violences conjugales

49 articles
Procès d'Edith Scaravetti: «J'avais pas envie de repasser à la barre, de revenir au tribunal»

Procès d'Edith Scaravetti: «J'avais pas envie de repasser à la barre, de revenir au tribunal»

Du 13 au 17 mai, plus d'un an après sa condamnation pour homicide involontaire à Toulouse, Edith Scaravetti comparaissait pour son procès en appel devant la cour d'assises de Montauban.

Les féminicides sont-ils vraiment en hausse depuis début 2019?

Les féminicides sont-ils vraiment en hausse depuis début 2019?

Derrière l'affirmation récente que désormais, une femme est tuée tous les deux jours par son conjoint ou son ex se cache une réalité statistique bien plus complexe.

«Ces images devaient être jolies, inoffensives, à l’opposé de ce qu’elles représentent»

«Ces images devaient être jolies, inoffensives, à l’opposé de ce qu’elles représentent»

Dans une série photographique tout en sobrieté, intitulée «Preuves d'amour», Camille Gharbi nous donne à voir une vingtaine d'objets du quotidien photographiés sur un fond bleu clair. Chacun d'eux représente l'arme des meurtres de femmes...

«Après l'alcool, on ne refuse pas d'avoir des rapports sexuels, car ça peut mal finir»

«Après l'alcool, on ne refuse pas d'avoir des rapports sexuels, car ça peut mal finir»

Victime de violences conjugales, Béata a dû en plus affronter les obstacles à l’avortement.

«Cette fois-là, je ne suis pas rentrée. Plus jamais.»

«Cette fois-là, je ne suis pas rentrée. Plus jamais.»

À l'occasion de la marche contre les violences sexistes et sexuelles du 24 novembre et de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25, nous publions le témoignage de Claire*, victime pendant sept ans de violences conjugales.

Les féministes divisées avant la marche du 24 novembre contre les violences sexuelles

Les féministes divisées avant la marche du 24 novembre contre les violences sexuelles

S'il y a toujours eu des divisions, le paysage actuel est beaucoup plus éclaté que dans les années 1970, avec une multitude d'associations aux revendications spécifiques.

Cinq ans de la vie d’une femme sous l’emprise d’un pervers narcissique

Cinq ans de la vie d’une femme sous l’emprise d’un pervers narcissique

En France, chaque année, 225.000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint. Témoignages.

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Euh... être violée par son conjoint, c'est rien?

Euh... être violée par son conjoint, c'est rien?

Les agressions, les viols et les violences conjugales sont systématiquement minimisées. Alors on se tait, on souffre en silence, et un jour, on se fait tuer.

Procès d'Edith Scaravetti: «Je veux que Maman reste le moins longtemps possible à la maison d’arrêt»

Procès d'Edith Scaravetti: «Je veux que Maman reste le moins longtemps possible à la maison d’arrêt»

[Épisode 4] Après avoir entendu les témoignages des enfants du couple Baca-Scaravetti et les plaidoiries, les jurés vont devoir juger selon leur intime conviction.

Procès d'Edith Scaravetti: «Je m’y suis mal prise, c’est vrai. Mais je voulais vraiment l’aider»

Procès d'Edith Scaravetti: «Je m’y suis mal prise, c’est vrai. Mais je voulais vraiment l’aider»

[Episode 3] Edith Scaravetti a écouté tous les témoignages. Maintenant elle va parler. D'elle. De son couple. De la violence. De ses souffrances. Mais aussi de la souffrance de son mari, de son mal-être –elle y tient, encore.

Procès d'Edith Scaravetti: «Il n’y avait pas de bleus, pas de traces, et elle marchait très bien»

Procès d'Edith Scaravetti: «Il n’y avait pas de bleus, pas de traces, et elle marchait très bien»

[Episode 2] Pendant plusieurs semaines, Edith Scaravetti a réussi à cacher le corps de son mari, elle a menti, elle a fait taire les doutes. Et si elle avait aussi inventé les humiliations, les coups? Et si elle avait abattu son mari de sang-froid?

Procès d'Edith Scaravetti: «Je suis un monstre, je suis un monstre! J’ai retourné l’arme contre lui»

Procès d'Edith Scaravetti: «Je suis un monstre, je suis un monstre! J’ai retourné l’arme contre lui»

[Episode 1] Août 2014, Laurent Baca disparaît après une dispute avec sa compagne. Mars 2018, celle-ci comparaît pour meurtre devant la cour d'assises de Toulouse. Récit.

Au Kosovo, les femmes étouffent

Au Kosovo, les femmes étouffent

Dix ans après l’indépendance, les femmes kosovares restent largement sous-considérées et peinent à s’émanciper d’une société patriarcale.

«Il était violent, méchant, parfois brusque et j'ai eu peur»

«Il était violent, méchant, parfois brusque et j'ai eu peur»

Cette semaine, Lucile conseille C., une jeune femme qui peine à se reconstruire après sa rupture avec un conjoint toxique.

Jacqueline Sauvage: la justice démunie face aux femmes sous emprise de leurs conjoints

Jacqueline Sauvage: la justice démunie face aux femmes sous emprise de leurs conjoints

La cour réclame un «authentique sentiment de culpabilité», or c'est précisément la culpabilité qui tient les femmes sous le joug d'un homme violent, explique Jean-Luc Viaux, psychologue et expert judiciaire.

Le cerveau des maris violents ne fonctionne pas comme celui des autres criminels

Le cerveau des maris violents ne fonctionne pas comme celui des autres criminels

L'étude du fonctionnement cérébral des hommes qui s’en prennent à leur compagne peut permettre de mieux comprendre les comportements et ressentis qui leur sont spécifiques.

Pour la justice, Jacqueline Sauvage n'a jamais cessé d'être libre

Pour la justice, Jacqueline Sauvage n'a jamais cessé d'être libre

La grâce partielle prononcée par l'Élysée n'efface pas la question à laquelle ont répondu deux cours d'assise et qu'ont peut-être balayée un peu vite ses défenseurs, militantes féministes comprises: quelle est la part de liberté d'une femme dans ce genre de situation?

Pour certaines militantes indiennes, protéger les femmes des violences victimise les hommes

Pour certaines militantes indiennes, protéger les femmes des violences victimise les hommes

Des associations estiment que la loi indienne protégeant les femmes des violences conjugales «criminalise» les hommes... Et des femmes les rejoignent.

Turquie: lors d'une émission de rencontres, un homme avoue avoir tué sa femme et sa maîtresse (avec une hache)

Turquie: lors d'une émission de rencontres, un homme avoue avoir tué sa femme et sa maîtresse (avec une hache)

Sefer Calinak, un Turc de 62 ans, a refroidi le public et les téléspectateurs lors de son passage dans une émission de rencontres matrimoniales de type Tournez manège sur une chaîne locale de télé turque. ...

Newsletters