Alain Finkielkraut

15 articles
J’aime Alain Finkielkraut pour les paradoxes qu’il ne surmontera pas

J’aime Alain Finkielkraut pour les paradoxes qu’il ne surmontera pas

Et je déteste les cohérences qui ne manqueront pas de l’habiter.

Le jaune, le rouge et le brun dessinent un sale drapeau tricolore

Le jaune, le rouge et le brun dessinent un sale drapeau tricolore

Les insultes subies par Alain Finkielkraut samedi 16 février 2019 à Paris sont la goutte d’eau antisémite qui fait déborder le vase populiste des «gilets jaunes». Il est temps que ce mouvement prenne fin.

Zemmour, symptôme d'une époque où la vérité factuelle devient une opinion

Zemmour, symptôme d'une époque où la vérité factuelle devient une opinion

Quelle tristesse de voir Alain Finkielkraut lui porter secours.

Finkielkraut et les «non-souchiens», c'est triste, l'égarement d'un homme

Finkielkraut et les «non-souchiens», c'est triste, l'égarement d'un homme

En reliant l'hommage des Français à Johnny à la question de l'identité, le philosophe a révélé au grand jour la bêtise que sous-tend une obsession malsaine. De par son histoire, la radio communautaire RCJ sur laquelle il s'exprimait méritait mieux que ça.

Ce clavier qui permet de jouer du Finkielkraut va égayer votre weekend

Ce clavier qui permet de jouer du Finkielkraut va égayer votre weekend

Ce clavier va vous rendre hilare –comme il amuse l'Internet francophone depuis 24 heures. Il permet de jouer du Kylie Minogue («Can't get you out of my head») avec de petites interjections du philosophe Alain Finkielkraut, prononcées lors de...

En expulsant Finkielkraut, Nuit Debout tombe dans le piège du déjà vu

En expulsant Finkielkraut, Nuit Debout tombe dans le piège du déjà vu

Quoiqu'on pense de ses prises de position, ce qui est arrivé au philosophe place de la République samedi soir rappelle la violence politique exercée par les maos après Mai 68.

TEST. Quel nouveau réactionnaire êtes-vous?

TEST. Quel nouveau réactionnaire êtes-vous?

A l'occasion de la reparution de l'essai «Le rappel à l'ordre, Enquête sur les nouveaux réactionnaires», sujet lors de sa première publication en 2002 d'une controverse qui dure depuis quinze ans, un petit test pour vous situer sur l'axe de la pensée «réac» ou supposée telle

Débat télévisé: représenter la «diversité» ou surfer sur le populisme, il faut choisir

Débat télévisé: représenter la «diversité» ou surfer sur le populisme, il faut choisir

Les débats polémiques de l’émission «On n’est pas couché» ne favorisent pas la cohésion sociale, pourtant au cœur de la mission du service public.

La dernière une du Figaro Magazine est-elle réac, vintage ou les deux?

La dernière une du Figaro Magazine est-elle réac, vintage ou les deux?

Saurez-vous départager les références vintage des références zemmouriennes à la France d'avant avec notre image interactive?

Le problème de la France avec son immigration, vu par un Américain

Le problème de la France avec son immigration, vu par un Américain

Newsweek persiste et signe.  ...

Contre le FN et la gauche, la droite doit faire preuve d'audace

Contre le FN et la gauche, la droite doit faire preuve d'audace

Face aux transgressions que le Front national manie pour attirer les électeurs, elle ne peut simplement attendre son tour en comptant sur l’automaticité de l’alternance.

Alain Finkielkraut ne se résume surtout pas à sa caricature

Alain Finkielkraut ne se résume surtout pas à sa caricature

L’ancien soixante-huitard qui s’inscrit dans la ligne des antitotalitaires extrêmes comme Hannah Arendt voire plus proche de nous et de Slate le regretté Christopher Hitchens, dérange. Pourtant, il est trop facile de l’écarter sous les quolibets.

Alain Finkielkraut offre de mauvaises réponses à de mauvaises questions

Alain Finkielkraut offre de mauvaises réponses à de mauvaises questions

Dans «L'identité malheureuse», essai superficiel et noyé de citations, Alain Finkielkraut aborde le problème de l’identité nationale et de l’immigration et offre de mauvaises réponses à de mauvaises questions. Que n’eut-il évité le sujet!

A propos de «Nos Mal-Aimés, ces musulmans dont la France ne veut pas»

A propos de «Nos Mal-Aimés, ces musulmans dont la France ne veut pas»

Frédéric Martel a lu le livre de Claude Askolovitch sur l'islamophobie française.

Ma réponse aux «élites» qui détestent l'Internet

Ma réponse aux «élites» qui détestent l'Internet

Non, le web n'est pas un monstre fasciste mangeant le cerveau des humains. Non, nous n'évoluons pas dans le far-west de la jungle du chaos. Non, cela n'a rien à voir avec Auschwitz. Et non, ce n'est pas l'immédiateté le problème.

Newsletters