espoir

8 articles
Comme tout apprentissage, l'optimisme est le résultat d'une conquête

Comme tout apprentissage, l'optimisme est le résultat d'une conquête

Alors que les collapsologues théorisent de manière crédible l'effondrement du monde, l'optimisme est-il totalement hors de saison ou offre-t-il le seul tremplin pour l'action?

Calais, là où les rêves des migrants se brisent

Calais, là où les rêves des migrants se brisent

Chaque jour, Calais est le théâtre d'un drame humain à ciel ouvert. Plus de 1.500 exilés sont dispersés dans des camps informels à la lisère de la ville. Ils vivent dans une extrême précarité en attendant de rejoindre l'Angleterre. Une dernière...

«Le problème, c'est que je ne crois plus en rien»

«Le problème, c'est que je ne crois plus en rien»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Mélanie, qui n'a plus goût à rien et ne sait pas quelle direction donner à sa vie.

Podemos va-t-il pouvoir réenchanter la gauche espagnole?

Podemos va-t-il pouvoir réenchanter la gauche espagnole?

Révélation des élections européennes, Pablo Iglesias a été désigné secrétaire général du nouveau parti espagnol le 15 novembre. En dépit d’un slogan simpliste, «¡Claro que Podemos!» (bien sûr que nous pouvons), les difficultés commencent.

1981-2012: les Trente (peu) Glorieuses

1981-2012: les Trente (peu) Glorieuses

Le livre de François Roux, «Le Bonheur National Brut», narre l’histoire amère de la génération Mitterrand, à travers le prisme de quatre destins de 1981 à 2012. Quatre amis, qui passent leur bac lorsque François 1er est élu, qui font leur bilan de quinquas lorsque François II l’est à son tour. Entre ces deux élections, il s’est écrit une tragédie tranquille: le lent désenchantement de mai 1981.

Comme le pire est certain, il n'aura pas lieu en 2014

Comme le pire est certain, il n'aura pas lieu en 2014

Le scénario le plus vraisemblable pour 2014 est celui d'une poursuite de nos graves difficultés économiques et de tensions sociales et politiques grandissantes. A moins que nous décidions tous d'agir...

C'est l'espoir, et non l’indignation, qui change le monde

C'est l'espoir, et non l’indignation, qui change le monde

Le caractère inoffensif de l'indignation pour le système en place explique le concert de louanges plus ou moins hypocrites qui a marqué la mort de Stéphane Hessel.

ATTALI: positiver après la perte du AAA

ATTALI: positiver après la perte du AAA

Et si la dégradation de la note de la France par Standard & Poor's était une chance pour le pays?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio