Mario Draghi

40 articles
La croissance économique, notre amie l’Arlésienne

La croissance économique, notre amie l’Arlésienne

L’Europe pratique une danse du ventre pour stimuler l’activité. Mais ce n’est pas aussi simple...

Grèce: la partie de poker menteur d'Alexis Tsipras

Grèce: la partie de poker menteur d'Alexis Tsipras

Le Premier ministre grec est-il un génial tacticien ou un amateur un peu naïf? Depuis son arrivée au pouvoir, il y a quatre mois, il fait traîner en longueur les négociations avec l'Europe pour tenter de gagner du temps, tout en essayant d'apaiser sa base.

Mario Draghi et les Grecs, c'est César contre les Hellènes

Mario Draghi et les Grecs, c'est César contre les Hellènes

En fermant ses guichets aux banques grecques, la BCE a pris une décision rude, vue d'Athènes, mais pleinement justifiée. Mario Draghi trace la voie la plus saine de sortie de la crise: à chacun son rôle, son travail et ses efforts.

L'Europe est en train de mourir, mais surtout ne faites rien

L'Europe est en train de mourir, mais surtout ne faites rien

Tous les clignotants économiques montrent que la reprise s'est étouffée. La défiance qui préside désormais aux rapports franco-allemands, ajoutée au conservatisme de la Commission, laisse notre continent sans solution.

L'Europe peut repartir... si l'Allemagne le veut

L'Europe peut repartir... si l'Allemagne le veut

On en revient toujours à la même constatation: si Berlin ne souhaite pas s'engager dans des politiques qu'elle réprouve, il faudrait au moins qu'Angela Merkel permette à ses partenaires de ne pas mener des politiques budgétaires inutilement restrictives.

Avec le départ de Montebourg, la France va plus facilement pouvoir obtenir ce que ce dernier souhaitait

Avec le départ de Montebourg, la France va plus facilement pouvoir obtenir ce que ce dernier souhaitait

Le remaniement ne règle pas le principal souci des dirigeants français: parvenir à modifier le cours de la politique économique européenne. Mais il accroît les chances de trouver une solution.

Les financiers retrouvent le goût du risque. Un peu trop

Les financiers retrouvent le goût du risque. Un peu trop

Six ans après la crise de 2008, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes financiers. Mais beaucoup de gérants de capitaux commencent à s’inquiéter: la recherche du meilleur rendement conduit les investisseurs à prendre de plus en plus de risques.

L’Europe paie encore sa mauvaise gestion de la crise

L’Europe paie encore sa mauvaise gestion de la crise

Six raisons qui expliquent pourquoi elle continue de souffrir là où les Etats-Unis se sont redressés.

Un euro de combat, c’est combien de dollars?

Un euro de combat, c’est combien de dollars?

Dans la guerre des monnaies qu’on aurait tort de sous-estimer, l’euro est surévalué. Mais une monnaie faible aurait d’autres inconvénients.

Comment faire baisser l’euro

Comment faire baisser l’euro

On nous le dit sur tous les tons: tout est de la faute de l'euro fort. Pour autant, faut-il penser qu’une nouvelle baisse de l’euro serait une bonne nouvelle pour notre économie?

Mort aux vaches: petit assassinat d’idées économiques folles

Mort aux vaches: petit assassinat d’idées économiques folles

Il est temps d'en finir avec le chartisme.

Les financiers menacés… par l’euphorie

Les financiers menacés… par l’euphorie

Cinq ans après un mois de septembre calamiteux, la Bourse va bien, merci pour elle. Du moins, dans les pays dits avancés. Il y a bien eu quelques doutes au printemps quand on a commencé à parler d’un retour de la Réserve fédérale américaine à une...

Du Portugal à l'Irlande, la crise européenne rôde toujours

Du Portugal à l'Irlande, la crise européenne rôde toujours

Deux démissions au gouvernement portugais et les marchés s’emballent de nouveau. La tension est rapidement retombée, mais le feu couve toujours sous la cendre.

Non, l'Europe n'est pas sauvée!

Non, l'Europe n'est pas sauvée!

Les gouvernements européens affirment que les réformes commencent à porter leurs fruits, et l'OCDE prédit le retour de la croissance avant la fin de l'année. Hélas, ce satisfecit représente une dramatique erreur.

Chypre, la crise que l’on aurait pu éviter

Chypre, la crise que l’on aurait pu éviter

Une solution a été trouvée, qui épargne les dépôts bancaires inférieurs à 100.000 euros. Mais le mal est fait: le sauvetage de l’île a provoqué des remous sans commune mesure avec l’ampleur réelle du problème.

Mais qu’est-ce que c’est la BCE? Réponse d'une députée italienne

Mais qu’est-ce que c’est la BCE? Réponse d'une députée italienne

En France, lorsque les journalistes veulent tester un homme ou une femme politique en campagne, la question la plus courante est «quel est le prix du ticket de métro» voire celui de la baguette de pain. Des questions précises pour s'assurer que...

Quand la banque tue l’industrie

Quand la banque tue l’industrie

Des banques qui laissent une PMI sombrer sans lui donner une chance de repartir? Ce n’est pas nouveau, mais ça énerve toujours. Et cela conduit à s’interroger sur ce qui ne va pas dans l’économie française, voire européenne.

La guerre des monnaies aura-t-elle lieu?

La guerre des monnaies aura-t-elle lieu?

Aucun pays (sauf le Japon) n'a décidé d'une dévaluation compétitive de sa monnaie suffisamment forte qu'elle déclenche des rétorsions, lesquelles, se généralisant, déboucheraient sur un conflit planétaire. Mais les roulements de tambours se font sourdement entendre et personne ne peut être tout à fait rassuré.

Jeroen Dijsselbloem à l'Eurogroupe, un inconnu de plus à la tête d'une institution européenne

Jeroen Dijsselbloem à l'Eurogroupe, un inconnu de plus à la tête d'une institution européenne

Le choix de l'ancien ministre des Finances néerlandais montre que, quatre ans après le début, les dirigeants européens n’ont toujours pas pris la mesure de l’ampleur dramatique de la crise. Et qu’ils n’osent pas envoyer à Bruxelles des personnalités de force et de talent. C’est décourageant.

Le retour de Berlusconi, un mauvais signal pour l'Europe

Le retour de Berlusconi, un mauvais signal pour l'Europe

Si l’Italie devait de nouveau céder aux sirènes populistes berlusconiennes, l'Europe pourrait replonger dans la crise.

Newsletters