comédie

105 articles
«Bad Buzz» d'Éric et Quentin, ou le «Dumb et Dumber» du pauvre

«Bad Buzz» d'Éric et Quentin, ou le «Dumb et Dumber» du pauvre

[Épisode 6] Pour leur première incursion sur grand écran, Éric et Quentin se sont tout permis. Le résultat est inénarrable.

«Kaamelott» est le parfait condensé de l'humour à la française

«Kaamelott» est le parfait condensé de l'humour à la française

Alors que sort en salles le long-métrage d'Alexandre Astier, retour sur les nombreux clins d'œil de la série à Astérix, De Funès, Fernandel...

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Le Discours» de Laurent Tirard, la comédie qui se moque gentiment de ses personnages sans les humilier

«Le Discours» de Laurent Tirard, la comédie qui se moque gentiment de ses personnages sans les humilier

Pas de gros taulier des blockbusters de l'humour au casting, mais beaucoup de bonne volonté dans cette adaptation millimétrée du roman de Fabcaro.

«Mandibules», la ligne claire d'un burlesque aventureux

«Mandibules», la ligne claire d'un burlesque aventureux

L'inventif nouveau film de Quentin Dupieux mêle duo de comiques abrutis, touche de fantastique et poésie lunaire en ce qui semble un bricolage désinvolte et se révèle porteur d'un mouvement aussi précis que joyeux.

Rashida Jones est bien plus qu'une actrice cool

Rashida Jones est bien plus qu'une actrice cool

Après avoir incarné des personnages dans des séries cultes, elle a décroché le premier rôle dans le dernier film de Sofia Coppola. C'est aujourd'hui l'une des actrices les plus passionnantes d'Hollywood.

Trois films pour ne pas penser

Trois films pour ne pas penser

Les comédies «Énorme» de Sophie Letourneur et «Poissonsexe» d'Olivier Babinet fonctionnent selon le même mécanisme, qui est aussi celui de la tragédie «Antigone» de Sophie Deraspe.

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

La comédie de Jean-Pascal Zadi et John Wax convie un grand nombre de têtes d'affiche issues des dites «minorités visibles» pour interroger les impasses du communautarisme.

«La Cravate» et «#JeSuisLà»: vertus de l'artifice

«La Cravate» et «#JeSuisLà»: vertus de l'artifice

Documentaire sur un militant FN ou fable douce-amère entre côte basque et Corée du Sud, le film de Chaillou et Théry et celui de Lartigau affichent chacun un procédé qui éclaire de manière inattendue les réalités contemporaines.

Le meilleur du pire des comédies françaises en 2019

Le meilleur du pire des comédies françaises en 2019

Vous commencez à avoir l'habitude: le classement se lit du film le plus réussi au plus raté.

«It Must Be Heaven» ou la comédie comme ultime munition

«It Must Be Heaven» ou la comédie comme ultime munition

Le cinéaste palestinien Elia Suleiman retrouve son personnage burlesque et mutique pour mieux étendre aux dimensions de la planète ses étonnements navrés devant les tragédies de l'époque.

Todd Phillips, le cinéaste de la masculinité malmenée et du chaos

Todd Phillips, le cinéaste de la masculinité malmenée et du chaos

Des fraternités universitaires aux pick-up artists, le réalisateur de «Joker» n'a jamais cessé de filmer des hommes à la recherche de leur masculinité à travers la violence et la misogynie.

Avec «Le Daim», à délirant, délirante et demie

Avec «Le Daim», à délirant, délirante et demie

Le nouveau film de Quentin Dupieux fabrique une fable absurde autour d'un serial killer obsessionnel et givré, invention nourrie d'une autre folie moins improbable, la pulsion créatrice.

Sur la Croisette, des sourires de toutes les couleurs

Sur la Croisette, des sourires de toutes les couleurs

Malgré leurs différences, les films d'ouverture des sélections cannoises jouent dans un registre peu courant dans les festivals, celui de l'humour. Mais il n'y a pas que les films d'ouverture...

