fait divers

138 articles
Comment les stups français ont fait tomber le neveu de Pablo Escobar

Comment les stups français ont fait tomber le neveu de Pablo Escobar

Dans «L'affaire B52» de Paradiso Media, un ancien flic raconte la folle enquête qui a mené à l'arrestation des héritiers du cartel de Medellín sur le territoire français.

Affaire Vairelles: l'international de football attend toujours son procès

Affaire Vairelles: l'international de football attend toujours son procès

Le procès de l'icône du RC Lens à été reporté. Le tribunal devait faire la lumière sur une fusillade impliquant le joueur et trois de ses frères blessant trois videurs d'une boîte de nuit.

«Pour des sommes comme ça, on éradique des familles sans problème»

«Pour des sommes comme ça, on éradique des familles sans problème»

[Épisode 5] Le 5 juillet 2014, une réunion de famille chez Renée Troadec tourne à l'empoignade. Hubert Caouissin, soutenu par sa belle-mère, accuse son beau-frère Pascal d'avoir volé de l'or. Lydie Troadec, elle, enregistre la conversation en douce.

«Si j'avais des étudiants en psy qui se demandaient ce qu'est le délire, je leur parlerais d'Hubert Caouissin»

«Si j'avais des étudiants en psy qui se demandaient ce qu'est le délire, je leur parlerais d'Hubert Caouissin»

[Épisode 4] Les quatre psychiatres qui ont expertisé le meurtrier de la famille Troadec se succèdent à la barre. Si la tragédie peut trouver sa source en 2013, 2006 voire 1940, tous s'accordent sur l'événement déclencheur.

«Je pensais que le démembrement n'était compatible qu'avec certains profils»

«Je pensais que le démembrement n'était compatible qu'avec certains profils»

[Épisode 3] En garde à vue dans le cadre de la disparition de la famille Troadec, Hubert Caouissin ne va rien épargner aux officiers de police judiciaire. Huit heures durant, il raconte avec minutie, sans interruption, ce qu'il est advenu des corps de ses victimes.

«Encore un drame familial! La presse va en faire un thriller pendant des semaines»

«Encore un drame familial! La presse va en faire un thriller pendant des semaines»

[Épisode 2] À la cour d'assises de la Loire-Atlantique, Hubert Caouissin raconte sa version de la nuit du quadruple meurtre des Troadec. Et les proches de la famille, l'attente de nouveaux éléments de l'enquête devant les chaînes d'information.

«Pascal ne voudra pas s'arranger, il préférera nous éliminer»

«Pascal ne voudra pas s'arranger, il préférera nous éliminer»

[Épisode 1] En 2011, la belle-famille d'Hubert Caouissin a soudainement changé de train de vie, sans explication. Lorsque trois ans plus tard, Renée Troadec lui parle d'un sac de pièces d'or trouvé par son défunt mari, il comprend: Pascal, le frère de sa compagne Lydie, a récupéré le magot familial.

Comment Society a enquêté sur Xavier Dupont de Ligonnès

Comment Society a enquêté sur Xavier Dupont de Ligonnès

Un an après la publication de cette enquête en deux volets qui a fait exploser les ventes du magazine, les journalistes qui y ont contribué racontent les coulisses de leur travail dans «Mécaniques du journalisme» de France Culture.

«Monsieur Lelandais n'a pas de soulagement émotionnel en avouant»

«Monsieur Lelandais n'a pas de soulagement émotionnel en avouant»

[Épisode 6] À la cour d'assises de la Savoie, les experts analysent la personnalité de l'accusé et les proches d'Arthur Noyer espèrent savoir ce qui s'est passé la nuit de sa mort. Mais selon l'être qui l'édicte, la vérité appartient à tous et à personne à la fois.

«Tu le sais au fond de toi. Tu peux pas dire que c'est un accident»

«Tu le sais au fond de toi. Tu peux pas dire que c'est un accident»

[Épisode 5] Tout au long de l'année 2017, c'est dans une déprime sourde que s'enfonce Nordahl Lelandais. Jusqu'au «basculement».

