Transavia

6 articles
La confrontation pourrait coûter à Air France plus qu’une chemise

La confrontation pourrait coûter à Air France plus qu’une chemise

Une compagnie aérienne fonde sa réputation sur la confiance de ses passagers. Après l’explosion de colère, Air France doit impérativement relancer le dialogue social.

Air France ou Airbus? Face aux compagnies du Golfe, Paris doit choisir

Air France ou Airbus? Face aux compagnies du Golfe, Paris doit choisir

Air France et la Lufthansa se plaignent auprès de leurs autorités d’une concurrence déloyale des compagnies du Golfe, mais Paris et Berlin ont d’autres raisons de dérouler le tapis rouge aux Émirats. Notamment à cause de leurs commandes d’Airbus et de Rafale. On en parlera au Salon du Bourget!

Air France ne renonce pas au low cost

Air France ne renonce pas au low cost

Le bras de fer entres les pilotes et la direction d’Air France est loin d’être terminé. La grève de 14 jours le mois dernier, 15 au 28 septembre, a manifestement laissé des traces. La majorité des pilotes s'est alors opposé au développement de la...

Derrière la grève chez Air France-KLM, un modèle industriel en péril

Derrière la grève chez Air France-KLM, un modèle industriel en péril

Si la direction veut introduire les normes des concurrents low cost, c'est parce que le groupe a besoin de vols moyens courriers compétitifs pour remplir ses longs courriers.

Pourquoi les compagnies aériennes européennes veulent abandonner les vols domestiques au low cost

Pourquoi les compagnies aériennes européennes veulent abandonner les vols domestiques au low cost

Alors que les deux syndicats de pilotes d’Air France ont entamé une grève lundi 15 septembre pour contester les conditions de travail dans la filiale low cost de la compagnie, Transavia France, les Allemands de Lufthansa ont eux aussi manifesté...

Transavia: les grévistes d'Air France ne se trompent pas de constat, mais se trompent de combat

Transavia: les grévistes d'Air France ne se trompent pas de constat, mais se trompent de combat

On peut comprendre que les pilotes ne souhaitent pas travailler plus pour gagner moins chez Transavia, mais il n'y a aucune chance que les consommateurs, qui ont arbitré en faveur du low cost, ne les suivent. Le vrai combat à mener se situe au niveau européen, pour obtenir des conditions de travail garantissant la sécurité des vols.

Newsletters