Aquitaine

6 articles
La gauche n'habite plus que le Sud-Ouest

La gauche n'habite plus que le Sud-Ouest

La seule tache rose qui subsiste sur la carte de France après les départementales va de l'Aquitaine au Languedoc-Roussillon en passant par Midi-Pyrénées. Le reflet d'un mélange de radical-socialisme et de gauche rose pâle, souvent critiqué au niveau national mais garant de modération.

Requiem pour les régions françaises

Requiem pour les régions françaises

Plus grandes et disposant de compétences élargies, les treize nouvelles régions devaient être enfin capables de lutter face à leurs homologues allemandes ou italiennes. Mais derrière les grands discours, la réforme s’annonce comme une victoire par K.O. des métropoles.

Si vous avez compris quelque chose à l'avenir du Poitou-Charentes et du Limousin, c'est qu'on vous a mal expliqué

Si vous avez compris quelque chose à l'avenir du Poitou-Charentes et du Limousin, c'est qu'on vous a mal expliqué

Décidément, le redécoupage des régions voulu par le gouvernement est tout sauf stabilisé en ce qui concerne le centre de la France et le Sud-Ouest, si l'on en croit les informations publiées par le journal du même nom ce dimanche 13 juillet. ...

Michel Trama, de la pizzéria du Quartier Latin aux étoiles de l'Aubergade de Puymirol

Michel Trama, de la pizzéria du Quartier Latin aux étoiles de l'Aubergade de Puymirol

Le parcours extraordinaire d'un cuisinier autodidacte devenu l'un des plus grands.

Pourquoi votre région doit (peut-être) disparaître

Pourquoi votre région doit (peut-être) disparaître

Vendée en Bretagne, immense bassin parisien, disparition du Languedoc-Roussillon... Le géographe Jacques Lévy nous détaille un possible scénario qui verrait la France passer de 22 régions métropolitaines à 10.

L'UMP pourrait régler son compte à François Bayrou [Les points chauds du second tour (6)]

L'UMP pourrait régler son compte à François Bayrou [Les points chauds du second tour (6)]

C'est une triangulaire qui s’annonce fatale pour François Bayrou (23,63%) dans son fief du Béarn, largement distancé par la socialiste Nathalie Chabanne (34,9%) et dont la deuxième place a tenu à moins de mille voix face à l’UMP Eric Saubatte (21...

Newsletters