Une femme se réveille en pleine nuit sous une pluie de sang

Une femme se réveille en pleine nuit sous une pluie de sang

Ce cauchemar digne d'une série Netflix s'est produit à El Paso, au Texas.

«Il y avait deux Nordahl. Côté Chambéry, un ange, côté Pont-de-Beauvoisin, un démon»

«Il y avait deux Nordahl. Côté Chambéry, un ange, côté Pont-de-Beauvoisin, un démon»

[Épisode 4] À la barre, proches et experts se succèdent, dévoilant des pans de la personnalité de Lelandais, entre excitation sexuelle permanente et chantages au suicide.

«Je ne le sens pas. Il est trop propre sur lui pour être honnête»

«Je ne le sens pas. Il est trop propre sur lui pour être honnête»

[Épisode 3] Sans le savoir, la mère d'Arthur Noyer avait déjà entendu parler du meurtrier de son fils. Ce dernier lui avait raconté une rencontre désagréable avec un ancien maître-chien, quelques jours avant sa disparition.

«Vous vous levez le matin, vous voyez la photo de votre gamin et vous ne le trouvez pas»

«Vous vous levez le matin, vous voyez la photo de votre gamin et vous ne le trouvez pas»

[Épisode 2] Arthur Noyer est un des meilleurs éléments du 13e bataillon de chasseurs alpins. Alors quand mercredi 12 avril 2017, il manque au rapport de 8h, tout le monde le sait déjà: ce n'est pas normal.

«Vous voulez que je vous parle de Nordahl, je n'ai à vous raconter que des moments sympas»

«Vous voulez que je vous parle de Nordahl, je n'ai à vous raconter que des moments sympas»

[Épisode 1] Face à la cour d'assises de la Savoie, Nazim assure comprendre ce qu'il se passe. Intellectuellement, il conçoit. Mais il n'arrive pas à associer son ami Nordahl Lelandais aux meurtres de la petite Maëlys de Araujo et du caporal Arthur Noyer.

Podcast: «Nude» met le fait divers à nu

Podcast: «Nude» met le fait divers à nu

Dans un entretien en sept volets, un ancien journaliste spécialiste des faits divers raconte cette profession dont il parle «comme d'une maîtresse».

«Pourquoi Ranucci ne nous a pas pris tous les deux?»

«Pourquoi Ranucci ne nous a pas pris tous les deux?»

[Épisode 4] Jean-Baptiste Rambla dit avoir fait à Cintia Lunimbu ce qu'il rêvait de faire à Gilles Perrault, l'auteur du livre jetant un doute sur la culpabilité de Christian Ranucci. Avant de réaliser qu'il a tué la jeune femme de 20 ans comme Ranucci, sa sœur de 8 ans.

«Je ne pensais pas que ça m'amènerait à commettre cet acte monstrueux»

«Je ne pensais pas que ça m'amènerait à commettre cet acte monstrueux»

[Épisode 3] Six mois avant le meurtre de Cintia Lunimbu, la libération conditionnelle de Jean-Baptiste Rambla commence. Pour les professionnels du service pénitentiaire, tous les voyants sont au vert. C'était sans compter la cocaïne, une rencontre inopportune et l'ombre de l'affaire Ranucci.

«Il ne s'agit pas de se demander si Jean-Baptiste Rambla devait sortir ou ne pas sortir»

«Il ne s'agit pas de se demander si Jean-Baptiste Rambla devait sortir ou ne pas sortir»

[Épisode 2] L'ADN retrouvé dans l'appartement de Cintia Lunimbu en 2017 correspond à celui de l'auteur du meurtre de Corinne Beidl en 2004, surnommé «le petit Jean» lorsque sa sœur Maria-Dolorès a été tuée par Christian Ranucci en 1974.

