Un projet de loi qui envisage de restreindre l’accès à l’avortement même en cas de viol est à l’origine d’un mouvement inédit de révolte chez les féministes et les défenseurs des droits humains au Brésil.

Depuis 2010, 36 militantes féministes ont été assassinées au Mexique

Depuis 2010, 36 militantes féministes ont été assassinées au Mexique

Au Mexique, au Guatemala, au Salvador et au Honduras, les attaques contre des femmes militantes sont légion et se déroulent en toute impunité.

«Nos femmes»: quand le cinéma français rigole des violences conjugales

«Nos femmes»: quand le cinéma français rigole des violences conjugales

Un film en salles, avec notamment Daniel Auteuil et Richard Berry, fait passer les violences conjugales pour une franche rigolade.

Faut-il reconnaître le «féminicide» dans le droit français?

Faut-il reconnaître le «féminicide» dans le droit français?

Tuer une femme parce qu'elle est une femme n'est pas une circonstance aggravante dans notre législation, contrairement à ce qui se passe dans des pays d'Amérique latine qui reconnaissent la spécificité de ces crimes.

Newsletters