Alstom

25 articles
Pourquoi la France ne sauvera pas son industrie

Pourquoi la France ne sauvera pas son industrie

Les déclarations d'amour épisodiques de nos politiques pour l'industrie française ne suffiront pas à la remettre sur pied.

Après les TGV d'Alstom, l'État va-t-il acheter du lait, des Airbus ou faire bâtir 300 tours Eiffel?

Après les TGV d'Alstom, l'État va-t-il acheter du lait, des Airbus ou faire bâtir 300 tours Eiffel?

Le sauvetage d'Alstom par l'achat de rames de TGV pour des lignes inter-cités pourrait donner des idées à bien d'autres secteurs en difficulté. Courage, achetons!

La baisse des coûts ne suffira pas à réindustrialiser la France

La baisse des coûts ne suffira pas à réindustrialiser la France

Cette politique, qui a la faveur de tous les candidats à la présidentielle, est indispensable pour faire remonter les marges des entreprises, mais ne dispense pas d'une réflexion sur la montée en gamme.

Alstom, l'histoire d'une longue descente aux enfers

Alstom, l'histoire d'une longue descente aux enfers

Une décision qui relève d’une opération de gestion malheureusement banale tourne en drame où se mélangent désindustrialisation, échec de l’État stratège, absence de politique industrielle et trahison des hommes politiques.

Montebourg aurait dû lire Marx et Keynes, pas Georges Marchais

Montebourg aurait dû lire Marx et Keynes, pas Georges Marchais

Il faut défendre les grands champions français mais pas à sa façon politicienne, à visée électorale. Son absence dans la pédagogie du monde schumpétérien en fait un ministre des temps anciens.

Boursicote

Boursicote

L'Etat qui investit dans Alstom, c'est plutôt une bonne idée

L'Etat qui investit dans Alstom, c'est plutôt une bonne idée

Demandez à Renault, à Air France, à GDF-Suez... Les douze entreprises cotées en bourse et dont l’Etat est actionnaire n’ont pas forcément à se plaindre de sa présence. Avec Alstom et General Electric, le montage sera complexe.

Faire et défaire

Faire et défaire

Alstom, une fausse victoire

Alstom, une fausse victoire

Une fois encore les rodomontades gouvernementales sur ce qui a été obtenu de General Electric pour le rachat d'Alstom masquent un échec. La politique industrielle de la France ce ne sont que des mots. Et l'interventionnisme brouillon n'est pas une réponse à un désastre industriel et fait fuir les investisseurs.

Bruno Le Maire: Pour un Cloud européen

Bruno Le Maire: Pour un Cloud européen

Affirmer notre identité européenne au cœur même de notre dynamique économique et industrielle.

Alstom, une bonne affaire pour Bouygues, pas pour l’Europe

Alstom, une bonne affaire pour Bouygues, pas pour l’Europe

Le groupe Bouygues sera resté huit ans dans l’énergie. Les bouleversements dans le secteur tout comme la priorité donnée aux télécoms expliquent son changement de stratégie. Son investissement sera rentabilisé. Tant pis pour les aspects plus politiques de cette cession.

L'Ukraine, Alstom: regardez le désastre de la politique européenne de l'énergie

L'Ukraine, Alstom: regardez le désastre de la politique européenne de l'énergie

Vous ne voyez pas le rapport entre les deux? Et pourtant...

Alstom-Siemens: la presse allemande lassée du dirigisme français

Alstom-Siemens: la presse allemande lassée du dirigisme français

Malgré les efforts entrepris ces derniers jours par le gouvernement français pour jeter les bases d'un «Airbus de l'énergie» entre Alstom et Siemens et éviter ainsi une reprise du groupe français par l'américain General Electric, la direction d...

Alstom: la solution est européenne et elle s'appelle transition énergétique

Alstom: la solution est européenne et elle s'appelle transition énergétique

Par Sandrine Bélier, députée européenne, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts dans l'Est.

Le cas Alstom: ce qui m’énerve dans les ferveurs industrialistes

Le cas Alstom: ce qui m’énerve dans les ferveurs industrialistes

Nous voici au théâtre, devant des acteurs n'anticipant rien, qui font de grands discours d'estrade nourris d’une connaissance superficielle de l’industrie mondialisée d’aujourd’hui.

Y a-t-il un plan pour sauver l'industrie?

Y a-t-il un plan pour sauver l'industrie?

La perspective d’une cession des activités énergie d’Alstom accentue l’urgence de mettre en place des mesures pour relancer la compétitivité en France, notamment dans l’industrie. C'est un des objectifs du programme de stabilité que le gouvernement a présenté mardi à l'Assemblée.

Énergie à revendre

Énergie à revendre

Énergie, ferroviaire, télécoms, ciment, solaire... La France voit des Airbus partout

Énergie, ferroviaire, télécoms, ciment, solaire... La France voit des Airbus partout

Le groupe français d'énergie et de transport ferroviaire Alstom, constructeur du TGV, pourrait être racheté par l'américain General Electric. L'Elysée et le gouvernement souhaitent cependant éviter ce rachat par un groupe américain, lui préférant...

Alstom victime de l’échec d’une Europe industrielle de l’énergie

Alstom victime de l’échec d’une Europe industrielle de l’énergie

Introduit en Bourse en 1998 par Alcatel qui s’en séparait, Alstom n’a dû sa survie six ans plus tard qu’au sauvetage de l’Etat. A nouveau, il ne peut assurer la pérennité de ses activités. Ce groupe symbolique témoigne de la déroute de la France dans l’industrie, et de la nécessité de trouver le chemin d’une Europe de l’énergie qui implique les industriels.

Déraillement à Saint-Jacques de Compostelle: Un «TGV» espagnol construit à très grande vitesse

Déraillement à Saint-Jacques de Compostelle: Un «TGV» espagnol construit à très grande vitesse

L’AVE, le système de TGV espagnol, est moins homogène qu’en France. Les matériels sont plus diversifiés. Ils sont, pour certain, plus légers. Mais ceux-ci circulent à des vitesses moins élevées, comme le train Talgo impliqué dans la catastrophe de Saint-Jacques de Compostelle.

Newsletters