«J'ai vu le corps de ma fille. Méconnaissable»

«J'ai vu le corps de ma fille. Méconnaissable»

[Épisode 1] Un week-end de juillet 2017, plusieurs personnes vont frapper successivement à la porte d'un studio situé au 35, place des Tiercerettes, à Toulouse. Son amie Maria, son petit ami Aimar, son père Alberto... Tous tentent de joindre Cintia Lunimbu, en vain.

«Pourquoi j'aurais fait ça cinq ans après alors que j'avais refait ma vie?»

«Pourquoi j'aurais fait ça cinq ans après alors que j'avais refait ma vie?»

[Épisode 5] Accusé d'avoir assassiné Patrick Isoird et soupçonné d'avoir tué son épouse, Rémi Chesne persiste à clamer son innocence dans les derniers jours de son procès.

«J'ai cru que j'allais rester dans cette grotte et jamais ressortir»

«J'ai cru que j'allais rester dans cette grotte et jamais ressortir»

[Épisode 4] Rémi Chesne a un gros problème. Patrick Isoird lui doit de l'argent, et à cause de lui, il risque de tout perdre. Audrey Louvet, pour aider son ami en difficulté financière, n'a qu'une mission à accomplir.

«Il faudrait peut-être aller voir à la grotte»

«Il faudrait peut-être aller voir à la grotte»

[Épisode 3] Un soir, Sophie D. regarde l'émission «Crimes» consacrée à la disparition de Patrick Isoird. Elle note le numéro affiché en bas de l'écran. Hésite, puis appelle. Quelque temps plus tard, les enquêteurs du SRPJ de Montpellier sonnent à sa porte.

«Elle s'est pendue, soi-disant»

«Elle s'est pendue, soi-disant»

[Épisode 2] Le 5 juillet 2009 en pleine nuit, Rémi Chesne appelle son voisin en panique. Dans son garage, le corps de sa femme Nadège, inerte. La veille, elle est rentrée très tard d'une soirée entre collègues, dont un ne la laisse pas indifférente.

«Quand une femme vous interpelle au bout d'un an de célibat…»

«Quand une femme vous interpelle au bout d'un an de célibat…»

[Épisode 1] La famille et les amis de Patrick Isoird savent une chose: il ne raterait jamais un spectacle de sa fille. Pourtant, le 23 juin 2014, il n'est pas au rendez-vous. Quelque temps auparavant, une femme rencontrée sept ans plus tôt a refait surface.

«On ne tue pas gratuitement, n'est-ce pas Jonathann?»

«On ne tue pas gratuitement, n'est-ce pas Jonathann?»

[Épisode 7] À Vesoul, le procès de Jonathann Daval pour le meurtre de sa femme Alexia touche à sa fin. Pour les Fouillot, c'est la dernière chance d'obtenir des réponses. Pour l'accusé, la dernière occasion de se livrer.

«C'est comme si Jonathann Daval n'existait pas. Il n'existe qu'en fonction des autres»

«C'est comme si Jonathann Daval n'existait pas. Il n'existe qu'en fonction des autres»

[Épisode 6] En consultant le dossier d'instruction, les Fouillot découvrent que Jonathann Daval est bien plus proche de sa famille qu'il ne le leur avait dit. La raison de ce mensonge, et des autres, tient à sa personnalité.

«Dis la vérité, Jonathann...»

«Dis la vérité, Jonathann...»

[Épisode 5] Après avoir accusé la famille Fouillot de participation au meurtre de sa femme Alexia, Jonathann Daval finit par avouer: il l'a commis seul. Mais ce n'est pas lui qui a brûlé le corps.

«La France découvre une famille susceptible d'avoir organisé le meurtre de sa fille»

«La France découvre une famille susceptible d'avoir organisé le meurtre de sa fille»

[Épisode 4] Début juillet 2018, la famille d'Alexia Daval est convoquée au tribunal. Six mois après ses aveux, Jonathann Daval livre une nouvelle version: c'est Grégory Gay, son beau-frère, qui aurait tué sa femme.

