choc de compétitivité

16 articles
Investissement, emploi, consommation: la spirale infernale

Investissement, emploi, consommation: la spirale infernale

La mise en place des outils financiers pour relancer l’investissement des entreprises est trop longue et, faute de visibilité, l’envie d’investir fait défaut. Mais sans ce moteur de l’économie, l’emploi ne repartira pas... tout comme la consommation.

Compétitivité: et si on avançait vers la cogestion?

Compétitivité: et si on avançait vers la cogestion?

Le rapport Gallois préconise d’ouvrir les conseils d’administration et de surveillance des entreprises aux élus du personnel. Une mesure pas chère et qui, en libérant une énergie collective, peut rapporter gros. Après les négociations sur le marché du travail, un nouveau challenge pour les partenaires sociaux?

Trois raisons de refuser le «modèle allemand»

Trois raisons de refuser le «modèle allemand»

Très vanté ces derniers temps en France, ce modèle est socialement injuste, économiquement inefficient et politiquement dangereux.

Petit Noël

Petit Noël

PS-UMP, un jeu perdants-perdants

PS-UMP, un jeu perdants-perdants

Affaire de Florange, priorité contestée accordée à la compétitivité, accusations contre Jérôme Cahuzac et interminable psychodrame à l'UMP: le climat politique de ce début d'hiver fait froid dans le dos.

Enfin le vrai Hollande!

Enfin le vrai Hollande!

Au lendemain de la conférence de presse, on observe un phénomène presque analogue à celui qui avait saisi les observateurs lors du meeting du Bourget: hier, on avait découvert un candidat; cette fois, certains ont pu avoir la révélation d’un président.

Hollande paie cash son habile campagne présidentielle

Hollande paie cash son habile campagne présidentielle

Si le président est exceptionnellement impopulaire aujourd'hui, c'est parce qu'il a été exceptionnellement rusé il y a six mois.

Camarades: était-ce vraiment le moment de prendre le pouvoir?

Camarades: était-ce vraiment le moment de prendre le pouvoir?

Au pouvoir, la gauche de gouvernement ne peut cette fois éviter une douloureuse conversion idéologique. La compétitivité c'est de l'emploi et de la croissance, et la réduction des dépenses sociales et ou de celles des collectivités locales est inéluctable.

Rapport Gallois: la gauche appelée à mener une (soi-disant) politique de droite

Rapport Gallois: la gauche appelée à mener une (soi-disant) politique de droite

La rigueur et l’offre peuvent être de gauche pour peu qu’on comprenne que l’investissement doit primer sur la consommation.

J’ai lu le rapport Gallois et il ne va pas faire plaisir à la gauche tradi

J’ai lu le rapport Gallois et il ne va pas faire plaisir à la gauche tradi

Ce que préconise l'ancien patron d'EADS.

Jacques Attali: Au rapport

Jacques Attali: Au rapport

Comme en 1780, les réformes nécessaires —et pointées dans des rapports d'experts— sont connues. Mais rien ne s'est fait, rien ne se fait.

Croissance, emploi: le risque de l'immobilisme

Croissance, emploi: le risque de l'immobilisme

Avec le rapport Gallois, la France pouvait changer de modèle économique et s'engager en faveur d'une économie de l'offre, créative, souple, innovante, schumpétérienne et créatrice d'emplois. Apparemment, Hollande et Ayrault ont décidé d'en rester à la vision étatiste, keynésienne, à un chômage élevé mais accepté, car indemnisé par les taxes et les impôts.

La valeur ajoutée, défi de l’industrie française

La valeur ajoutée, défi de l’industrie française

Tout le monde ne partage pas l’alarmisme de Patrick Artus, directeur de la recherche de Natixis, lorsqu’il déclare sans nuance, lors d’un récent colloque organisé par le Centre d’analyse stratégique: «Si on ne fait rien, on va vers un désastre industriel.» Volontairement abrupt, il provoque. Et il n’a pas tort.

La compétitivité ne se résume pas au coût du travail

La compétitivité ne se résume pas au coût du travail

Si c'était le cas, les pays du sud de l'Europe auraient moins de problème qu'aujourd'hui.

François Hollande, la rançon de l'impréparation

François Hollande, la rançon de l'impréparation

La politique économique actuelle, par impréparation aux difficultés réelles, par arrogance étatiste, ignorance et par effet psychologique désastreux, a une forte probabilité de ne pas conduire en douceur à la sortie de crise mais à son aggravation.

François Hollande, l'urgence sans trop de précipitation

François Hollande, l'urgence sans trop de précipitation

Dimanche sur TF1, le chef de l'Etat a fixé un cap pour la suite du quinquennat: sortir de la crise en deux ans avec un partage des efforts et bâtir une société plus harmonieuse ensuite.

Newsletters