Hassan Rouhani

9 articles
Une alliance avec la Russie et l’Iran contre Daech est devenue inévitable

Une alliance avec la Russie et l’Iran contre Daech est devenue inévitable

Parfois, le monde vous offre des choix terribles et il vous faut choisir le moindre.

L’accord sur le nucléaire iranien est «une farce»

L’accord sur le nucléaire iranien est «une farce»

A en croire les versions présentées à Washington, Téhéran et Paris, les grandes puissances et l’Iran ne sont en fait d’accord sur rien…

Nucléaire iranien: un mauvais accord n’est pas préférable à pas d'accord

Nucléaire iranien: un mauvais accord n’est pas préférable à pas d'accord

En laissant intactes les infrastructures nucléaires et en levant les sanctions économiques, l’accord peut être considéré comme une victoire pour l'Iran. De quoi aviver les tensions grandissantes entre Téhéran d’un côté et les pays arabes sunnites et Israël de l'autre.

Les raisons de la formidable redistribution des cartes au Moyen-Orient

Les raisons de la formidable redistribution des cartes au Moyen-Orient

On a souvent reproché à l'administration Obama sa prudence dans la région. Son revirement actuel envers l'Iran sur le dossier irakien s'en trouve facilité.

L’Iran n’a pas changé

L’Iran n’a pas changé

C’est bien de discuter nucléaire avec Téhéran. Mais il ne faut pas croire que l’Iran a changé ses méthodes.

Le retour de l’humour à l’iranienne

Le retour de l’humour à l’iranienne

Le flux d'histoires drôles s'était tari quand Ahmadinejad était au pouvoir. L'élection du modéré Rohani a rouvert le robinet à blagues. Au moins jusqu'à sa prise de fonctions, le 4 août.

Nucléaire: en venir au «oui» avec l'Iran

Nucléaire: en venir au «oui» avec l'Iran

Comment résoudre l'impasse sur le programme nucléaire de Téhéran? L'avis d'un ancien négociateur américain.

En Syrie, la théorie des dominos chiites et sunnites

En Syrie, la théorie des dominos chiites et sunnites

Le pays est en train de devenir un champ de bataille par procuration entre combattants chiites et sunnites venus de l'étranger. Derrière la haine inter-religieuse, une sérieuse confrontation géopolitique entre les pays du Golfe, l'Iran, et l'Occident.

Iran: un Président modéré comme Rohani, ça peut changer quoi?

Iran: un Président modéré comme Rohani, ça peut changer quoi?

Hassan Rohani, élu dès le premier tour avec 50,68% des suffrages, succède à Mahmoud Ahmadinejad. Lors de sa campagne, il a promis d'apaiser les tensions avec l'Occident. Et qu'en sera-t-il pour la société iranienne?

Newsletters