AAA

10 articles
Jacques Attali: Pourquoi je choisis François Hollande

Jacques Attali: Pourquoi je choisis François Hollande

Ce n'est pas seulement parce qu'il incarne les valeurs auxquelles je me suis toujours référé que je le soutiens.

La triple erreur de Nicolas Sarkozy

La triple erreur de Nicolas Sarkozy

Pas un jour sans mauvaise nouvelle pour le chef de l'Etat, pris en étau.

ATTALI: positiver après la perte du AAA

ATTALI: positiver après la perte du AAA

Et si la dégradation de la note de la France par Standard & Poor's était une chance pour le pays?

AAA à AA+: la leçon d'Europe de Standard & Poor's

AAA à AA+: la leçon d'Europe de Standard & Poor's

Le premier semestre risque d’être encore difficile pour la zone euro. Mais si l’épreuve est surmontée, il ne saurait être question de repartir comme avant.

AA+: Le thermomètre oublié, le malade peut se soigner

AA+: Le thermomètre oublié, le malade peut se soigner

La France reste une puissance économique et financière, mais doit remettre en question ses choix économiques pour restaurer ses capacités industrielles. Il n’y a pas de fatalité. Il faut juste, pour l’Etat, faire preuve de volonté.

AAA: Pourquoi Standard & Poor's a eu raison de dégrader la France

AAA: Pourquoi Standard & Poor's a eu raison de dégrader la France

La décision de l'agence de notation est logique vu la façon dont la Banque centrale européenne a géré la crise italienne.

C'est la France de Sarkozy qui perd le triple A

C'est la France de Sarkozy qui perd le triple A

La stratégie du Président pas-encore-candidat qui consistait à se présenter comme un bon gestionnaire face à un François Hollande dépensier irresponsable en puissance est mise à mal par les faits.

AAA, la dégradation qui vient

AAA, la dégradation qui vient

La perte annoncée par la France de son AAA n’est plus une affaire d’Etat. Nicolas Sarkozy et ses ministres en réduisent la portée. Ou quand le thermomètre redevient accessoire...

Sarkozy et Fillon, accros au AAA

Sarkozy et Fillon, accros au AAA

Faire la danse du ventre devant les agences de notation va à l’encontre de la politique menée par la communauté internationale depuis la crise financière de 2008 et attribue à ces agences un pouvoir qu’elles n’auraient jamais dû avoir et qu’elles ne devraient plus avoir.

Pourquoi la bourde de Standard & Poor’s sur une dégradation de la note française n'en est pas une

Pourquoi la bourde de Standard & Poor’s sur une dégradation de la note française n'en est pas une

La France est contaminée par l’Italie. La pression se resserre sur Paris. La «bourde» de Standard & Poor’s sur une dégradation de la note française est révélatrice de cette nervosité.

Newsletters