Epargne

32 articles
Le surplus d'épargne dû au Covid-19, un problème de (pays) riches

Le surplus d'épargne dû au Covid-19, un problème de (pays) riches

Les économistes s'interrogent gravement: comment faire sortir les milliards économisés pendant la crise et les orienter vers la consommation ou l'investissement? Soyons clairs: il y a des sujets plus angoissants.

 Avons-nous peur de la retraite par capitalisation à cause de notre faible niveau en économie?

Avons-nous peur de la retraite par capitalisation à cause de notre faible niveau en économie?

À en croire certains spécialistes, les Français·es ne connaîtraient pas grand-chose à la finance, ce qui nous pousserait à prendre des décisions irrationnelles. Ce n'est pourtant pas aussi simple.

Il serait peut-être temps de s'intéresser à notre épargne

Il serait peut-être temps de s'intéresser à notre épargne

Si vous laissez votre argent sur un PEL dans une banque lambda, vous financez d'un côté ce que vous boycottez de l'autre.

Malgré l'attentat, les Allemands continuent de se sentir en sécurité

Malgré l'attentat, les Allemands continuent de se sentir en sécurité

L'attaque de décembre à Berlin n'a pas créé un climat d'angoisse.

Jeunes actifs : comment bien optimiser son premier salaire?

Jeunes actifs : comment bien optimiser son premier salaire?

Vous venez de recevoir votre premier salaire? Eviter de tout dépenser! Découvrez comment vous faire plaisir tout en le plaçant astucieusement.

La guerre pour l'argent

La guerre pour l'argent

Dans un livre sombre, Jean-Hervé Lorenzi et Mickaël Berrebi tirent le signal d'alarme: toutes les conditions sont réunies pour la résurgence des guerres. La raison? A terme, le manque d'argent, une ressource que finiront par se disputer les puissances. La solution? Transformer nos sociétés de rentiers en sociétés d'investisseurs.

Pour sauver l'économie, faut-il brûler les billets de banque?

Pour sauver l'économie, faut-il brûler les billets de banque?

Les billets de banques sont-ils un héritage encombrant du passé? Non seulement ils facilitent tous les trafics, mais en plus, selon certains économistes, ils seraient un obstacle à la politique monétaire des banques centrales. Il serait temps de les abandonner pour passer à la monnaie électronique.

Il va falloir s'y faire: l'«autre politique» est morte

Il va falloir s'y faire: l'«autre politique» est morte

Le tournant social-démocrate de François Hollande signe la mort d'une politique économique dite de gauche. Et si elle disparaît, c'est qu'elle a échoué, tant en France que dans tous les autres pays où elle a été essayée.

Le coût de la vie n’augmente pas assez vite

Le coût de la vie n’augmente pas assez vite

Nombre de Français n'arrivent pas à boucler leurs fins de mois, néanmoins, l'inflation manque à notre économie.

Economie: Ayez confiance... Mais pourquoi?

Economie: Ayez confiance... Mais pourquoi?

Depuis Keynes, nous savons que la confiance joue un rôle capital dans l’économie. Et quand François Hollande insiste pour dire que la reprise est là, c'est pour provoquer un «choc de confiance».

Epargne de précaution

Epargne de précaution

Chypre, la goutte qui fait déborder le fiasco européen

Chypre, la goutte qui fait déborder le fiasco européen

La manière dont l’Union européenne est dirigée ne contribue pas à redonner confiance: en 24h, les dirigeants des 27 ont revu la copie de l'accord sur le sauvetage de l'île, et ont rejeté sur (au choix) la BCE, les Allemands, les Chypriotes, les Russes la responsabilité du désordre.

Investissement, emploi, consommation: la spirale infernale

Investissement, emploi, consommation: la spirale infernale

La mise en place des outils financiers pour relancer l’investissement des entreprises est trop longue et, faute de visibilité, l’envie d’investir fait défaut. Mais sans ce moteur de l’économie, l’emploi ne repartira pas... tout comme la consommation.

A la recherche d'un Louis Gallois du logement

A la recherche d'un Louis Gallois du logement

Il est temps de trouver un homme ou une femme de gauche du terrain, capable de réviser de fond en comble la stupide politique du logement en France.

