crise financière

306 articles
A Wall Street, rien n'a changé

A Wall Street, rien n'a changé

De nombreux banquiers américains et éditorialistes du Wall Street Journal se comportent comme si la crise financière n’était jamais arrivée.

Une reprise? Tu parles (3/3)

Une reprise? Tu parles (3/3)

La saison du populisme. La crise trois ans après (3/3)

La coordination du G20? Tu parles (2/3)

La coordination du G20? Tu parles (2/3)

La saison du populisme. La crise trois ans après (2/3)

La moralisation du capitalisme? Tu parles (1/3)

La moralisation du capitalisme? Tu parles (1/3)

La saison du populisme. La crise trois ans après (1/3).

Information financière: qui croire?

Information financière: qui croire?

Les agences de notation ont mauvaise presse et la presse elle-même est suspecte. Faut-il alors chercher les informations en Chine?

Pour la prochaine crise, rendez-vous le 15 août

Pour la prochaine crise, rendez-vous le 15 août

Pour le monde de la finance, la date est symbolique.

La lutte contre le sida a souffert de la crise

La lutte contre le sida a souffert de la crise

Alors que la conférence internationale sur le sida s'est ouverte à Vienne ce dimanche 18 juillet, un rapport annonce un moindre soutien financier des états mondiaux à la lutte contre le sida en 2009. En 2009, l'aide étatique a été de 7,6 milliards...

Merkel ou Hu Jintao, qui est le gentil de la crise?

Merkel ou Hu Jintao, qui est le gentil de la crise?

Celui qui s'est le mieux comporté n'est sûrement pas celui que vous croyez.

Jacques Attali: le monde, un marché sans Etat

Jacques Attali: le monde, un marché sans Etat

Pour éviter les déséquilibres et le chômage de masse, une gouvernance mondiale est indispensable.

L'austérité anglaise coûtera 1,3 million d'emplois

L'austérité anglaise coûtera 1,3 million d'emplois

Le plan d'austérité du ministre des Finances britannique George Osborne va coûter 1,3 million d'emplois à l'économie du pays dans les 5 années à venri, révèle le Guardian qui s'est procuré des estimations confidentielles. ...

Crise: pour la BRI rien n'est réglé

Crise: pour la BRI rien n'est réglé

Pour la banque des banques centrales, dettes des Etats et fragilité persistante du système bancaire présentent des risques majeurs.

Pour les vacances, destination pays en crise (MàJ)

Pour les vacances, destination pays en crise (MàJ)

Du soleil, un budget léger et plein d'activités exotiques. Notre guide pour bronzer «crise».

Keynes de retour aux oubliettes de l'histoire

Keynes de retour aux oubliettes de l'histoire

Le grand retour de l'Etat que certains avaient cru voir en 2008 appartient déjà au passé.

L'Europe en crise: c'est la faute à Hitler

L'Europe en crise: c'est la faute à Hitler

Pourquoi l’Europe réagit si timidement à sa crise économique.

Laissez tomber Keynes, passez à Schumpeter

Laissez tomber Keynes, passez à Schumpeter

Les plans de rigueur annoncés ne sont pas si drastiques. Il est temps de se rappeler que la recette de la croissance est la suivante: innovation, compétition, entreprises, export.

UE: L'économie se joue à 27 et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne

UE: L'économie se joue à 27 et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne

Pourtant, c'est certainement la vision française (discuter de tout et pas seulement du budget) qui est la bonne.

France-Allemagne, un mariage de raison

France-Allemagne, un mariage de raison

Entre Merkel et Sarkozy, c'est une histoire d'argent, un couple qui tient face aux banquiers.

Ah! Si les politiques s'inspiraient du foot

Ah! Si les politiques s'inspiraient du foot

En sport, les Espagnols excellent au foot. En politique, au ping-pong. Et ce n'est pas une bonne nouvelle.

Les atermoiements de Sarkozy et Merkel

Les atermoiements de Sarkozy et Merkel

En Europe, les dissensions sont réelles et chacun semble pris dans ses contradictions. Une bonne raison pour tenter de résoudre ensemble les problèmes.

Ce n'est pas encore la fin du monde économique

Ce n'est pas encore la fin du monde économique

Les difficultés de la zone euro font surgir des craintes qui n'épargnent pratiquement aucune économie et sont largement excessives.

Newsletters