partenaires sociaux

16 articles
Sommet social: la double impatience d’Emmanuel Macron

Sommet social: la double impatience d’Emmanuel Macron

Syndicats et patronat ont été reçus le 17 juillet à l'Élysée. Si le ton s'est adouci, le président compte bien sur les partenaires sociaux pour épouser à la perfection la courbe de son «virage» social.

La loi Travail, le contre-exemple d’une concertation bien menée

La loi Travail, le contre-exemple d’une concertation bien menée

François Hollande voulait réformer sur la base de la concertation. Avec le projet de loi Travail, la négociation a eu lieu après la présentation du projet et la menace par Manuel Valls d’un vote bloqué. Tout le contraire.

En avoir ou pas

En avoir ou pas

La banalisation du statut de cadre fait exploser les compteurs des retraites

La banalisation du statut de cadre fait exploser les compteurs des retraites

La population des cadres a fortement gonflé au sein de la génération née au milieu du XXe siècle. La baisse des cotisations pendant la crise a révélé le déséquilibre entre le nombre de cotisants qui s’est stabilisé et le nombre d’ex-cadres retraités qui a beaucoup augmenté.

Emploi: on s’attaque enfin à la culture du licenciement

Emploi: on s’attaque enfin à la culture du licenciement

Parmi les mesures de Manuel Valls pour relancer l’emploi dans les PME, il en est qui visent à ne pas recourir aux licenciements lorsque l’entreprise connaît une baisse d’activité. Après le toilettage du chômage partiel, le cadre des accords de maintien de l’emploi est renforcé.

L'échec social-démocrate de François Hollande

L'échec social-démocrate de François Hollande

Le président affirme une ligne claire, mais ne fait rien de cohérent pour la consolider. L'esprit de compromis se heurte au conservatisme des états-majors syndicaux parisiens et à la méfiance persistante des milieux d'affaires

Dialogue social: patrons et syndicats, encore un effort!

Dialogue social: patrons et syndicats, encore un effort!

Il est de bon ton de dire que le projet de loi Rebsamen sur le dialogue social ne fâche personne et ne changera pas grand-chose. Mais appartient-il au gouvernement d’imposer des réformes auxquelles le pays n’est pas prêt? Si l’on veut aller plus loin, il faut d’abord que les partenaires sociaux évoluent.

Libérer le travail, oui, mais comment?

Libérer le travail, oui, mais comment?

Arte diffuse le 24 février un documentaire baptisé «Le bonheur au travail», qui prône une méthode radicale: pour rendre heureux les salariés, il faut libérer les organisations. Plus facile à dire qu'à faire...

Le salariat français malade de la division syndicale

Le salariat français malade de la division syndicale

Le contraste entre la division des représentants des salariés et la solidarité dont sait faire preuve le patronat est pour le moins frappante.

Demain, tous intermittents?

Demain, tous intermittents?

Alors que l'assurance-chômage des intermittents a de nouveau été retouchée, ce système d'indemnisation inspire pourtant de plus en plus de situations atypiques.

Et si le patronat devenait lui aussi social-démocrate?

Et si le patronat devenait lui aussi social-démocrate?

Les contreparties demandées par François Hollande en échange des nouvelles baisses de charges des entreprises sont une mascarade. Pour autant, le patronat ne peut s'exonérer de ses responsabilités.

Retraites: une réforme? Quelle réforme?

Retraites: une réforme? Quelle réforme?

Jean-Marc Ayrault a présenté mardi des aménagements très politiques du système pour anticiper les problèmes de financement que la réforme Sarkozy ne réglait pas. François Hollande pourra mettre l’accent sur la lutte contre certaines injustices mais à terme, le système, avec ses 35 régimes, n’est toujours pas pérennisé.

La retraite, ce n’est pas qu'un problème comptable

La retraite, ce n’est pas qu'un problème comptable

La façon dont la France gère le problème des retraites est particulière. Mais il faut reconnaître que le dossier est délicat: il soulève des passions qui vont bien au-delà du problème technique du rééquilibrage des comptes.

La politique gouvernementale est proprement inqualifiable

La politique gouvernementale est proprement inqualifiable

Socialiste ou sociale-démocrate? Sociale-libérale ou sociétale-libérale? Pour être comprise de l'opinion avant d'être approuvée par les électeurs, une politique doit s'inscrire dans une cohérence, ce qui n'est pas le cas de celle du gouvernement actuel.

Les 35 heures ont de longues heures devant elles

Les 35 heures ont de longues heures devant elles

Selon toute probabilité, la durée légale établie par les lois Aubry va perdurer. Ce qui n'empêche que des évolutions importantes sont à prévoir, en passant par la négociation.

L'Etat serait à nouveau bon pour la santé

L'Etat serait à nouveau bon pour la santé

Comment sauver notre système moribond de couverture sociale? Le think tank Terra Nova lance un pavé centralisateur dans la mare universitaire socialiste.

Newsletters