séparation des pouvoirs

5 articles
Pourquoi les parlementaires ont-ils droit à l'immunité?

Pourquoi les parlementaires ont-ils droit à l'immunité?

Les déboires juridiques et l'audition future de François Fillon ont mis une nouvelle fois sur le devant de la scène la question de l'immunité parlementaire. Pour quelles raisons un parlementaire peut-il déroger au droit commun?

La mise en examen de Christine Lagarde pour négligence viole la séparation des pouvoirs

La mise en examen de Christine Lagarde pour négligence viole la séparation des pouvoirs

Il s'agit d'une mise sous tutelle du politique par les magistrats. Or, un ministre, parce qu’il est ministre et non pas administrateur, doit pouvoir décider. Doit pouvoir ne pas suivre l’opinion de son administration. Par Marie-Anne Frison-Roche, professeure de droit à Sciences Po.

Ce que l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy nous dit de la justice

Ce que l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy nous dit de la justice

Il ne faut pas oublier que la justice, aussi indépendante soit-elle, est une fonction de l'Etat. Au-delà de ce cas particulier demeurent les questions essentielles: le maintien du juge d’instruction dans sa conception actuelle, celui du parquet et de la police judiciaire, les limites au rôle des médias dictées par le respect de la personne humaine. Une tribune de Jean-Claude Magendie, ancien magistrat et membre de la membre de la haute autorité chargée d'organiser les primaires de l'UMP en 2016.

Poutine partout: le New Yorker résume en une image absence de démocratie en Russie à la veille des JO

Poutine partout: le New Yorker résume en une image absence de démocratie en Russie à la veille des JO

Sur la patinoire, Vladimir Poutine, en costume bleu et rouge, trace des arabesques. Dans les tribunes, les cinq juges qui s'apprêtent à le noter, crayon à la main, ont tous le visage de... Vladimir Poutine. ...

Le président de la République viole-t-il la Constitution tous les jours?

Le président de la République viole-t-il la Constitution tous les jours?

Le monarchisme de la pratique présidentielle existait avant Nicolas Sarkozy, et celui-ci l'a accentué. Une pratique qui divise les experts: interprétation souple ou viol quotidien de la Constitution?

Newsletters