déficit budgétaire

56 articles
Avec Macron, le déficit budgétaire sort encore des clous

Avec Macron, le déficit budgétaire sort encore des clous

Même en dehors des périodes électorales, les gouvernements ont tendance à dépenser plus qu’ils ne prélèvent sous forme d’impôts.

En économie, à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent

En économie, à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent

L'Europe se divise à nouveau entre les partisans du «keynésianisme» et des politiques de relance, et les «austéritaires», incarnés par l'Allemagne. Les résultats comparés des deux approches sont pour l'instant sans appel.

La France sera une victime lors de la prochaine crise

La France sera une victime lors de la prochaine crise

Loin de se résorber, le déficit de notre balance commerciale stagne, preuve que nos entreprises n'ont pas renoué avec la compétitivité. Or, malgré le bouclier de la Zone euro, c'est un facteur de fragilité majeur.

Baisses d’impôts en 2016: l'imprudente promesse de François Hollande

Baisses d’impôts en 2016: l'imprudente promesse de François Hollande

Le chef de l’État annonce des baisses d’impôts pour 2016, distribuant les dividendes de la reprise avant de les toucher. Les contribuables ne s’y retrouvent plus.

Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse vont devoir passer les rattrapages

Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse vont devoir passer les rattrapages

Le texte publié par les deux trouble-fête du congrès de Poitiers est économiquement médiocre et truffé de contre-vérités. Mais est-ce vraiment important quand l'essentiel est de préparer le coup d'après?

N’attendez plus rien de personne

N’attendez plus rien de personne

Il faut le dire, avec tristesse, mais aussi avec espoir: Français, pour de longues années, ne comptez plus sur les politiques.

Déficit budgétaire: il manque à la France 2 Kerviel, 4.000 Trierweiler ou 40.000 Thévenoud

Déficit budgétaire: il manque à la France 2 Kerviel, 4.000 Trierweiler ou 40.000 Thévenoud

Le ministre des Finances, Michel Sapin, et le secrétaire d’Etat chargé du Budget, Christian Eckert, ont annoncé, mercredi 10 septembre, un grave dérapage du déficit budgétaire pour 2014: prévu à 3,6% du PIB dans la loi de finances initiale puis à...

Guerre de Gaza: l'économie israélienne peu touchée (pour l'instant)

Guerre de Gaza: l'économie israélienne peu touchée (pour l'instant)

L'économie israélienne qui bénéficie d'une croissance soutenue, d'un taux de chômage faible et d'une bonne dynamique de ses exportations peut encaisser un conflit court. Mais si la guerre se prolonge, les conséquences pourraient être toutes autres.

Conseil européen: un doigt de social dans le moteur européen?

Conseil européen: un doigt de social dans le moteur européen?

Malgré les réticences des pays les plus orthodoxes en matière de dépenses, l'assouplissement du pacte de stabilité pourrait faire partie de la feuille de route destinée à la prochaine Commission et à son futur président Jean-Claude Junker.

Y a-t-il un plan pour sauver l'industrie?

Y a-t-il un plan pour sauver l'industrie?

La perspective d’une cession des activités énergie d’Alstom accentue l’urgence de mettre en place des mesures pour relancer la compétitivité en France, notamment dans l’industrie. C'est un des objectifs du programme de stabilité que le gouvernement a présenté mardi à l'Assemblée.

Comment faire passer la pilule des 50 milliards d’économies (et éviter de laisser accréditer l'existence d'un UMPS)

Comment faire passer la pilule des 50 milliards d’économies (et éviter de laisser accréditer l'existence d'un UMPS)

Le plan Valls sera adopté: le contraire serait suicidaire pour la majorité.

Fiscalité: l'incroyable série noire de François Hollande

Fiscalité: l'incroyable série noire de François Hollande

Des plus-values à l'écotaxe, des 75% à l'EBE, le pouvoir accumule les déconvenues sur ce terrain depuis un an pour avoir mal analysé la situation et tenté d'imposer des décisions qui ne correspondent pas au discours tenu précédemment.

En économie, vous êtes plutôt austérité ou relance?

En économie, vous êtes plutôt austérité ou relance?

David Cameron gère son pays à la Thatcher. Shinzo Abe relance le Japon à la Mélenchon. Et les deux politiques marchent. En zone euro, en revanche, la faiblesse de la reprise force à s'interroger sur nos réponses à la crise.

Budget: Bercy mise sur les stabilisateurs

Budget: Bercy mise sur les stabilisateurs

Les «stabilisateurs automatiques», c'est à dire le fait de se montrer souple sur le déficit en période de croissance molle, font partie des axes du projet de loi de finances pour 2014.

Trop d'impôt tue l'impôt, l'exemple français

Trop d'impôt tue l'impôt, l'exemple français

Promis, juré, la priorité est donnée maintenant à la réduction des dépenses publiques sur la hausse des impôts et cotisations. Mais cet engagement du gouvernement est insuffisant. La hausse des prélèvements obligatoires ne doit pas se ralentir, elle doit être arrêtée. Sinon, la croissance ne repartira pas.

Les étudiants américains victimes collatérales du conflit au Congrès

Les étudiants américains victimes collatérales du conflit au Congrès

Ils ne croyaient pas que ce serait possible. Ils ont eu tort. Les étudiants américains voient le taux d’intérêt des nouveaux prêts qui leur sont accordés passer de 3,4% à 6,8%, faute d’accord au Congrès entre républicains et démocrates.

Le budget dérape? Laissez-le

Le budget dérape? Laissez-le

Si la France prenait en considération les calculs de la Cour des comptes, si elle levait de nouveaux impôts ou coupait encore plus dans les dépenses, elle risquerait de tomber dans la spirale latine, celle qui a absorbé la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie.

Pour la Bundesbank, la France ne fait pas vraiment d'économies

Pour la Bundesbank, la France ne fait pas vraiment d'économies

Entre la France et l'Allemagne, les relations restent compliquées. Si le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius juge «déplacées», dans une interview au Monde, les attaques de la gauche du Parti Socialiste contre la chancellière Angela...

Il faut laisser du temps à François Hollande

Il faut laisser du temps à François Hollande

Un an après son arrivée à l'Elysée, il faut apprécier sa politique avec prudence et patience en tenant compte de trois fondamentaux: les élections dont le gouvernement est issu, ses intentions et la situation de l'économie.

A droite, l'hystérisation permanente

A droite, l'hystérisation permanente

La radicalisation par la droite de son attitude est une erreur politique majeure car elle ne peut qu’accélérer la montée des populismes, lesquels seront toujours mieux incarnés par l’extrême droite que par la droite elle-même.

Newsletters