baril de Brent

5 articles
Le prix du pétrole baisse mais l'automobiliste ne s'en rend pas trop compte

Le prix du pétrole baisse mais l'automobiliste ne s'en rend pas trop compte

Pour les automobilistes, la baisse du prix du baril a des effets plutôt limités. D’autant que les cours de l’or noir se sont sensiblement redressés. La baisse de l’euro, associée à la fiscalité, a des effets boomerang.

Quand la guerre des pétroles offre un répit au gouvernement français

Quand la guerre des pétroles offre un répit au gouvernement français

Les prix des carburants auraient dû augmenter. Mais la chute du prix du baril efface à la fois les effets de la baisse de l’euro et de l’augmentation de la fiscalité sur les carburants. Pour le gouvernement, c’est un effet d’aubaine. Mais au niveau mondial, les tensions géopolitiques sur fond de cours du pétrole s’accroissent.

Non, le prix du pétrole ne baissera pas!

Non, le prix du pétrole ne baissera pas!

Face à la perspective d’un afflux de pétrole sur le marché mondial, l’Arabie saoudite joue le rôle de régulateur. Avec un objectif: stabiliser le prix du baril autour de 100 dollars. Tant pis pour les consommateurs.

Le pétrole américain menace l'Arabie saoudite

Le pétrole américain menace l'Arabie saoudite

Le boom pétrolier américain à venir est une mauvaise nouvelle pour l'Arabie saoudite. La façon de réagir du royaume pourrait bien conditionner sa survie.

Prix de l'essence: la droite flotte sur la TIPP

Prix de l'essence: la droite flotte sur la TIPP

Alors que les prix des carburants sont à la baisse, des responsables de l’UMP cherchent à détourner une promesse de François Hollande en l’accusant de ne pas vouloir appliquer le gel annoncé. Au détriment de l’intérêt des automobilistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio