13.08.14

Diplomatie
Faire ou ne rien faire

Faire ou ne rien faire

Ce que ses détracteurs voient comme des hésitations et de la faiblesse peut être regardé comme le comportement d'un président qui analyse les interconnexions et les subtilités d'un monde complexe. Mais cela a tendance à le paralyser plus qu’à l’inciter à agir.

par Daniel Vernet

/ Barack Obama