témoignages

59 articles
«On a trop longtemps romantisé la résilience des Libanais»

«On a trop longtemps romantisé la résilience des Libanais»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage d'Ayah Takidine, 19 ans, syrienne, quartier de Ras el-Naba'a.

«Beyrouth va revenir et va éclairer le monde, comme elle l'a toujours fait»

«Beyrouth va revenir et va éclairer le monde, comme elle l'a toujours fait»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Saïd, 32 ans, libanais, expatrié en France.

«Même si on se faisait tirer dessus, personne ne voulait partir»

«Même si on se faisait tirer dessus, personne ne voulait partir»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Mustafa, 26 ans, syrien, à Aïn el-Remmaneh.

«Cette explosion, c'est pire qu'une guerre»

«Cette explosion, c'est pire qu'une guerre»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Tracy Chahwan, 28 ans, libanaise, expatriée à New York.

«Macron est venu, je ne pense pas que les Libanais avaient besoin de ça»

«Macron est venu, je ne pense pas que les Libanais avaient besoin de ça»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Dunia, 23 ans, palestinienne, quartier de Clemenceau, à Hamra.

«En journée on a le balai pour nettoyer, le soir on a le casque pour faire la révolution»

«En journée on a le balai pour nettoyer, le soir on a le casque pour faire la révolution»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Jennifer el Hage, 30 ans, libanaise, quartier d'Achrafieh.

«Le gouvernement nous a fait exploser une bombe énorme dans la gueule»

«Le gouvernement nous a fait exploser une bombe énorme dans la gueule»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de David Hanna, 29 ans, libanais, quartier de Sin el-Fil.

«Les souvenirs de la guerre sont revenus, cette peur qui vous prend plus bas que le cœur»

«Les souvenirs de la guerre sont revenus, cette peur qui vous prend plus bas que le cœur»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Nayla Zreik Fahed, 52 ans, libanaise, quartier de Monot.

«Pourquoi doit-on deviner qui veut nous tuer à chaque fois?»

«Pourquoi doit-on deviner qui veut nous tuer à chaque fois?»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage d'Anthony Semaan, 34 ans, libanais, quartier de Gemmayzeh.

«Je me suis retrouvée par terre, la tête en sang, mais consciente»

«Je me suis retrouvée par terre, la tête en sang, mais consciente»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitant·es de la capitale du Liban. Témoignage de Mélanie Dagher, 30 ans, libanaise, quartier de Mar Mikhael.

Camps, arrestations, répression: cinq Ouïghours témoignent

Camps, arrestations, répression: cinq Ouïghours témoignent

Certain·es ont fui la Chine par peur d'être interné·es. D'autres ont été séparé·es de force de leur famille ou se sont battu·es pour libérer un proche. Anonymement ou non, cinq Ouïghour·es racontent les persécutions dont cette minorité musulmane est victime.

«Woman», libérateur de la parole des femmes du monde entier

«Woman», libérateur de la parole des femmes du monde entier

Le documentaire d'Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand est le fruit d'un tour du monde au gré duquel les cinéastes ont interrogé des femmes de tous horizons.

«Ma mère nous pinçait les joues pour vérifier qu'on était toujours vivants»

«Ma mère nous pinçait les joues pour vérifier qu'on était toujours vivants»

René, 67 ans, a toujours collectionné des œuvres d'art ou des petits objets puis il s'est créé un petit musée personnel. Des petites oeuvres, des jouets, des babioles qui lui rappellent l’Algérie, ce qu'il aurait aimé pouvoir ramener dans sa...

J'ai subi des raids de la Ligue du LOL et ça a pesé sur ma carrière

J'ai subi des raids de la Ligue du LOL et ça a pesé sur ma carrière

Léa Lejeune a subi du cyber-harcèlement répété qui démarrait, à chaque fois, par des tweets ou messages d’un membre de la Ligue du LOL. Elle raconte les raids incessants, leur impact sur sa carrière et son engagement pour la défense des femmes journalistes.

J'ai coupé les ponts avec ma famille et tous mes amis

J'ai coupé les ponts avec ma famille et tous mes amis

Comment changer? Transformer tout ce qu'il y a de toxique en nous, en se débarrassant des mauvaises influences? Claudia, 33 ans, aimerait «changer ses habitudes, faire de la place, laisser le négatif» derrière elle. Pour se réinventer, devenir une...

L’Arabie saoudite avance au trot vers la modernisation

L’Arabie saoudite avance au trot vers la modernisation

L’affaire Khashoggi et les arrestations de militants et de rivaux contrastent avec une révolution culturelle menée par le nouveau prince héritier Mohammed ben Salmane au sein du royaume ultraconservateur.

À Strasbourg, «on a vu un militaire qui a reçu une balle sur son fusil»

À Strasbourg, «on a vu un militaire qui a reçu une balle sur son fusil»

J’ai assisté à la fin de la fusillade mortelle qui a fait au moins deux morts mardi 11 décembre à Strasbourg. Récit d’une nuit qui a laissé les habitants de la ville en état de sidération.

«Après l'alcool, on ne refuse pas d'avoir des rapports sexuels, car ça peut mal finir»

«Après l'alcool, on ne refuse pas d'avoir des rapports sexuels, car ça peut mal finir»

Victime de violences conjugales, Béata a dû en plus affronter les obstacles à l’avortement.

Six femmes racontent leurs stratégies pour éviter les agressions sexuelles

Six femmes racontent leurs stratégies pour éviter les agressions sexuelles

Quand je me promène d'un point A à un point B, je le fais généralement en toute décontraction. Mais c'est parce que je suis un homme.

Cinq ans de la vie d’une femme sous l’emprise d’un pervers narcissique

Cinq ans de la vie d’une femme sous l’emprise d’un pervers narcissique

En France, chaque année, 225.000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint. Témoignages.

Newsletters