Dans «Nous finirons ensemble», la vieillesse n'est pas le seul naufrage

Dans «Nous finirons ensemble», la vieillesse n'est pas le seul naufrage

Huit ans et demi après «Les petits mouchoirs», Guillaume Canet réunit sa bande pour un film qui passe à côté de son époque.

«Synonymes» à l'assaut d'une impossible identité

«Synonymes» à l'assaut d'une impossible identité

En force et en vitesse, le troisième long-métrage de Nadav Lapid déclenche une tempête burlesque dans le sillage d'un jeune Israélien exilé volontaire à Paris.

Oui, Louis de Funès a marqué l'histoire du septième art

Oui, Louis de Funès a marqué l'histoire du septième art

En 2020, l'acteur devrait être honoré par la Cinémathèque. Et ça ne plaît pas à tout le monde.

La meilleure vanne du monde ne rapportera rien à l’humoriste anonyme

La meilleure vanne du monde ne rapportera rien à l’humoriste anonyme

Des businessmen du rire sur Instagram ont attisé la fureur de la scène humoristique américaine en vendant des blagues à des annonceurs publicitaires.

«Nicky Larson» n'est pas le nanar sexiste que l'on nous a promis

«Nicky Larson» n'est pas le nanar sexiste que l'on nous a promis

Les critiques pleuvent sur «Nicky Larson et le parfum de Cupidon», accusé d'être graveleux, misogyne et homophobe. Ce n'est pourtant pas la seule façon de cerner le film.

La comédie normalise-t-elle les actes et idées monstrueuses?

La comédie normalise-t-elle les actes et idées monstrueuses?

Les blagues de Dave Chappelle sur R. Kelly ou de Louis C.K. sur les jeunes de Parkland sont au cœur d'un vaste débat sur le pouvoir néfaste à moyen et long terme de la comédie.

«Le ciel, les oiseaux et... ta mère!», quand la banlieue faisait salle comble

«Le ciel, les oiseaux et... ta mère!», quand la banlieue faisait salle comble

Il y a 20 ans, l’histoire de quatre banlieusards en vacances à Biarritz a donné naissance à la «comédie de banlieue» et proposé une image positive des cités françaises.

«Doubles Vies», le jeu virtuose d'Assayas sur les inquiétudes et clichés contemporains

«Doubles Vies», le jeu virtuose d'Assayas sur les inquiétudes et clichés contemporains

Le nouveau film d’Olivier Assayas est servi par un quartet de très bons acteurs et actrices.

Cinq mécaniques classiques du stand-up décryptées par des pros

Cinq mécaniques classiques du stand-up décryptées par des pros

Vous ne rirez plus jamais par hasard.

Le meilleur du pire des comédies françaises en 2018

Le meilleur du pire des comédies françaises en 2018

Du «Grand bain» au «Poulain», de «Bécassine!» à «En liberté!» et de «Larguées» aux «Affamés», l'heure du bilan a sonné.

«Je considère les plateaux de tournage comme des parcs d’attraction»

«Je considère les plateaux de tournage comme des parcs d’attraction»

Entre burlesque et horreur, le sixième long-métrage de Mani Haghighi dessine à traits incisifs l'état de son pays, et confirme sa place singulière dans le cinéma iranien.

Vous voulez être à niveau question racisme? Regardez du stand-up

Vous voulez être à niveau question racisme? Regardez du stand-up

Netflix regorge de spectacles d'humoristes féministes, LGBT+, anticolonialistes, noirs, arabes qui attaquent de tous les côtés les chefs de la chaîne alimentaire humaine.

«The House That Jack Built», diabolique comédie

«The House That Jack Built», diabolique comédie

Le nouveau film de Lars von Trier est une fable horrifique qui, aux côtés d'un tueur en série aussi ingénieux que cinglé, interroge la place de la violence dans la vie et dans les arts.

