PS

321 articles
Valérie Rabault: «La démocratie doit s'organiser selon un clivage gauche-droite»

Valérie Rabault: «La démocratie doit s'organiser selon un clivage gauche-droite»

La présidente du groupe Socialistes à l'Assemblée nationale juge qu'Emmanuel Macron mène «une politique de droite sans le dire».

Au PS, du chic au choc

Au PS, du chic au choc

Olivier Faure a déclenché la polémique en évoquant une «colonisation à l'envers».

Laurent Wauquiez, Olivier Faure, deux patrons de partis mal partis

Laurent Wauquiez, Olivier Faure, deux patrons de partis mal partis

L'éviction de Virginie Calmels par le patron de LR et l'absence de visibilité de celui du PS dans l'opinion illustrent la crise que traversent les partis qu'ils dirigent. Une situation mise à profit par Nicolas Sarkozy et par François Hollande.

Parti socialiste VS «Génération-s»: la lutte finale?

Parti socialiste VS «Génération-s»: la lutte finale?

Alors qu’Olivier Faure s’apprête à prendre la tête du Parti socialiste, le mouvement de l’ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon semble s’implanter politiquement.

On a lu les programmes des quatre candidats à la direction du PS (et on a trouvé ça un peu triste)

On a lu les programmes des quatre candidats à la direction du PS (et on a trouvé ça un peu triste)

Luc Carvounas, Stéphane Le Foll, Olivier Faure et Emmanuel Maurel sont candidats pour devenir premier secrétaire. Mais ça ne fait pas un tabac dans une opinion ignorante de leur confrontation à la télévision, le 7 mars.  

Et si la vie politique française ralentissait?

Et si la vie politique française ralentissait?

2017 s’annonçait ennuyeuse: elle s’est révélée riche en surprises. Un président inconnu il y a trois ans élu. Le PS balayé, la droite marginalisée… Les choses sont allées très vite. Et si désormais, le rythme de la vie politique se calmait?

Le Parti socialiste ne connaîtra pas un nouvel Épinay (à moins que…)

Le Parti socialiste ne connaîtra pas un nouvel Épinay (à moins que…)

Avec Delphine Batho, ils sont maintenant cinq à vouloir relever le PS. On imagine que dans la tête de chaque candidat au poste de premier secrétaire trotte le souvenir du congrès d'Épinay, charriant nostalgie, fantasmes et espérances…

La réincarnation de Hollande en Macron

La réincarnation de Hollande en Macron

Cette élection présidentielle nous offre un formidable paradoxe: le chef de l'Etat a été dans l'incapacité politique de se représenter et c'est pourtant l'un de ses poulains qui tient la corde. Mieux, le projet de Macron rappelle étrangement les idées prônées par le jeune Hollande.

L'écologie est devenu un débris flottant dans la décomposition générale

L'écologie est devenu un débris flottant dans la décomposition générale

Ce devait être le mouvement politique de demain. Il a fini dévoré par le Parti socialiste. Le ralliement de Yannick Jadot à Benoît Hamon en est le dernier exemple.

La gauche n'a ni créé ni compris le FN

La gauche n'a ni créé ni compris le FN

De récents écrits reviennent sur sa «participation» à la montée en puissance de la formation d'extrême droite, et sur les erreurs d'analyse qu'elle a commises à cette époque.

Le choix le plus compliqué de la primaire du PS, c'est de savoir si on va voter

Le choix le plus compliqué de la primaire du PS, c'est de savoir si on va voter

La primaire organisée par les socialistes a peu de chances, cette fois-ci, de désigner le prochain président de la République. Y participer revient à légitimer le candidat qui en sera issu après avoir arbitré une querelle de famille. Au final, l'enjeu est de savoir si l'on souhaite la survie ou la disparition du PS.

À Marseille, les affaires des socialistes comme le symbole d'un parti nécrosé

À Marseille, les affaires des socialistes comme le symbole d'un parti nécrosé

Sylvie Andrieux tire-t-elle encore les ficelles à Marseille? Condamnée pour «détournement de fonds publics», l'ex-députée PS des Bouches-du-Rhône a démissionné mais ses proches sont investis dans sa circonscription. Comme un symbole de son influence, à quelques semaines de la primaire.

Comment Cambadélis est devenu la machine à punchlines du quinquennat

Comment Cambadélis est devenu la machine à punchlines du quinquennat

Depuis toujours, l'ancien trotskiste est en roue libre et régale journalistes et politiques de ses bons mots. Pour le meilleur, et parfois pour le pire.

Michel Rocard va manquer à la gauche et à la France

Michel Rocard va manquer à la gauche et à la France

L'ancien Premier ministre était à la fois un penseur et militant socialiste obstiné, un leader politique moins habile qu’il ne le pensait et un vrai homme d’État.

Michel Rocard: «Quand je pense que mon nom est devenu un adjectif...»

Michel Rocard: «Quand je pense que mon nom est devenu un adjectif...»

Disparu à l'âge de 85 ans, l'ancien Premier ministre avait exercé une influence profonde sur de nombreux dirigeants actuels de la gauche, de Manuel Valls à Benoît Hamon.

Les quatre leçons que les partis traditionnels devraient tirer du FN

Les quatre leçons que les partis traditionnels devraient tirer du FN

Pendant longtemps, une analyse objective des «qualités» du FN est restée taboue. Pourtant, se pencher sans passion sur les ingrédients de sa réussite permet de comprendre ce qui manque, par contraste, aux autres formations.

La gauche n'est pas cassée en deux mais en mille morceaux

La gauche n'est pas cassée en deux mais en mille morceaux

L'effondrement des anciennes convictions idéologiques et la floraison des ambitions individuelles se conjuguent pour la faire éclater.

Les sans préférence partisane, premier parti de France

Les sans préférence partisane, premier parti de France

Une enquête de l’institut Elabe révèle que les Français qui ne se sentent proches d'aucune des grandes formations politiques sont désormais les plus nombreux.

Le PS et les Républicains en voie de décomposition avancée

Le PS et les Républicains en voie de décomposition avancée

2016 semble l’année de la décomposition partisane, celle de nos grands partis qui structurent le débat et la représentation politique.

Il y a cinq ans, la naissance officielle du «candidat normal»

Il y a cinq ans, la naissance officielle du «candidat normal»

Avant d’annoncer sa candidature à la primaire socialiste le 31 mars 2011, la marche socialiste de François Hollande a été longue.

Newsletters