justice

1016 articles
«La mère, elle encourageait beaucoup Anaïs»

«La mère, elle encourageait beaucoup Anaïs»

[Épisode 3] Avant que les juges ne rendent leur verdict, la cour se penche sur la responsabilité de Marie-Karine, la mère d'Anaïs, dans les violences subies par Judith.

Une minorité de femmes dans le jury du procès Weinstein

Une minorité de femmes dans le jury du procès Weinstein

Ses avocats ont tout fait pour éviter que les juré·es aient le profil des plaignantes.

«C'est ignoble, j'ai détruit une jeune fille»

«C'est ignoble, j'ai détruit une jeune fille»

[Épisode 2] Les expériences douloureuses vécues par Anaïs ont modelé son rapport aux autres, avec des conséquences parfois dévastatrices.

«Tout un chacun, demain, peut prendre une photo avec son smartphone pour nuire à son collègue!»

«Tout un chacun, demain, peut prendre une photo avec son smartphone pour nuire à son collègue!»

Septembre 2018, Adama Cissé, agent de propreté parisien, s'endort dans la rue pendant sa pause. Une passante prend une photo et la tweete, provoquant son licenciement. Ce mardi 14 janvier, il passait devant les prud'hommes.

«C'est pas possible, de faire ça à quelqu'un»

«C'est pas possible, de faire ça à quelqu'un»

[Épisode 1] Un jour, Judith rentre dans sa famille après plus de deux ans d'absence. Sa mère et son frère ne tardent pas à découvrir les sévices qu'elle a subis.

L'arnaque

L'arnaque

Qualifier Carlos Ghosn d'«otage» est inexact et dangereux

Qualifier Carlos Ghosn d'«otage» est inexact et dangereux

Les soutiens de Carlos Ghosn évoquent sa situation en parlant de «prise d'otage». Ceux de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei arrêtée au Canada, en font de même.

La condamnation de France Télécom ne changera (malheureusement) pas grand-chose

La condamnation de France Télécom ne changera (malheureusement) pas grand-chose

Les suicides cachent la forêt qu'est la souffrance au travail, laquelle n'est pas encore imputée aux organisations.

Au tribunal, l'interprétation des émojis n'est pas une mince affaire

Au tribunal, l'interprétation des émojis n'est pas une mince affaire

En 2019, des dizaines d'émojis ont fait leur apparition dans des contextes judiciaires. Petit tour d'horizon de la manière dont ils ont été utilisés.

Overdose

Overdose

«Il fallait qu'elle paye la souffrance que je ressentais»

«Il fallait qu'elle paye la souffrance que je ressentais»

[Épisode 5] Au dernier jour du procès de Sophie Masala, accusée du meurtre de sa collègue Marilyne Planche, la cour tente de dissiper les ultimes zones d'ombre avant que le verdict ne tombe.

La justice médiatique, ce poison de nos sociétés modernes

La justice médiatique, ce poison de nos sociétés modernes

[BLOG You Will Never Hate Alone] De nos jours, chacun a l'âme d'un procureur qui juge depuis son salon sans rien savoir des attendus de l'affaire.

«On rentrait dans son jeu. Sauf que nous, on arrivait à en sortir et elle, elle en sortait pas»

«On rentrait dans son jeu. Sauf que nous, on arrivait à en sortir et elle, elle en sortait pas»

[Épisode 4] Enfant, Sophie Masala souffrait de la rivalité que sa mère lui avait imposée. Face à Marilyne, les rôles se sont inversés.

«C'est malheureux à dire, mais ça m'a fait du bien de taper»

«C'est malheureux à dire, mais ça m'a fait du bien de taper»

[Épisode 3] Remontée contre sa collègue Marilyne Planche, Sophie Masala décide d'aller la voir à son domicile pour vider son sac.

«Marilyne, il y a un gros problème avec Sophie»

«Marilyne, il y a un gros problème avec Sophie»

[Épisode 2] La famille et les collègues de Marilyne Planche commencent à s'inquiéter. Ils ne l'ont pas vue depuis quelque temps, et ils reçoivent des messages étranges de son portable.

«Son bureau était un bordel innommable, mais paradoxalement, elle était très sérieuse»

«Son bureau était un bordel innommable, mais paradoxalement, elle était très sérieuse»

[Épisode 1] Marilyne, 54 ans, travaillait depuis plus de vingt ans à l'Agefiph de Toulouse. Jusqu'à son départ en arrêt maladie, le 19 avril 2016, elle y avait trouvé un «rythme de croisière».

Aux États-Unis, un débat présidentiel en prison

Aux États-Unis, un débat présidentiel en prison

Les Démocrates dans la course à l'élection de 2020 étaient invité·es à débattre avec des associations de défense des droits des ancien·nes détenu·es. Seulement trois ont fait le déplacement.

«Je comprends qu'il y a quelqu'un, je prends le plus grand couteau»

«Je comprends qu'il y a quelqu'un, je prends le plus grand couteau»

[Épisode 4] Trouver un homme dans l'appartement qu'il habite avec sa petite amie, lui sauter dessus, plaider le crime passionnel. Charles Sievers a réalisé le scénario qu'il avait écrit six ans avant.

«Je préférerais un amour un peu moins excessif mais un quotidien plus serein»

«Je préférerais un amour un peu moins excessif mais un quotidien plus serein»

[Épisode 3] Dans le pas de deux destructeurs qu'était devenu le couple de Charles et Paolina, le besoin de séduire de l'un répondait à celui de se sentir aimée de l'autre.

En Croatie, des manifestations dénoncent la libération de cinq hommes suspectés de viol

En Croatie, des manifestations dénoncent la libération de cinq hommes suspectés de viol

Des marches de contestation sont prévues ce samedi dans plusieurs villes croates.

Newsletters