11.09.14

Etat islamique
Hollande a eu raison trop tôt

Hollande a eu raison trop tôt

En 2013, le président français avait préconisé et préparé la participation de la France à une intervention aérienne contre Damas. Cela aurait peut-être évité que se crée un vide entre le pouvoir de Bachar el-Assad et l’opposition syrienne modérée –vide dans lequel les extrémistes se sont engouffrés. Obama avait alors refusé d'agir, il y est acculé aujourd'hui.

par Daniel Vernet

/ Barack Obama