Le problème de l’Europe, c’est l’Allemagne

Le problème de l’Europe, c’est l’Allemagne

La France, dit-on, a dû prendre des mesure pour améliorer sa compétitivité parce que la faiblesse de l’économie pourrait devenir un problème pour la zone euro. Mais la politique économique de l’Allemagne ne pose-t-elle pas un problème au moins aussi important?

Elections américaines: l'économie s'améliorera quel que soit le vainqueur

Elections américaines: l'économie s'améliorera quel que soit le vainqueur

Un consensus semble s'être créé chez les observateurs de l'économie américaine: le prochain président des Etats-Unis laissera sans doute l’économie du pays dans un meilleur état qu’il ne l’aura trouvée, qu’il s’agisse de Mitt Romney ou de Barack...

Une augmentation de la dette publique nuit-elle à la croissance?

Une augmentation de la dette publique nuit-elle à la croissance?

Ce n'est pas si simple.

Une vraie vision pour la politique économique

Une vraie vision pour la politique économique

La situation est sans précédent, le monde va connaître un fort ralentissement de croissance. Néanmoins, la France a des atouts qu’il faut mettre résolument au service d’une politique très active.

François Hollande a-t-il le temps?

François Hollande a-t-il le temps?

Il y a urgence parce que la compétitivité de la France est dégradée, que l'emploi est menacé et que les comptes publics sont dans le rouge.

Ce que le baby-sitting peut nous apprendre sur la crise économique

Ce que le baby-sitting peut nous apprendre sur la crise économique

La crise économique, qui a débuté en 2008, continue toujours de frapper les pays, et ce malgré les plans de relance ou d'austérité. Mais pour ...

De Tours à Vouvray, avec Gambetta, Balzac et Sarkozy

De Tours à Vouvray, avec Gambetta, Balzac et Sarkozy

En campagne, les symboles sont à double tranchant.

Si les Grecs sont en faillite, c'est parce qu'ils parlent grec?

Si les Grecs sont en faillite, c'est parce qu'ils parlent grec?

Le langage détermine-t-il notre perception de l'avenir et la manière dont on s'y prépare? Nos comportements ont été décortiqués et expliqués par la sociologie, l’histoire, l'économie ou encore la biologie. Mais pour Keith Chen, professeur d...

Bas de laine

Bas de laine

Difficile de se débarrasser des agences de notation

Difficile de se débarrasser des agences de notation

Tout le monde déteste les agences de notation, incapables de prévoir les crises et qui ensuite ne font que les amplifier. Pourquoi alors personne dans le monde n’engage de vraie réforme pour les supprimer?

Mes prévisions économiques de 2010 contre le bilan 2010

Mes prévisions économiques de 2010 contre le bilan 2010

Aux dernier jours de l’année 2009, j'avais publié un article sur les prévisions économiques pour 2010. Aujourd’hui, un an après, le jeu consiste à le relire et le juger au regard de ce qui s’est passé.

L'année de l'or

L'année de l'or

En 2010, pour les épargnants il fallait avoir de l’or en portefeuille. C’est l’actif qui a le plus progressé, bien loin devant les actions. Les pronostics pour 2011 sont encore favorables au métal jaune, valeur refuge par excellence.

Le drame d’être riche aujourd’hui

Le drame d’être riche aujourd’hui

L’argent placé à court terme ne rapporte rien, la Bourse est médiocre. Que faire de son argent?

En Bourse, le vice rapporte autant que la vertu

En Bourse, le vice rapporte autant que la vertu

L'investissement socialement responsable est à la mode et rapporte tout comme son opposé, le vice fund lancé aux Etats-Unis en 2002.

Trop de risques pour l'épargne salariale en France

Trop de risques pour l'épargne salariale en France

Les salariés et les épargnants prennent tous les risques, les établissements financiers aucun.

Les faux semblants du Livret A

Les faux semblants du Livret A

Derrière la défense du petit épargnant, la mécanique autour du produit fétiche des français gagnerait à être plus transparente.

Grand emprunt d'aujourd'hui, grands impôts de demain, par François Hollande

Grand emprunt d'aujourd'hui, grands impôts de demain, par François Hollande

Nul n'ignore que l'Etat depuis plusieurs années emprunte non seulement pour financer ses dépenses d'investissement mais pour couvrir ses charges de fonctionnement. En 2009, le déficit atteindra près de 8% du PIB, soit 40% du budget. ...

La deuxième mort des rentiers

La deuxième mort des rentiers

Qui paiera la note de la crise? Les épargnants... et les jeunes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio