procès

296 articles
Ses parents ont jeté ses vidéos porno, il gagne un procès contre eux

Ses parents ont jeté ses vidéos porno, il gagne un procès contre eux

Vu la somme qu'ils doivent verser à leur fils en guise de dédommagement, ce devait être une sacrée collection.

«On ne tue pas gratuitement, n'est-ce pas Jonathann?»

«On ne tue pas gratuitement, n'est-ce pas Jonathann?»

[Épisode 7] À Vesoul, le procès de Jonathann Daval pour le meurtre de sa femme Alexia touche à sa fin. Pour les Fouillot, c'est la dernière chance d'obtenir des réponses. Pour l'accusé, la dernière occasion de se livrer.

La semaine imaginaire de Nicolas Sarkozy

La semaine imaginaire de Nicolas Sarkozy

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

«C'est comme si Jonathann Daval n'existait pas. Il n'existe qu'en fonction des autres»

«C'est comme si Jonathann Daval n'existait pas. Il n'existe qu'en fonction des autres»

[Épisode 6] En consultant le dossier d'instruction, les Fouillot découvrent que Jonathann Daval est bien plus proche de sa famille qu'il ne le leur avait dit. La raison de ce mensonge, et des autres, tient à sa personnalité.

«Dis la vérité, Jonathann...»

«Dis la vérité, Jonathann...»

[Épisode 5] Après avoir accusé la famille Fouillot de participation au meurtre de sa femme Alexia, Jonathann Daval finit par avouer: il l'a commis seul. Mais ce n'est pas lui qui a brûlé le corps.

«La France découvre une famille susceptible d'avoir organisé le meurtre de sa fille»

«La France découvre une famille susceptible d'avoir organisé le meurtre de sa fille»

[Épisode 4] Début juillet 2018, la famille d'Alexia Daval est convoquée au tribunal. Six mois après ses aveux, Jonathann Daval livre une nouvelle version: c'est Grégory Gay, son beau-frère, qui aurait tué sa femme.

«J'aimais Alexia. Je ne l'ai pas tuée. Pour la dernière fois, ce n'est pas moi»

«J'aimais Alexia. Je ne l'ai pas tuée. Pour la dernière fois, ce n'est pas moi»

[Épisode 3] L'officier chargé d'interroger Jonathann Daval sait qu'il ne peut compter que sur lui-même pour obtenir des aveux. Pour la première fois de sa carrière, après trente-et-une heures de garde à vue et quatre auditions vaines, il en demande une cinquième.

«Nous avons chéri Jonathann encore plus que d'habitude»

«Nous avons chéri Jonathann encore plus que d'habitude»

[Épisode 2] À l'enterrement de sa femme Alexia, Jonathann Daval porte le costume de leur mariage. Il se couche sur le cercueil. Personne ne sait que des enquêteurs se sont infiltrés pour observer les attitudes de chacun.

«On voulait qu'Alexia soit une femme libre. Elle a choisi Jonathann»

«On voulait qu'Alexia soit une femme libre. Elle a choisi Jonathann»

[Épisode 1] Le 30 octobre 2017, un corps calciné est découvert dans les bois. Cinq jours avant, Alexia Daval débutait un traitement pour avoir un enfant avec son mari qui, à mille lieues de l'image du couple idéal qu'ils renvoyaient, ne voulait plus coucher avec elle.

«Une fille qui était passée par lui devenait sa propriété»

«Une fille qui était passée par lui devenait sa propriété»

[Épisode 5] Pompier volontaire puis policier, Jean-Régis Julien a tout pour mettre les femmes en confiance et sait en tirer parti, de sorte que ce qu'il fait n'est jamais vraiment de sa faute.

Perquisition au domicile d'Olivier Véran: que cherche l'autorité judiciaire?

Perquisition au domicile d'Olivier Véran: que cherche l'autorité judiciaire?

[TRIBUNE] François Fillon, Éric Dupont-Moretti... L'acharnement dans les affaires visant des responsables publics pose des questions sur l'état d'esprit d'une partie de la magistrature.