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

[J-23] Slate.fr propose un calendrier de l'Avent 100% podcasts avec des programmes qui ont marqué l'année 2020. Aujourd'hui, une enquête sur deux jeunes percutés par un train dans des circonstances troubles.

«J'aimais Alexia. Je ne l'ai pas tuée. Pour la dernière fois, ce n'est pas moi»

«J'aimais Alexia. Je ne l'ai pas tuée. Pour la dernière fois, ce n'est pas moi»

[Épisode 3] L'officier chargé d'interroger Jonathann Daval sait qu'il ne peut compter que sur lui-même pour obtenir des aveux. Pour la première fois de sa carrière, après trente-et-une heures de garde à vue et quatre auditions vaines, il en demande une cinquième.

«Nous avons chéri Jonathann encore plus que d'habitude»

«Nous avons chéri Jonathann encore plus que d'habitude»

[Épisode 2] À l'enterrement de sa femme Alexia, Jonathann Daval porte le costume de leur mariage. Il se couche sur le cercueil. Personne ne sait que des enquêteurs se sont infiltrés pour observer les attitudes de chacun.

«On voulait qu'Alexia soit une femme libre. Elle a choisi Jonathann»

«On voulait qu'Alexia soit une femme libre. Elle a choisi Jonathann»

[Épisode 1] Le 30 octobre 2017, un corps calciné est découvert dans les bois. Cinq jours avant, Alexia Daval débutait un traitement pour avoir un enfant avec son mari qui, à mille lieues de l'image du couple idéal qu'ils renvoyaient, ne voulait plus coucher avec elle.

«Une fille qui était passée par lui devenait sa propriété»

«Une fille qui était passée par lui devenait sa propriété»

[Épisode 5] Pompier volontaire puis policier, Jean-Régis Julien a tout pour mettre les femmes en confiance et sait en tirer parti, de sorte que ce qu'il fait n'est jamais vraiment de sa faute.

«Maman, elle avait des trous dans la tête»

«Maman, elle avait des trous dans la tête»

[Épisode 4] Le fils de Carine Ramière, assassinée en 2016 par son ex-compagnon, a aujourd'hui 7 ans. Les souvenirs de sa mère disparaissent peu à peu, mais il n'a pas oublié ce qu'il appelle «le plus mauvais jour de ma vie».

«J'ai fait une grosse connerie. J'ai assassiné mon ex»

«J'ai fait une grosse connerie. J'ai assassiné mon ex»

[Épisode 3] Après avoir quitté les lieux de son crime, Jean-Régis Julien se rend au commissariat d'Alès. Il raconte par téléphone ce qu'il vient de faire à son père, puis aux femmes qu'il fréquentait alors.

«Il prétendait voir le petit mais quand il venait, il était plutôt collé à Carine»

«Il prétendait voir le petit mais quand il venait, il était plutôt collé à Carine»

[Épisode 2] Jean-Régis Julien a prêté une voiture à son ex-compagne. Il lui rend souvent visite et lui écrit beaucoup. Carine Ramière finit par comprendre que ce n'est pas leur fils qui l'intéresse.

«Elle pinçait Zélia pour ne pas qu'elle dorme»

«Elle pinçait Zélia pour ne pas qu'elle dorme»

[Épisode 4] Face à la cour, Hélène assure avoir aimé sa fille décédée des suites de ses coups autant que ses autres enfants. Les écoutes téléphoniques livrent une tout autre version.

«Quand elle était fâchée, elle était très très méchante»

«Quand elle était fâchée, elle était très très méchante»

[Épisode 3] Bâtons, couteaux, poings. Dans son box, face à la cour, alors que sont évoquées toutes les fois où elle est montée dans les tours, Hélène sourit.

«Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait autant d'enfants»

«Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait autant d'enfants»

[Épisode 1] Dans la culture hmong, donner naissance à un garçon permet de préserver la lignée et ainsi de réussir sa vie. Hélène voulait à tout prix réussir la sienne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio