Benoît Hamon

90 articles
L'autre gauche lorgne-t-elle déjà les déçus de Jean-Luc Mélenchon?

L'autre gauche lorgne-t-elle déjà les déçus de Jean-Luc Mélenchon?

Après les perquisitions dont lui-même et son mouvement ont été l’objet, le chef des Insoumis est en position délicate. Hamon et le PS se mettent en embuscade pour ramasser les morceaux.

Pour Benoît Hamon, Emmanuel Macron fait preuve de «racisme social»

Pour Benoît Hamon, Emmanuel Macron fait preuve de «racisme social»

L'ex-candidat PS à la présidentielle dénonce la «profonde indifférence» de Macron face «à la souffrance de ceux qui sont les plus vulnérables».

Rassurez-vous: la robotisation n'est pas une menace pour l'emploi

Rassurez-vous: la robotisation n'est pas une menace pour l'emploi

Il faut ajouter une dose de bon sens économique au débat sur la supposée raréfaction de l'emploi liée à l'automatisation, électrisé par moult études alarmistes.

Parti socialiste VS «Génération-s»: la lutte finale?

Parti socialiste VS «Génération-s»: la lutte finale?

Alors qu’Olivier Faure s’apprête à prendre la tête du Parti socialiste, le mouvement de l’ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon semble s’implanter politiquement.

Le PS peut-il connaître un «moment Corbyn»?

Le PS peut-il connaître un «moment Corbyn»?

Alors que le débat s’envenime entre les trois candidats héritiers de la ligne de François Hollande et Manuel Valls, l’hypothèse d’une victoire de l’aile critique du parti, menée par Emmanuel Maurel, n’est plus inenvisageable.

Le PS ruiné par son ex et par son meilleur coup d'un soir

Le PS ruiné par son ex et par son meilleur coup d'un soir

Pendant cinquante ans, le «parti d'Épinay» a connu une relation orageuse avec la gauche radicale. Pendant trente ans, il a hésité à demander en mariage les centristes. Dimanche soir, les deux l'ont pris en étau et l'ont ramené à un de ses plus bas niveaux sous la Ve République.

Il a manqué un million de voix à Jean-Luc Mélenchon

Il a manqué un million de voix à Jean-Luc Mélenchon

Après une percée impressionnante, le candidat de la «France insoumise» frôle les 20% des voix, mais rate pour deux points la qualification au second tour.

Dans une élection aussi serrée, il n'est plus l'heure de voter selon son cœur

Dans une élection aussi serrée, il n'est plus l'heure de voter selon son cœur

Vous votez Hamon ou Dupont-Aignan? Vous jouez la présidentielle avec des mauvaises règles.

Le «vote utile», coupable trop parfait de la future défaite du PS

Le «vote utile», coupable trop parfait de la future défaite du PS

Si l'étau formé par Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron fonctionne à ce point, c'est parce que la campagne de Benoît Hamon a été plombée dès le départ par les divisions du quinquennat et des primaires, qui l'ont privé des soutiens de grands élus, jusqu'à un président sortant devenu fantôme dans son propre parti. Illustration avec son dernier grand meeting, à Rennes.

Benoît Hamon est résolument «féministe», son revenu universel l’est peut-être moins...

Benoît Hamon est résolument «féministe», son revenu universel l’est peut-être moins...

Slate.fr explore le programme, les déclarations et le bilan des candidats à la présidentielle, sous le prisme de l’égalité femmes-hommes. Aujourd’hui Benoît Hamon. [3/6]

La présidentielle? Et alors?

La présidentielle? Et alors?

«Et alors?», ou la formule qui symbolise le mieux la campagne électorale pour l'Élysée.

Hamon doit renoncer

Hamon doit renoncer

S’il renonçait, Hamon épargnerait au socialisme la honte d’une défaite; il pourrait plus vite se consacrer à la reconstruction du mot et du parti, travailler pour demain, tandis que Mélenchon jouirait de la lumière.

Les cinq handicaps qui plombent la candidature de Benoît Hamon

Les cinq handicaps qui plombent la candidature de Benoît Hamon

Doublé par Mélenchon, en perte de vitesse dans les sondages, Hamon cumule cinq handicaps: avoir été désigné tardivement, bénéficier assez peu de la primaire, souffrir de la division de son parti comme des contradictions de sa ligne, enfin affronter de vives concurrences électorales.

Avec Emmanuel Macron, la virage de la gauche française que l'Allemagne attendait

Avec Emmanuel Macron, la virage de la gauche française que l'Allemagne attendait

Sigmar Gabriel, le patron du SPD qui avait soutenu François Hollande en 2012, se tourne aujourd'hui vers Emmanuel Macron. Et délaisse le Parti socialiste incarné par la candidature de Benoît Hamon.

Une situation si extraordinaire qu'elle peut propulser un centriste à l'Elysée

Une situation si extraordinaire qu'elle peut propulser un centriste à l'Elysée

Les précédents historiques montrent qu'un candidat centriste échoue généralement à conquérir la présidence. Mais Emmanuel Macron profite d'un contexte exceptionnel: le discrédit personnel du candidat de la droite conjugué à la faiblesse politique du candidat socialiste.

On a joué la primaire de gauche avec des systèmes de vote alternatifs

On a joué la primaire de gauche avec des systèmes de vote alternatifs

Après le vote-sanction virtuel contre Nicolas Sarkozy, celui contre Manuel Valls.

François Fillon est en bien meilleure position que ne le suggèrent les sondages

François Fillon est en bien meilleure position que ne le suggèrent les sondages

L'ancien Premier ministre, qui a failli disparaître de la compétition pour cause de scandale, reste le candidat le mieux placé pour se qualifier au second tour avec Marine Le Pen. L'enviable position d'Emmanuel Macron dans les sondages est, elle, très fragile.

Le peuple ou la gauche? Ce qui sépare Hamon et Mélenchon

Le peuple ou la gauche? Ce qui sépare Hamon et Mélenchon

Rassembler la gauche et ses appareils partisans ou tenter de construire un sujet politique nouveau –le peuple– voilà la différence fondamentale entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

Une élection à nulle autre pareille, inédite et imprévisible

Une élection à nulle autre pareille, inédite et imprévisible

La présidentielle 2017 s'annonce inédite et imprévisible.

Benoît Hamon ou le retour des ruses de Mitterrand

Benoît Hamon ou le retour des ruses de Mitterrand

Le nouveau candidat du PS à la présidentielle rappelle à bien des égards le Mitterrand d'avant 1981. Benoît Hamon peut-il faire mentir tous ceux qui prédisent déjà la fin de son parti?

Newsletters