Manuel Valls

363 articles
Les cinq départements qui symbolisent la défaite de la gauche

Les cinq départements qui symbolisent la défaite de la gauche

De la Corrèze aux Bouches-du-Rhône en passant par le Nord, les Côtes d'Armor et l'Essonne, le PS s'est incliné dans des départements emblématiques de ses racines, mais aussi son évolution.

Les départements des candidats à la primaire de 2011 ont tous basculé

Les départements des candidats à la primaire de 2011 ont tous basculé

La Corrèze, le Nord, la Saône-et-Loire, les Deux-Sèvres et l'Essonne avaient viré à droite dès le second tour. Le Tarn-et-Garonne, où Jean-Michel Baylet pouvait espérer voir un candidat de son parti être élu, a finalement porté à sa tête un divers gauche soutenu par la droite.

Décryptage

Décryptage

Le premier tour des départementales nous donne la recette pour que le Front national ne soit pas au second tour en 2017

Le premier tour des départementales nous donne la recette pour que le Front national ne soit pas au second tour en 2017

Deux ingrédients indispensables: une forte mobilisation et l’unité dans chaque camp.

Le FN n’est pas le premier parti de France… ni même le second

Le FN n’est pas le premier parti de France… ni même le second

Avec un score situé entre 24 et 26%, le Front national est parfois placé sur la deuxième place du podium au soir du premier tour des élections départementales. Une présentation chiffrée que dément une lecture plus politique des résultats.

Oui, le FN peut gagner en 2017

Oui, le FN peut gagner en 2017

Manuel Valls a raison de mettre en garde: la politique française n'est plus un jeu qui se joue à deux et où, à la fin, c'est le PS ou l'UMP qui gagne. Une tribune de Philippe Guibert, ancien directeur du SIG.

Oubliez la fin de vie, à gauche, la tendance est au «suicide»

Oubliez la fin de vie, à gauche, la tendance est au «suicide»

Désunion aux élections départementales, risque d'une élimination dès le premier tour en 2017: le «suicide» de la gauche est sur toutes les lèvres.

Chaque jour, quelqu'un fait le jeu du FN quelque part

Chaque jour, quelqu'un fait le jeu du FN quelque part

Quel est le point commun entre le front républicain, Madonna, Michel Houellebecq, François Hollande, les sondages, l'islam, le hasard et l'abstention? Ils ont tous été soupçonnés de «faire le jeu du FN» depuis le début de l'année.

A droite comme à gauche, l'insupportable chantage au FN

A droite comme à gauche, l'insupportable chantage au FN

L’instrumentalisation du parti lepéniste par les acteurs politiques ne date certes pas d’hier, mais elle atteint désormais des sommets inédits de cynisme et de manipulation.

Retraites: le peu est l'ennemi de l'efficace

Retraites: le peu est l'ennemi de l'efficace

La réforme n'est pas à l'agenda de François Hollande. Nicolas Sarkozy, en voulant se démarquer, a proposé de repousser un peu l'âge de départ, ce qui ne peut avoir un effet que sur un temps limité. Comme lorsqu’en 2010 le gouvernement Fillon reporta cet âge de deux ans... en sachant très bien que cette réforme serait inefficace pour pérenniser le système.

Banlieues: faut-il en finir avec les «politiques de peuplement»?

Banlieues: faut-il en finir avec les «politiques de peuplement»?

La mixité sociale tant souhaitée de la politique de la ville dans les quartiers a-t-elle encore une chance de se réaliser?

Cécile Duflot pratique-t-elle la stratégie de l'épuisement, ou de la rupture?

Cécile Duflot pratique-t-elle la stratégie de l'épuisement, ou de la rupture?

Du chaudron des oppositions internes à la gauche émerge la figure de l'ancienne ministre du Logement, tiraillée entre la possibilité d'un nouvel accord avec les socialistes en 2017 et celle d'une autre alliance à gauche. Un dilemme qui repose l'éternelle question de la participation au pouvoir chez les écologistes.

Quelle peut être la deuxième «loi Macron» du gouvernement Valls?

Quelle peut être la deuxième «loi Macron» du gouvernement Valls?

Pour continuer d'aller de l'avant, le gouvernement devra trouver des réformes assez fortes pour restaurer la confiance, mais qui soient acceptables par sa majorité. Un exercice impossible auquel Manuel Valls est condamné.

Après Charlie, la gauche au temps des pénitents

Après Charlie, la gauche au temps des pénitents

Depuis janvier, ses deux principaux chefs de file, François Hollande et Manuel Valls, libèrent soudain les espoirs exorbitants d’une «refondation républicaine». Une tâche titanesque à déployer en deux ans et dans un contexte de restrictions budgétaires.

Le choc brutal des légitimités économique et démocratique

Le choc brutal des légitimités économique et démocratique

Sur la loi Macron comme en Grèce se joue un affrontement entre les engagements pris devant les électeurs et les contraintes extra-politiques, entre les promesses et le savoir économique.

Valls envisageait déjà en 2014 le recours au 49-3 pour «des circonstances historiques, ou de la petite histoire politique»

Valls envisageait déjà en 2014 le recours au 49-3 pour «des circonstances historiques, ou de la petite histoire politique»

Depuis l'annonce par Manuel Valls du recours par le gouvernement à l'article 49-3 de la Constitution sur la loi Macron, provoquant le dépôt par la droite d'une motion de censure qui sera examinée ce jeudi 19 février, on a beaucoup ressorti de...

Loi Macron: le 49-3 ne va pas seulement frustrer les frondeurs, mais aussi quatre députés UMP

Loi Macron: le 49-3 ne va pas seulement frustrer les frondeurs, mais aussi quatre députés UMP

Le gouvernement a donc décidé d'engager sa responsabilité sur la loi Macron. Ce mardi 17 février, le Premier ministre Manuel Valls «a décidé de ne prendre "aucun risque" et d'avoir recours à l'article 49-3 de la Constitution, qui engage la...

Loi Macron: en 2006, François Hollande avait condamné un «coup de force» lors de l'utilisation du 49-3

Loi Macron: en 2006, François Hollande avait condamné un «coup de force» lors de l'utilisation du 49-3

Pour la seconde fois, le gouvernement Valls va avoir recours à cette procédure pour faire voter le texte.

De Stoléru et Le Pen à Valls et Dumas, rien n'a changé depuis 1989

De Stoléru et Le Pen à Valls et Dumas, rien n'a changé depuis 1989

En réponse à une question de Jean-Jacques Bourdin sur une éventuelle «influence juive» sur le Premier ministre, l'ancien président du Conseil constitutionnel a jugé qu'elle était «probable». Vingt-cinq après Jean-Marie Le Pen, qui demandait à Lionel Stoleru s'il avait la double nationalité, rien n'a changé: les amalgames fleurissent toujours et les journalistes posent les mêmes questions.

«Islamo-fascisme»: après avoir mal interprété l'antisémitisme, la gauche française comprend de travers l'islam radical

«Islamo-fascisme»: après avoir mal interprété l'antisémitisme, la gauche française comprend de travers l'islam radical

Un cadrage historique de ces deux termes est nécessaire pour mieux comprendre ce qui est en jeu.

Newsletters