cinéma

2623 articles
Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Entièrement tourné à l'hôpital, le film de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel invente de nouvelles possibilités de voir ce qu'est chacun de nous, physiquement et comme être social, grâce à des approches inédites et à un sens fulgurant de la beauté.

«Les Crimes du futur» de Cronenberg n'est pas le choc annoncé

«Les Crimes du futur» de Cronenberg n'est pas le choc annoncé

Loin des rumeurs de film scandaleux, le nouveau film de David Cronenberg est une œuvre de science-fiction plutôt méditative… et incomplète.

Festival de Cannes, jour 7: «R.M.N.» cartographie l'écheveau des replis et régressions de la vieille Europe

Festival de Cannes, jour 7: «R.M.N.» cartographie l'écheveau des replis et régressions de la vieille Europe

Le film de Cristian Mungiu déploie dans toute son ampleur un constat que décrivent aussi plusieurs autres films du festival, dont deux beaux films portugais étrangement similaires, «Alma Viva» et «Restos do Vento».

À Cannes, les riches prennent cher

À Cannes, les riches prennent cher

Plusieurs films, «Sans filtre» de Ruben Östlund en tête, tirent avec allégresse sur les ultra-riches et leur insupportable déconnexion du monde réel.

Festival de Cannes, jour 6: protéger et transformer

Festival de Cannes, jour 6: protéger et transformer

Deux initiatives annoncées ce week-end travaillent à associer le cinéma aux nécessaires modifications face à des fléaux très actuels, la montée en puissance des formes les plus brutales de censure et la domination de représentations qui contribuent à la destruction de la planète.

Festival de Cannes, jour 5: un âne mène le bal des modestes

Festival de Cannes, jour 5: un âne mène le bal des modestes

«Eo», «L'Envol», «Les Harkis», «Un beau matin», «Goutte d'or», «Yamabuki»: nombre des plus beaux films découverts en ce début de Festival ont en commun de jouer les jeux de la fiction, souvent de la fable ou du conte, parfois de l'histoire collective ou personnelle, sans s'appuyer sur les surenchères des effets de spectaculaire.

«Top Gun Maverick»: «Top Gun», mais en bien

«Top Gun Maverick»: «Top Gun», mais en bien

Trente-six ans après la sortie du film originel, Joseph Kosinski réalise un nouveau divertissement qui surpasse en tous points le premier.

Festival de Cannes, jour 4: «Frère et sœur», le bruit et la fureur du vivant

Festival de Cannes, jour 4: «Frère et sœur», le bruit et la fureur du vivant

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin est un vertigineux et bouleversant affrontement entre Alice et Louis, qui se haïssent d'amour.

Festival de Cannes, jour 3: fulgurante plongée dans le labyrinthe des années de plomb

Festival de Cannes, jour 3: fulgurante plongée dans le labyrinthe des années de plomb

Présenté comme une série, «Esterno Notte», de Marco Bellocchio, est un immense film sur les multiples formes de la folie en politique, déployant les ramifications de l'affaire Aldo Moro.

Festival de Cannes, jour 2: Volodymyr Zelensky et Virginie Efira ont ouvert la 75e édition

Festival de Cannes, jour 2: Volodymyr Zelensky et Virginie Efira ont ouvert la 75e édition

Plus que la sympathique comédie «Coupez!», la cérémonie d'ouverture a offert un grand moment d'émotion, inscrit dans la réalité actuelle.

«La Gueule de l'autre» de Pierre Tchernia, probablement le film «le plus subversif de la Ve République»

«La Gueule de l'autre» de Pierre Tchernia, probablement le film «le plus subversif de la Ve République»

Plus de quarante ans après sa sortie, cette comédie grinçante et décalée sur le monde politique méritait son décryptage.

Festival de Cannes, jour 1: un enjeu stratégique

Festival de Cannes, jour 1: un enjeu stratégique

Alors que le cinéma se trouve à un tournant de son histoire, le rendez-vous annuel sur la Croisette qui débute ce 17 mai n'a jamais été aussi important.

Est-il compliqué d'adapter un roman en film?

Est-il compliqué d'adapter un roman en film?

Différence de taille: on ne lit pas un scénario, on le regarde.

«Utama», la vie et le soleil en face

«Utama», la vie et le soleil en face

Le film du jeune réalisateur bolivien Alejandro Loayza Grisi donne la force d'une fable intense et concrète à la simple histoire d'un couple de vieux paysans de l'Altiplano victime des effets du réchauffement climatique.