Le goût doux-amer du «Dîner de cons»

Le goût doux-amer du «Dîner de cons»

La première fois, j'ai raté des répliques tellement j'ai ri. La deuxième fois, j'ai revu le film de Francis Veber avec des yeux nouveaux.

«Mary à tout prix», le bal des prédateurs

«Mary à tout prix», le bal des prédateurs

Le grand éclat de rire de l'année 1998 reste à ce jour le film le plus populaire des frères Farrelly. Et une excellente illustration de tout ce que la masculinité peut produire de toxique.

Comment Éric l’humoriste régressif est devenu Judor l’auteur authentique

Comment Éric l’humoriste régressif est devenu Judor l’auteur authentique

Lui-même semble parfois décontenancé par la dualité qui le caractérise.

Le meilleur de la comédie américaine est certainement derrière nous

Le meilleur de la comédie américaine est certainement derrière nous

En 2008, dans la foulée d'une révolution de la comédie américaine engagée par Judd Apatow et d'autres, sortaient de nombreux grands classiques du genre. Dix ans plus tard, le bilan est pourtant très décevant.

Le meilleur des pires comédies françaises de 2017

Le meilleur des pires comédies françaises de 2017

«Problemos» restera à jamais gravé dans nos coeurs.

La triple réussite de «Logan Lucky»

La triple réussite de «Logan Lucky»

Surgi des tréfonds du Sud des États-Unis, le nouveau long métrage de Steven Soderbergh est un film de casse virtuose et une comédie enlevée, qui ouvre sur des horizons plus réels et plus contemporains.

Pourquoi les Français adoraient tant Jerry Lewis (contrairement à ses compatriotes)?

Pourquoi les Français adoraient tant Jerry Lewis (contrairement à ses compatriotes)?

Mal-aimé dans son pays qui n'a jamais réellement reconnu son talent, Jerry Lewis est resté une immense star en France, qui l'a célébré comme l'un des siens, quitte à en faire un cliché aussi vivace que la baguette et le béret.

À Cannes, deux femmes en éclats

À Cannes, deux femmes en éclats

«Barbara» de Mathieu Amalric avec Jeanne Balibar et «Un beau soleil intérieur» de Claire Denis avec Juliette Binoche ont ouvert leurs sections respectives avec à chaque fois une haute et belle idée du cinéma.

Le théâtre d’improvisation, le secret de la comédie américaine

Le théâtre d’improvisation, le secret de la comédie américaine

Comment des expérimentations théâtrales dans l'arrière-salle d'un bar de Chicago ont permis de faire émerger les comédiens, scénaristes et réalisateurs américains les plus talentueux de leur génération et donné naissance à un nouvel âge d'or de la comédie.

Si «Get Out» est un film d'horreur, c'est aussi une comédie grinçante

Si «Get Out» est un film d'horreur, c'est aussi une comédie grinçante

Il ne faut pas se fier qu'aux affiches ou aux bandes-annonces; on rigole énormément devant ce film, succès surprise venu des États-Unis.

Quel regard portent les spectateurs sur le film «Gangsterdam»?

Quel regard portent les spectateurs sur le film «Gangsterdam»?

Une large partie de la presse et nombre d'associations dénoncent un film homophobe et faisant l'apologie du viol; le regard du public est parfois très différent.

Le zapping de «Vu» sur la journée tragi-comique de Fillon que vous devez voir

Le zapping de «Vu» sur la journée tragi-comique de Fillon que vous devez voir

L'équipe du programme de France 2 s'est attelée à résumer la journée du 1er mars, et on a pas vu grand-chose de plus drôle et juste sur cette affaire.

Le rap français peut-il faire rire?

Le rap français peut-il faire rire?

De TTC à Kery James, en passant par Booba et Rohff, presque tous les MC’s hexagonaux se sont essayés à l’humour. Au point de signer la mort de l’activisme propre au hip-hop? D’engendrer des parodies populaires telles que Fatal Bazooka? Ou de simplement amuser l’auditeur en le plongeant dans des univers décalés?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio