masculinité

91 articles
La violence des hommes qui perdent le pouvoir

La violence des hommes qui perdent le pouvoir

Qu’elles se saisissent d’une croix réservée aux hommes, qu’elles survolent une course cyclistes ou qu’elles obtiennent n’importe quelle avancée un tant soit peu féministe, les femmes savent qu’elles peuvent s’attendre à des réactions hostiles,...

«J'ai découvert que leur groupe de conversation s'appelait “Week-end entre couilles”»

«J'ai découvert que leur groupe de conversation s'appelait “Week-end entre couilles”»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Justine, dont le conjoint passe une fois par an un week-end réservé à lui et à ses amis masculins.

Les hommes victimes de violences sexuelles sont inaudibles

Les hommes victimes de violences sexuelles sont inaudibles

En empêchant les hommes confrontés à une situation traumatique de parler, les injonctions à la virilité font du mal.

On ne badine pas avec le consentement

On ne badine pas avec le consentement

À deux jours de la Journée Internationale des Droits des Femmes, il convient de réaliser qu’au lieu de leur offrir des fleurs ou de leur témoigner du soutien en portant du rouge à lèvres, les hommes pourraient commencer par faire cet incroyable...

Un coup de blush pour abolir les genres

Un coup de blush pour abolir les genres

Alexis s'est rendu au lycée maquillé: un outrage à la masculinité qui masque à peine le soupçon d'homosexualité, selon la direction de l'établissement d'Albi, certains élèves et leurs parents.

«Nous vivons dans un immense boys’ club, il est si important qu’on ne le voit même plus»

«Nous vivons dans un immense boys’ club, il est si important qu’on ne le voit même plus»

Décryptage d’une formation qui répond à une recherche du pouvoir et son maintien dans les mains d’hommes blancs, hétérosexuels et de classes sociales privilégiées.

La crise de la masculinité, un concept fumeux qui arrange bien les hommes

La crise de la masculinité, un concept fumeux qui arrange bien les hommes

Slate publie les bonnes feuilles du dernier ouvrage de Francis Dupuis-Déri, «La crise de la masculinité - Autopsie d’un mythe tenace».

Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu: la théorie du gendre

Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu: la théorie du gendre

Il y a pas mal de raisons de tiquer devant Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu? et sa suite, qui vient de sortir. Les deux films signés Philippe de Chauveron se distinguent notamment par leur sexisme de tous les instants, les rôles et les lieux...

Stalker ou séduire, il faut choisir

Stalker ou séduire, il faut choisir

Chaque 2 février, la ville de Punxsutawney célèbre le jour de la marmotte, et les cinéphiles pensent à Un jour sans fin. L’occasion d’inspecter un peu le film culte de Harold Ramis et notamment le rapport trouble de son héros, interprété par...

Merci Gillette pour ta pub, on en avait vraiment besoin

Merci Gillette pour ta pub, on en avait vraiment besoin

«Les garçons qui regardent aujourd’hui sont les hommes de demain.»

En finir avec les bandes de potes

En finir avec les bandes de potes

Alors que la suite des Petits mouchoirs arrive en mars, c’est le moment de faire un point sur le «film de potes» et sa façon d’idéaliser des amitiés masculines pourtant loin d’être reluisantes. Utilisant le nombre pour asseoir leur domination,...

L'année des pères en galère

L'année des pères en galère

Fin d’année oblige, c’est déjà l’heure du bilan. L’année ciné 2018 a permis d’observer toute une galerie d’hommes réalisant souvent un peu tard qu’on ne s’improvise pas père, avec ses véritables enfants comme avec ceux dont on a subitement la...

Piéger pour draguer est une mauvaise idée

Piéger pour draguer est une mauvaise idée

En 2005, on pouvait apparemment draguer en tendant des pièges aux femmes. Celles-ci n'avaient alors plus vraiment d'autre choix que celui d'accepter les avances de leur prétendant-chasseur, tout en ayant l'impression qu'elles restaient maîtresses...

Le corps des mecs, tout le monde s'en fout

Le corps des mecs, tout le monde s'en fout

Le grand bain, c’est l’histoire d’une bande de types qui glandent en slip et en claquettes au bord de la piscine. Mais c’est aussi l’histoire du corps des hommes, qui malgré leur bide, leurs poils et leur absence de muscles, se pavanent sans se...

Des cookies en forme de coeur

Des cookies en forme de coeur

Revoir à la trentaine les films que l’on vénérait à l’adolescence, c’est parfois tomber des nues. Surtout si on les examine à la lumière des questions de genre. Pour ce premier épisode de Mansplaining, retour sur ce que j'ai longtemps désigné...

#MeToo a déjà changé les perceptions et comportements des hommes

#MeToo a déjà changé les perceptions et comportements des hommes

Plus d'un an après la vague de libération de la parole, bilan d'un mouvement sans précédent.

Les hommes baraqués préfèrent les sociétés inégalitaires

Les hommes baraqués préfèrent les sociétés inégalitaires

Une énième preuve que nos opinions politiques sont loin d'être uniquement façonnées par la logique et la raison.

«Le Grand Bain»: le cinéma a besoin de héros sensibles

«Le Grand Bain»: le cinéma a besoin de héros sensibles

Le film de Gilles Lellouche met en scène des personnages masculins capables de partager sereinement leur émotions. Ce qui n'avait rien d'évident il y a encore peu de temps.

De quoi la revendication perpétuelle d’en avoir des grosses est-elle le symptôme?

De quoi la revendication perpétuelle d’en avoir des grosses est-elle le symptôme?

«Couilles.» Donald Trump, Kanye West et même Yann Moix n’ont que ce mot à la bouche. Une fixette qui en dit long.

#MeToo: le retour de bâton médiatique… dans les pages de L’Obs

#MeToo: le retour de bâton médiatique… dans les pages de L’Obs

Un dossier spécial du dernier numéro de L'Obs interroge la condition des hommes après la libération partielle de la parole des femmes. Au lieu de s'inquiéter de leur bien-être, il aurait fallu se demander pourquoi ils n'avaient pas avancé d'un pouce.

Masculinité toxique: éduque-t-on nos fils à mourir par suicide?

Masculinité toxique: éduque-t-on nos fils à mourir par suicide?

De nouvelles recherches montrent que les injonctions à être un «vrai homme» portent préjudice à la santé mentale.

Jordan Peterson et la revanche de la masculinité

Jordan Peterson et la revanche de la masculinité

Ce psychologue canadien auteur d'un best-seller conteste la critique féministe du «patriarcat». Des dizaines de milliers d'hommes disent qu'il a changé leur vie.

Une voix grave est-elle un indicateur de bonne santé?

Une voix grave est-elle un indicateur de bonne santé?

Chez les hommes, c'est bien probable.

«De gras à plat!»: l'obsession de Men's Health pour les transformations physiques

«De gras à plat!»: l'obsession de Men's Health pour les transformations physiques

«Muscle, force, vitesse!», dix semaines pour tout changer.

J'ai suivi un cours masculiniste à l'École Major de Julien Rochedy

J'ai suivi un cours masculiniste à l'École Major de Julien Rochedy

Ancien président du Front national de la jeunesse, Julien Rochedy propose une formation en ligne pour apprendre aux hommes à être des hommes, des vrais.

Ces hommes pour qui les étés des années paires sont toujours moins agréables que les autres

Ces hommes pour qui les étés des années paires sont toujours moins agréables que les autres

Qu'ils éprouvent à l'égard du ballon rond une simple indifférence ou un dégoût profond, chaque Coupe du monde constitue pour eux une petite épreuve. Voire un vrai calvaire.

Une définition plus ouverte de la masculinité permettrait aux hommes de gagner en longévité

Une définition plus ouverte de la masculinité permettrait aux hommes de gagner en longévité

Selon une enquête canadienne, les hommes de la jeune génération délaisseraient les valeurs masculines traditionnelles, ce qui pourrait avoir un impact bénéfique sur leur santé.

La fabrique des bad boys

La fabrique des bad boys

Des frat houses aux cours d'écoles, comment les mecs sont devenus un sujet d’études pour les universitaires.

Pourquoi la barbe est un symbole viril (mais pas forcément macho)

Pourquoi la barbe est un symbole viril (mais pas forcément macho)

L’idée qu’exhiber une franche pilosité faciale fait d’un homme un «vrai mec» n’a plus cours, mais on ne fait pas table rase aussi facilement des symboles barbus.

Le mythe de la virilité n'a pas disparu, il a muté

Le mythe de la virilité n'a pas disparu, il a muté

Les codes caricaturaux du «mâle alpha» ont laissé place à d'autres injonctions sociales pesant sur les hommes, peut-être plus pernicieuses.

Les hommes barbus sont-ils plus désirables?

Les hommes barbus sont-ils plus désirables?

Selon le New York Times, plusieurs études montrent que les barbes sont jugés plus désirables, tant par les hommes que par les femmes. Surtout dans la rercherche d'une relation à long terme.

Qu’est-ce que les hommes ont à voir avec le genre?

Qu’est-ce que les hommes ont à voir avec le genre?

Le processus critique de déconstruction des relations de pouvoir entre les genres ne pourra faire l’économie de l’implication des hommes eux-mêmes.

Les gros machos vieillissent moins bien

Les gros machos vieillissent moins bien

Ne pas montrer ses émotions ou vouloir à tout prix être le plus fort, c'est être plus vulnérable au deuil ou à la dépendance

Pourquoi certains pères américains ont peur d'avoir des fils

Pourquoi certains pères américains ont peur d'avoir des fils

Si les parents Américains préfèrent souvent avoir des filles, c'est en parti parce que les pères veulent éviter le défi d'élever un garçon en luttant contre les normes culturelles de la masculinité.

Les réfugiés syriens et le droit à l'écroulement

Les réfugiés syriens et le droit à l'écroulement

Dans la société syrienne, on attend des hommes qu'ils soient forts et solides. Quand ils quittent leur pays pour se réfugier au Liban, ils ne peuvent plus se comporter ou se déplacer comme en Syrie, ni subvenir aux besoins de leur famille de la même manière. Une situation de très grande fragilité dont ils parlent peu, parce que les hommes sont tout censés garder pour eux. Enquête en trois parties dans un centre de soin tenu par Médecins du Monde, dans la plaine de la Beqaa, au Liban.

L'impossibilité d'être père

L'impossibilité d'être père

Dans la société syrienne, on attend des hommes qu'ils soient forts et solides. Quand ils quittent leur pays pour se réfugier au Liban, ils ne peuvent plus se comporter ou se déplacer comme en Syrie, ni subvenir aux besoins de leur famille de la même manière. Une situation de très grande fragilité dont ils parlent peu, parce que les hommes sont tout censés garder pour eux. Enquête en trois parties dans un centre de soin tenu par Médecins du Monde, dans la plaine de la Beqaa, au Liban.

Comment la guerre redéfinit-elle la masculinité?

Comment la guerre redéfinit-elle la masculinité?

Dans la société syrienne, on attend des hommes qu'ils soient forts et solides. Quand ils quittent leur pays pour se réfugier au Liban, ils ne peuvent plus se comporter ou se déplacer comme en Syrie, ni subvenir aux besoins de leur famille de la même manière. Une situation de très grande fragilité dont ils parlent peu, parce que les hommes sont tout censés garder pour eux. Enquête en trois parties dans un centre de soin tenu par Médecins du Monde, dans la plaine de la Beqaa, au Liban.

Entretien avec Julien Doré: «La virilité, c’est un mot féminin...»

Entretien avec Julien Doré: «La virilité, c’est un mot féminin...»

Un mec tatoué à moto qui part en balade dans la nature, croise un loup, finit sur une plage et danse avec une blonde sulfureuse. C’est ça, le nouveau Julien Doré? Oui, sauf que ce n’est pas ça du tout. Bienvenue dans l’univers du musicien, qui déconstruit tous les clichés de la masculinité et de la mythologie du rock plus ou moins consciemment.

Il existe des cours pour apprendre aux hommes à exprimer leurs émotions

Il existe des cours pour apprendre aux hommes à exprimer leurs émotions

Le stéréotype de l’homme insensible a la peau dure.

Nuits d’ivresse à Ballinasloe, Irlande

Nuits d’ivresse à Ballinasloe, Irlande

Il y a cinq ans, Arnold Ciaran Og est revenu à Ballinasloe, la petite ville irlandaise dans laquelle il a grandi. «Le retour devait être temporaire, mais j’étais au chômage et je suis finalement resté.» Les week-ends s...

Newsletters