«Anatomy of Time», le balancier de l'histoire et l'horloge du cœur

«Anatomy of Time», le balancier de l'histoire et l'horloge du cœur

Le film de Jakrawal Nilthamrong voyage entre les époques pour mieux rendre sensibles les échos entre drames historiques et mouvements intimes.

Le grand poème en abîme d'«Il Buco»

Le grand poème en abîme d'«Il Buco»

Le nouveau film de Michelangelo Frammartino reconstitue une spectaculaire exploration souterraine pour mieux rendre sensible ce qui est partagé à la surface de la terre, et ce qui ne l'est pas.

«Les Heures heureuses» et «Et j'aime à la fureur», images trouvées, vérités et émotions retrouvées

«Les Heures heureuses» et «Et j'aime à la fureur», images trouvées, vérités et émotions retrouvées

Construits à partir d'images tournées par d'autres, ces films témoignent, à propos de l'extraordinaire histoire de l'hôpital psychiatrique de Saint-Alban comme de la mémoire d'un fou de cinéma, des puissances du «cinéma de seconde main».

«I Comete» et «Qui à part nous»: deux fois un autre regard de cinéma

«I Comete» et «Qui à part nous»: deux fois un autre regard de cinéma

Chronique estivale d'un village corse ou récit au long cours aux côtés d'adolescents espagnols, les films de Pascal Tagnati et Jonas Trueba inventent de nouvelles façons de raconter, à partir de l'attention aux présences et aux moments.

«Toute une nuit sans savoir», le doux songe noir de l'oppression

«Toute une nuit sans savoir», le doux songe noir de l'oppression

Le premier film de la réalisatrice indienne Payal Kapadia invente des formes délicates et émouvantes pour invoquer les spectres de la violence politique et sociale dans son pays.

Le débat de l'entre-deux-tours, un moment suspendu

Le débat de l'entre-deux-tours, un moment suspendu

S'il n'a sans doute pas un impact déterminant sur le résultat final de la présidentielle, ce débat reste un moment exceptionnel, qui peut faire entrer les uns et les autres dans l'histoire.

Le président à l'Élysée, seul avec du monde autour

Le président à l'Élysée, seul avec du monde autour

Dans ce lieu chargé d'histoire mais déconnecté du monde réel, il existe un risque élevé de se sentir minuscule et esseulé.

«Contes du hasard et autres fantaisies», bonheur à trois temps

«Contes du hasard et autres fantaisies», bonheur à trois temps

Émouvant, cruel et mélancolique, le nouveau film de Ryūsuke Hamaguchi associe trois courts récits pour confirmer la reconnaissance de son auteur comme cinéaste majeur d'aujourd'hui.

Est-il juste de demander aux artistes russes de prendre position face à la guerre en Ukraine?

Est-il juste de demander aux artistes russes de prendre position face à la guerre en Ukraine?

En ces temps de guerre, est-il encore possible de séparer l'art de la politique? Oui, à quelques détails près.

«Cyrano» n'est pas une histoire de nez

«Cyrano» n'est pas une histoire de nez

Tel un miroir déformant, à la fois ludique et révélateur, la transposition à grand spectacle chantant et dansant de la pièce de Rostand a le mérite de faire jouer les différences avec l'œuvre d'origine, peut-être pour mieux la comprendre.

«Le Grand Mouvement», «Vedette»: une ville, une vache; la splendeur et la douceur

«Le Grand Mouvement», «Vedette»: une ville, une vache; la splendeur et la douceur

Aussi différents soient-ils, le film de Kiro Russo et celui de Claudine Bories et Patrice Chagnard explorent avec beaucoup d'inventions de mise en scène les interactions entre les humains et leurs environnements, et tout ce qui les peuple.

Faut-il en finir avec l'Oscar de la meilleure chanson?

Faut-il en finir avec l'Oscar de la meilleure chanson?

Pour sa 94e édition, la cérémonie des Oscars va à nouveau mettre à l'honneur un morceau tiré d'un film. Un trophée historique, glamour mais un peu bancal, qui ressemble de plus en plus à un simple outil de promotion.

«En nous», «Fils de Garches», «Le Dernier Témoignage», vertus du «que sont-ils devenus?»

«En nous», «Fils de Garches», «Le Dernier Témoignage», vertus du «que sont-ils devenus?»

