Les disparitions du Grand Nord

5 articles
Le Grand Nord, un deuxième Moyen-Orient, vraiment?

Le Grand Nord, un deuxième Moyen-Orient, vraiment?

Le potentiel pétrolier et, surtout gazier, de l’Arctique est très important. La plupart des grandes compagnies y sont déjà présentes, mais deviennent prudentes, face aux conditions extrêmes d’exploitation, et aux risques de marée noire.

La mer de Barents, trait d'union russo-norvégien

La mer de Barents, trait d'union russo-norvégien

La Russie et la Norvège coopèrent depuis 1993 en mer de Barents, espace arctique très poissonneux et, surtout, très riche en hydrocarbures. Un dialogue renforcé depuis qu’ils ont, en 2010, réglé un différend territorial vieux de 40 ans.

Les disparitions du Grand Nord

Les disparitions du Grand Nord

De l’or, des diamants, de l’argent, du fer, des terres rares, de l’uranium, du gaz et du pétrole. A proximité d’une Europe en crise et plus si loin désormais d’une Asie assoiffée d’énergie et de minerais, l’Arctique prend des allures d’eldorado ou, au contraire, de miroir aux alouettes. Et pendant ce temps-là, les glaces fondent...

Le Canada en pole position sur l'exploitation du Grand Nord

Le Canada en pole position sur l'exploitation du Grand Nord

Ottawa vient de prendre la présidence tournante du Conseil arctique, qui regroupe les pays de la région. L’occasion de doper son ambitieux plan d’extraction des ressources minières et pétrolières, au nom du bien-être des peuples autochtones.

La «spirale de la mort» du Pôle Nord

La «spirale de la mort» du Pôle Nord

Les compagnies pétrolières sont prêtes à se jeter sur les effets bénéfiques –pour eux– du changement climatique. Quand nous aurons l'image satellite d'un Pôle Nord sans banquise, là, peut-être, l'opinion publique évoluera. A ce moment-là, il sera trop tard.

Newsletters