Super 98

Super 98

Série — 8 épisodes

1998, un excellent cru pour le football français, mais plus encore, pour le cinéma mondial: réfléchissez bien, un de vos films préféré est forcément cette année-là. Du recordman Titanic au culte The Big Lebowski, du dérangeant Festen au tellement swag Jackie Brown, retour sur huit long-métrages qui ont marqué leur époque.

«Boogie Nights», 33 centimètres d'incertitude

Épisode 1

«Boogie Nights», 33 centimètres d'incertitude

Révélant un cinéaste de 27 ans et une belle poignée d'acteurs et d'actrices, la saga scorsesienne autour d'un jeune étalon devenu acteur porno était le film de tous les risques.

«The Big Lebowski», culte malgré lui

Épisode 2

«The Big Lebowski», culte malgré lui

Les frères Coen affirment ne pas l'avoir vu venir, mais leur film sur The Dude est sans doute leur plus populaire. Vingt ans après, l'aura de «The Big Lebowski» est intacte.

Réseaux sociaux, télé-réalité… Le «Truman Show» est encore d’actualité

Épisode 3

Réseaux sociaux, télé-réalité… Le «Truman Show» est encore d’actualité

Sur un scénario d'Andrew Niccol, le film de Peter Weir préfigurait une télé-réalité pas encore développée sur nos terres. «The Truman Show» a tant marqué les esprits qu'il a même donné son nom à un trouble psychiatrique.

«Hors d'atteinte», le nouveau souffle de Steven Soderbergh

Épisode 4

«Hors d'atteinte», le nouveau souffle de Steven Soderbergh

Palme d'or en 1989 pour son premier film, Steven Soderbergh aurait pu ne jamais se remettre de cette consécration si précoce. Et puis on lui a proposé d'adapter Elmore Leonard.

«Titanic» a changé leur vie

Épisode 5

«Titanic» a changé leur vie

En France, le film de James Cameron reste à ce jour le seul à avoir passé la barre des 21 millions d'entrées. Ce qu'il doit, entre autres, à ces spectateurs et spectatrices qui ont pris plus d'un ticket.

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Épisode 6

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

«Mary à tout prix», le bal des prédateurs

Épisode 7

«Mary à tout prix», le bal des prédateurs

Le grand éclat de rire de l'année 1998 reste à ce jour le film le plus populaire des frères Farrelly. Et une excellente illustration de tout ce que la masculinité peut produire de toxique.

Le goût doux-amer du «Dîner de cons»

Épisode 8

Le goût doux-amer du «Dîner de cons»

La première fois, j'ai raté des répliques tellement j'ai ri. La deuxième fois, j'ai revu le film de Francis Veber avec des yeux nouveaux.

Newsletters