procès Kerviel

24 articles
Kerviel, l'erreur médiatique

Kerviel, l'erreur médiatique

L'ancier trader avait surmédiatisé sa défense avant son procès, voulant prendre à témoin l'opinion. Mauvaise pioche: les juges n'ont pas apprécié et ses adversaires connaissaient ses arguments.

Comment Kerviel va-t-il rembourser 5 milliards d'euros?

Comment Kerviel va-t-il rembourser 5 milliards d'euros?

Ce que prévoit la justice pour échelonner les dettes.

Kerviel, seul coupable, seul responsable

Kerviel, seul coupable, seul responsable

La 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris a rendu un jugement sévère à l'encontre de l'ancien trader de la Société Générale.

Procès Kerviel: tous coupables?

Procès Kerviel: tous coupables?

PROCÈS KERVIEL - La défense du trader a plaidé la relaxe et fait le procès de la Société Générale.

Kerviel, l'ennemi intérieur

Kerviel, l'ennemi intérieur

PROCÈS KERVIEL - Cinq ans requis contre Jérôme Kerviel, dont quatre ferme. David n'a pas fait plier Goliath.

L'effet papillon appliqué à l'affaire Kerviel

L'effet papillon appliqué à l'affaire Kerviel

AFFAIRE KERVIEL - Alors que le procès touche à sa fin, arrêtons-nous un peu sur ce qui s'est passé les 15 et 16 mai 2008. Dans les rôles-titre, Jérôme Kerviel et Daniel Bouton.

Procès Kerviel, l'heure du bilan

Procès Kerviel, l'heure du bilan

PROCÈS KERVIEL - Que sait-on de l'affaire Kerviel à trois jours de la fin du procès?

L'affaire Kerviel comptée par Daniel Bouton

L'affaire Kerviel comptée par Daniel Bouton

PROCÈS KERVIEL - Daniel Bouton, l'ancien PDG de la Société Générale, est venu dire deux choses essentielles: la banque a été défaillante et elle a failli disparaître en janvier 2008.

Procès Kerviel: ordinateurs et effets de manche

Procès Kerviel: ordinateurs et effets de manche

PROCÈS KERVIEL - Brandir un document papier ou utiliser un ordinateur?

Kerviel et les Bisounours

Kerviel et les Bisounours

PROCÈS KERVIEL - Les deux supérieurs directs du trader n'ont rien vu, rien entendu. Rien compris surtout.

Procès Kerviel: au tour des chefs d'être cuisinés

Procès Kerviel: au tour des chefs d'être cuisinés

PROCÈS KERVIEL - La dernière semaine du procès du trader s'ouvre avec la venue à la barre de ceux qui dirigeaient Jérôme Kerviel.

Procès Kerviel, procès inhumain

Procès Kerviel, procès inhumain

PROCÈS KERVIEL - Jargon boursier, montages financiers... tout a été abordé durant le procès sauf le principal: la personnalité du prévenu.

Salariés de la Société Générale, jurez-vous de dire la vérité?

Salariés de la Société Générale, jurez-vous de dire la vérité?

PROCÈS KERVIEL - Une salariée de la banque ne parle plus d'«opérations fictives» mais «techniques», un autre a été licencié...

Kerviel coupable, la Société Générale responsable

Kerviel coupable, la Société Générale responsable

PROCÈS KERVIEL - Le trader a reconnu les trois délits pour lesquels il est poursuivi. Mais de plus en plus, la vraie question est: comment l'a-t-on laissé faire?

Mat, l'ami imaginaire de Jérôme Kerviel

Mat, l'ami imaginaire de Jérôme Kerviel

Au procès Kerviel, les chiffres donnent le tournis, les témoins tombent des nues et l'on découvre un nouveau personnage-clé.

Procès Kerviel: trader masqué et cécité générale

Procès Kerviel: trader masqué et cécité générale

PROCES KERVIEL, DEUXIÈME SEMAINE - Le trader «cachait» ses positions faramineuses par des «deals fictifs». Mais avec l'assentiment de la Société Générale.

Procès Kerviel: le combat entre l'incroyable et l'invraisemblable

Procès Kerviel: le combat entre l'incroyable et l'invraisemblable

D'un côté, un trader qui «explose» les limites, de l'autre, une banque qui ne réagit pas aux alertes.

Un témoin éclaire le procès Kerviel

Un témoin éclaire le procès Kerviel

La hiérarchie directe de Jérôme Kerviel savait ou devait savoir «sauf à boire des pots toute la journée dans le bar au pied des tours».

Monsieur K

Monsieur K

Au fil des audiences, se dessine un Jérôme Kerviel arrogant et désinvolte.

Kerviel, incontrôlé

Kerviel, incontrôlé

La défense de Kerviel se résume à «Oui, mais». Oui, le trader a dépassé les limites. Mais la banque savait. Ou aurait dû savoir.

Newsletters