insertion

7 articles
Les jeunes Français sont découragés (et ils ont de quoi)

Les jeunes Français sont découragés (et ils ont de quoi)

En 2016 plus que jamais, ne pas faire d’études condamne à la précarité, en faire la réduit, au mieux, à quelques années. Et aucune renégociation du contrat entre les générations ne pointe à l'horizon...

Comment réformer le stage de 3e au collège?

Comment réformer le stage de 3e au collège?

Le Conseil National Éducation-Économie s’est penché sur la façon d'optimiser ce fameux stage, souvent inutile.

Dix ans après leur création, les Epide font de bons capitaines d'insertion

Dix ans après leur création, les Epide font de bons capitaines d'insertion

Ces établissements à destination des jeunes en difficulté ont accueilli plus de 28.000 volontaires à travers la France. Un bilan de plus en plus positif après un rapport sévère de la Cour des comptes en 2011. Témoignages.

Quand les agences privées attaquent le «marché» des jeunes chômeurs

Quand les agences privées attaquent le «marché» des jeunes chômeurs

Alors que le Parlement vient d'adopter un projet de loi sur les agences d'emploi privées, retour en trois actes sur le gâchis du Contrat d'autonomie.

Intégrer les Roms, ça coûte cher (politiquement)

Intégrer les Roms, ça coûte cher (politiquement)

En France, plusieurs communes ont mis en place des dispositifs d’insertion qui permettent à quelques familles roms de s’en sortir. Des expériences qui fonctionnent, mais ne sont pas récompensées dans les urnes.

Heureux comme vieux en France

Heureux comme vieux en France

«23% des jeunes sont pauvres», titrait Le Monde en début de semaine. Etre jeune en France aujourd’hui, c’est appartenir à une position sociale: celle des «sans place fixe». Et devoir affronter une société globalement anti-jeunes.

Internet, téléphonie mobile: les pauvres captent mal

Internet, téléphonie mobile: les pauvres captent mal

L'accès aux nouvelles technologies n'est plus un luxe mais un moyen de s'en sortir. Au-delà des expériences –peu concluantes– de tarif social, observateurs et acteurs associatifs insistent sur une carence: l’accompagnement.

Newsletters