«Maman, elle avait des trous dans la tête»

«Maman, elle avait des trous dans la tête»

[Épisode 4] Le fils de Carine Ramière, assassinée en 2016 par son ex-compagnon, a aujourd'hui 7 ans. Les souvenirs de sa mère disparaissent peu à peu, mais il n'a pas oublié ce qu'il appelle «le plus mauvais jour de ma vie».

«J'ai fait une grosse connerie. J'ai assassiné mon ex»

«J'ai fait une grosse connerie. J'ai assassiné mon ex»

[Épisode 3] Après avoir quitté les lieux de son crime, Jean-Régis Julien se rend au commissariat d'Alès. Il raconte par téléphone ce qu'il vient de faire à son père, puis aux femmes qu'il fréquentait alors.

«Il prétendait voir le petit mais quand il venait, il était plutôt collé à Carine»

«Il prétendait voir le petit mais quand il venait, il était plutôt collé à Carine»

[Épisode 2] Jean-Régis Julien a prêté une voiture à son ex-compagne. Il lui rend souvent visite et lui écrit beaucoup. Carine Ramière finit par comprendre que ce n'est pas leur fils qui l'intéresse.

«La victime n'avait rien à décider, rien à changer»

«La victime n'avait rien à décider, rien à changer»

[Épisode 1] Dans la queue d'un hypermarché, une BMW noire arrive à la hauteur d'une Golf blanche. Trois détonations retentissent. La ville d'Alès est en vigilance orange mais ce n'est pas l'orage.

Faut-il filmer et diffuser les procès comme le suggère Éric Dupond-Moretti?

Faut-il filmer et diffuser les procès comme le suggère Éric Dupond-Moretti?

La proposition du garde des Sceaux pose de nombreuses questions éthiques.

Justice

Justice

Pour la démocratie

Pour la démocratie

Le procès Charlie Hebdo, une épreuve pour l'état de droit

Le procès Charlie Hebdo, une épreuve pour l'état de droit

À bien des égards, ce procès est unique. Non seulement par son fort impact médiatique, sa durée, mais aussi en raison des débats qu'il relance.

En Espagne, un Pissarro pillé par les nazis restera au musée

En Espagne, un Pissarro pillé par les nazis restera au musée

Les héritiers de la famille juive spoliée demandaient à ce que l'œuvre leur soit restituée. La cour d'appel chargée de juger l'affaire en a décidé autrement.

«Elle pinçait Zélia pour ne pas qu'elle dorme»

«Elle pinçait Zélia pour ne pas qu'elle dorme»

[Épisode 4] Face à la cour, Hélène assure avoir aimé sa fille décédée des suites de ses coups autant que ses autres enfants. Les écoutes téléphoniques livrent une tout autre version.

«Quand elle était fâchée, elle était très très méchante»

«Quand elle était fâchée, elle était très très méchante»

[Épisode 3] Bâtons, couteaux, poings. Dans son box, face à la cour, alors que sont évoquées toutes les fois où elle est montée dans les tours, Hélène sourit.

«Je l'ai tapée mais je pensais pas qu'elle aurait des séquelles»

«Je l'ai tapée mais je pensais pas qu'elle aurait des séquelles»

[Épisode 2] Quand Zélia, 11 mois, est transférée à l'hôpital, elle est en état de mort cérébrale. Quelque temps plus tôt pourtant, des signalements avaient été émis et les gendarmes étaient venus.

«Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait autant d'enfants»

«Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait autant d'enfants»

[Épisode 1] Dans la culture hmong, donner naissance à un garçon permet de préserver la lignée et ainsi de réussir sa vie. Hélène voulait à tout prix réussir la sienne.

«J'ai tué Christine. On n'en parle plus»

«J'ai tué Christine. On n'en parle plus»

[Épisode 4] Le corps de Christine est découvert en juin 2014, grâce aux indications d'Audrey. Mais celle-ci n'était peut-être pas la seule à savoir où il était enterré.

«Les violences conjugales, il faut les vivre pour savoir ce que c'est»

«Les violences conjugales, il faut les vivre pour savoir ce que c'est»

[Épisode 3] La cour d'assises s'interroge: pourquoi Audrey n'a-t-elle pas quitté et dénoncé Fabien, qui la battait?

«Je voudrais avoir des nouvelles de Maman, où est Maman?»

«Je voudrais avoir des nouvelles de Maman, où est Maman?»

[Épisode 2] En 2010, douze ans après la disparition de Christine, Fabien appelle les gendarmes. Il a des doutes sur Audrey, sa désormais ex-compagne.

«On ne fait pas ça, normalement. On ne va pas avec le conjoint de sa sœur»

«On ne fait pas ça, normalement. On ne va pas avec le conjoint de sa sœur»

[Épisode 1] Avec sa cadette Christine, Audrey partageait un toit et un homme.

La plaie fait 11 centimètres de long, soit les trois quarts du cou

La plaie fait 11 centimètres de long, soit les trois quarts du cou

[Épisode 2] La défense de Roberto Zarate consistant à affirmer qu'il a donné des coups de couteau au hasard ne tient pas au regard des blessures qu'il a infligées à sa compagne, Nastasia Estrade.

Nastasia Estrade, égorgée par son compagnon «gentil», mais «jaloux»

Nastasia Estrade, égorgée par son compagnon «gentil», mais «jaloux»

[Episode 1] «Je voulais qu'elle me dise la vérité» à propos de la relation qu'elle entretenait avec un autre que lui, a déclaré Roberto Zarate, son meurtrier, lors de son procès.

«Le Mexicain nous donne une version bancale, pour coller avec les indices»

«Le Mexicain nous donne une version bancale, pour coller avec les indices»

[Épisode 4] Ça y est, on y est: le procès débute, la machine est lancée. Face à l'accusé et sa mauvaise foi, il faut être solide, ne pas chanceler, tenir bon.

«Jamais je n'ai prononcé son nom, ça me file des haut-le-cœur»

«Jamais je n'ai prononcé son nom, ça me file des haut-le-cœur»

[Épisode 2] L'enquête de police se poursuit, le mec est arrêté, il est l'heure de rassembler les preuves et de préparer le procès. Et les différences entre systèmes français et australien sont énormes.

Aux États-Unis, les manifs anti-IVG continuent malgré la pandémie

Aux États-Unis, les manifs anti-IVG continuent malgré la pandémie

En Caroline du Nord et dans le Michigan, des personnes anti-avortement arrêtées pour violation des règles de confinement intentent des procès aux autorités locales.

J'ai assisté au procès du meurtrier de Nastasia, 18 ans, égorgée

J'ai assisté au procès du meurtrier de Nastasia, 18 ans, égorgée

La douleur des proches. Les larmes aux yeux. La haine dans le regard. Il faut multiplier tout ça par plus de cent pour obtenir un aperçu du réel annuel des féminicides.

Nouvelles accusations contre R. Kelly

Nouvelles accusations contre R. Kelly

Le chanteur est accusé, entre autres, de dizaines d'agressions sexuelles et de pornographie infantile.

Un PDG américain prend 5 ans de prison pour son rôle dans la crise des opiacés

Un PDG américain prend 5 ans de prison pour son rôle dans la crise des opiacés

Pour la première fois aux États-Unis, le chef d'une entreprise pharmaceutique est condamné à de la prison ferme pour avoir encouragé la vente d'opiacés dangereux.

«La mère, elle encourageait beaucoup Anaïs»

«La mère, elle encourageait beaucoup Anaïs»

[Épisode 3] Avant que les juges ne rendent leur verdict, la cour se penche sur la responsabilité de Marie-Karine, la mère d'Anaïs, dans les violences subies par Judith.

Une minorité de femmes dans le jury du procès Weinstein

Une minorité de femmes dans le jury du procès Weinstein

Ses avocats ont tout fait pour éviter que les juré·es aient le profil des plaignantes.

«C'est ignoble, j'ai détruit une jeune fille»

«C'est ignoble, j'ai détruit une jeune fille»

[Épisode 2] Les expériences douloureuses vécues par Anaïs ont modelé son rapport aux autres, avec des conséquences parfois dévastatrices.

«C'est pas possible, de faire ça à quelqu'un»

«C'est pas possible, de faire ça à quelqu'un»

[Épisode 1] Un jour, Judith rentre dans sa famille après plus de deux ans d'absence. Sa mère et son frère ne tardent pas à découvrir les sévices qu'elle a subis.

Newsletters