Trois documentaires regardent et écoutent des personnes ô combien diverses, à la lumière de ce qu'elles furent et de ce qu'elles firent. Le cinéma apparaît comme un incomparable outil pour comprendre le présent grâce aux trajets accomplis.

«De nos frères blessés», «Bruno Reidal», «Plumes»: trois miroirs du réel

«De nos frères blessés», «Bruno Reidal», «Plumes»: trois miroirs du réel

Historique avec Hélier Cisterne, clinique avec Vincent Le Port, fantasmagorique avec Omar El Zohairy, ces trois films de «fiction» sont trois réponses de cinéma à des situations factuelles regardées avec respect et empathie.

La présidentielle, un cadeau empoisonné pour les proches

La présidentielle, un cadeau empoisonné pour les proches

Diriger la France doit être un job épouvantable, mais au moins, on le choisit.

En salles: «L'Empire du silence», «Entre les vagues», «Medusa», «Notre-Dame brûle», «Les Oliviers de la justice»

En salles: «L'Empire du silence», «Entre les vagues», «Medusa», «Notre-Dame brûle», «Les Oliviers de la justice»

Dans la déferlante qui semaine après semaine s'abat sur les grands écrans, cinq sorties ce 16 mars, cinq films aussi différents que possible mais qui, chacun à leur façon, témoignent des ressources du cinéma, au cinéma.

«Ma nuit» me conduit vers la lumière

«Ma nuit» me conduit vers la lumière

Le premier film d'Antoinette Boulat accompagne le parcours d'une jeune femme dans les rues de Paris, aux risques et aux bonheurs des rencontres, et de retrouvailles avec le monde.

«The Batman», plus noir que noir, le trou noir

«The Batman», plus noir que noir, le trou noir

La nouvelle aventure à grand spectacle du super-héros surjoue systématiquement les aspects sombres, qui deviennent non seulement le masque de son indigence narrative, mais le signe de l'usure d'une recette.

«Viens je t'emmène», film-galaxie au coin de la rue

«Viens je t'emmène», film-galaxie au coin de la rue

Circulant en funambule entre drame et vaudeville, le nouveau long-métrage d'Alain Guiraudie invente une sarabande contemporaine où les angoisses, les désirs et les émotions multiplient les courts-circuits, à la fois ludiques et lucides.

«Selon la police», constat de catastrophe collective

«Selon la police», constat de catastrophe collective

Le film de Frédéric Videau accompagne plusieurs policiers et policières d'un commissariat de quartier, pour dresser un inquiétant état des lieux, aussi précis que critique, des relations entre citoyens et autorité.

«Sous le ciel de Koutaïssi», «La Légende du roi crabe», «Les Poings desserrés»: il était trois fois ou bien plus

«Sous le ciel de Koutaïssi», «La Légende du roi crabe», «Les Poings desserrés»: il était trois fois ou bien plus

Venus du sud et de l'est de l'Europe, trois films parmi les sorties de ce mercredi 23 février mobilisent chacun à sa façon les ressources du conte, nous emmenant sur des chemins aussi singuliers que passionnants.

«Ichi the Killer», le film le plus choquant de tous les temps

«Ichi the Killer», le film le plus choquant de tous les temps

Au programme: des effets spéciaux un peu cheap, des mannequins en latex ultraréalistes et beaucoup, beaucoup, de sang.

«Piccolo Corpo» fait des miracles

«Piccolo Corpo» fait des miracles

Le premier film de Laura Samani conte l'odyssée fantastique d'une jeune paysanne et se révèle être une splendide aventure du regard et des émotions.

Tous ces chemins qui mènent à «Nous»

Tous ces chemins qui mènent à «Nous»

Au nord et au sud de la capitale, le film d'Alice Diop explore avec générosité et rigueur les multiples dimensions d'existences singulières, dans l'entrelacs de rapports humains dont il aide à mieux percevoir la nature, en refusant tous les simplismes.

Les trois triangles amoureux de «Vous ne désirez que moi»

Les trois triangles amoureux de «Vous ne désirez que moi»

Le film de Claire Simon invente l'exploration intime et vertigineuse d'une relation sensuelle et tendre, toxique et vitale, où les corps, les voix et l'écriture se stimulent, s'enchantent et se vampirisent à l'infini.

«The Souvenir», autoportrait majestueux d'une jeune femme en cinéaste

«The Souvenir», autoportrait majestueux d'une jeune femme en cinéaste

Rencontre avec Joanna Hogg à l'occasion de la sortie de son diptyque qui interroge la subjectivité du regard de l'artiste.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio