Culture

«À la croisée des mondes» saison 1, épisode 3: «Les Espions», récap et analyse

Temps de lecture : 8 min

[ATTENTION SPOILERS] Toutes les questions que l'on se pose après le troisième épisode d'«À la croisée des mondes» (et toutes nos réponses).

Ma Costa, gardienne temporaire de Lyra quand elle était bébé. | Capture écran via YouTube
Ma Costa, gardienne temporaire de Lyra quand elle était bébé. | Capture écran via YouTube

Avis aux fans de fantasy (et aux non-initié·es): l'adaptation du roman À la croisée des mondes a démarré le 5 novembre. Chaque semaine durant la diffusion de cette première saison, on analysera les épisodes et on vous aidera à y voir plus clair. Si vous avez des questions, vous pouvez nous écrire sur Twitter. On y répondra peut-être la semaine suivante!

Cet épisode était un peu stagnant, non?

On pourrait même dire que les deux derniers épisodes ont été très lourds en exposition, au détriment de l'action... Normal, ils ont pour but de mettre en place tous les éléments de l'intrigue avant que les aventures de Lyra ne démarrent véritablement, lors de son départ pour le Nord à la recherche de Roger et des enfants disparus –ce qui arrive à la fin de cet épisode. Mais il faut le savoir, cette introduction à la saga a toujours été la partie la moins intéressante d'ALCDM.

L'univers de la trilogie de Philip Pullman est déjà très dense et pour ne rien arranger, les scénaristes ont fait le choix plutôt ambitieux d'intégrer dès le début de cette saison des éléments complexes qui n'apparaissent que bien plus tard dans les livres, comme l'existence d'un autre univers ou les manigances politiques du Magisterium. Du coup, on se retrouve à jongler entre ces histoires de Poussière, de dæmons, de Gitans, d'enfants kidnappés, d'Église, de mondes parallèles… Ça fait beaucoup, et en même temps, tout ça reste pour l'instant très théorique. Mais promis, dès que Lyra part dans le Nord, les choses vont commencer à bouger.

Ok, donc Marisa Coulter est la mère de Lyra???

Après avoir appris la semaine dernière que Lord Asriel était son père, Lyra découvre dans cet épisode que Mrs. Coulter est sa mère (bonjour le coût de la thérapie). Ma Costa lui révèle qu'Asriel était un riche explorateur, tombé amoureux de Mrs. Coulter alors que celle-ci était déjà mariée. Lyra est née de leur liaison. Comme elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à Lord Asriel, ce dernier a décidé de la cacher en la confiant à Ma Costa. Rapidement, le mari de Mrs. Coulter a découvert la vérité et a tenté de tuer Lyra, mais Lord Asriel l'a abattu.

Après son procès, Lord Asriel a été dépossédé de toutes ses richesses et ses terres. La justice a aussi ordonné que Lyra soit élevée dans un couvent. Asriel détestait l'Église, alors il l'a emmenée à Jordan College en mentant sur son identité, pour la mettre à l'abri. Marisa Coulter, quant à elle, est devenue une paria pendant des années et a gardé une grande amertume par rapport à cette histoire.

Dans les livres, Lyra apprend l'identité de ses deux parents en même temps, de la bouche de John Faa, le roi des Gitans. Pour la série, les scénaristes ont eu la bonne idée de réécrire ces révélations et de les attribuer à deux personnages qui ont un rôle affectif et maternel beaucoup plus fort dans la vie de Lyra: Mrs. Coulter et Ma Costa.

Quel est le lien entre Lyra et les Gitans?

Comme Lyra a brièvement été confiée à Ma Costa quand elle était bébé, cette dernière a gardé une immense affection pour elle, comme on peut le voir dans cet épisode. D'ailleurs, l'interprétation de Anne-Marie Duff est parfaite, ajoutant à ce personnage très maternel une certaine sensibilité à fleur de peau qui la rend encore plus touchante.


Capture écran.

Si Lord Asriel a confié Lyra à Ma Costa, c'est parce qu'il a toujours eu une bonne relation avec les Gitans. À l'époque où il était encore riche, il leur a permis de traverser ses terres en bateau, a défendu leurs droits auprès du Parlement et a même sauvé deux membres de leur communauté de la noyade. Les Gitans ont donc beaucoup de respect pour lui. Lorsque Lyra a été confiée à Jordan College, ils ont continué à discrètement veiller sur elle.

Cela est un peu omis dans la série, mais lors de son enfance à Jordan, Lyra a également passé beaucoup de temps à jouer avec Roger et les enfants gitans –en bonne petite rebelle, elle a même essayé de voler la péniche de Ma Costa.

Je suis la seule à vouloir que Farder Coram soit mon grand-père?

Il est trop gentil, il a un chapeau cool et un dæmon en forme de chat. Que demander de plus?


Capture écran.

C'est quoi les petits insectes que Mrs. Coulter envoie à la poursuite de Lyra?

Il s'agit de «spy flies», ou de mouches-espions en français. Même s'ils ont l'apparence de grosses bébêtes, ce sont en fait des objets mécaniques possédés par un esprit malin. Une fois qu'ils sont lancés à la poursuite de quelqu'un, ils ne s'arrêtent jamais et sont extrêmement dangereux.

Comme le révèle Farder Coram, ils sont interdits et même le Magisterium en a peur, ce qui prouve encore une fois que Marisa Coulter est une extrémiste, même au sein de l'Église.

Que fait Andrew Scott, aka le «hot priest», dans cette série?

Encore une révélation: Stanislaus Grumman, le mec décapité que Lord Asriel prétendait avoir ramené à Jordan College dans le pilote et que Lord Boreal semble rechercher, s'appelle en fait John Parry. Vous en avez peut-être entendu parler, parce qu'il a été annoncé il y a quelques mois qu'il serait joué par Andrew Scott dans la saison 2. Il s'agit d'un militaire qui a disparu en Alaska lors d'une mission de recherche scientifique et est présumé mort.

Lord Boreal découvre ainsi que John Parry / Stanislaus Grumman est originaire de notre monde, pas de celui de Lyra, et qu'il a laissé derrière lui une femme et un enfant. Encore une fois, cette révélation arrive bien plus tôt dans la série que dans les livres; l'identité de John Parry n'y a son importance dans l'intrigue qu'à partir du deuxième tome.

Autre élément intéressant: John Parry a un dæmon, alors qu'il vient de notre monde et que les gens de notre monde n'ont pas de dæmons (sauf si on considère que mon anxiété est mon dæmon mdr…). Bref, encore un mystère à élucider.

Pourquoi tout le monde ne voyage pas entre les deux mondes si c'est aussi facile?

Comme Bobo l'explique, cela est extrêmement rare, non seulement car peu de gens connaissent l'existence d'un univers parallèle, mais aussi parce que ceux qui sont au courant en ont très peur (comme le hacker, par exemple). Si Bobo est aussi intéressé par Stanislaus Grumman, c'est parce qu'il veut comprendre cet homme qui a eu assez de courage pour tenter un tel voyage.

C'est moi ou la scène où John Faa mobilise ses troupes faisait très «King in the North»?

Ouais, mais j'avoue que j'ai grave kiffé.

Honnêtement, est-ce que l'aléthiomètre n'est pas l'objet le plus cool de l'univers?

Enfin un peu de progrès: Lyra a réussi à faire fonctionner l'aléthiomètre!!! On découvre par la même occasion comment l'objet est censé être lu: les trois grosses aiguilles servent à poser une question, tandis que l'aiguille la plus fine y répond en pointant vers de nouveaux symboles.


Capture écran.

Pour pouvoir actionner l'aléthiomètre, il faut à la fois comprendre les multiples sens que revêt chaque symbole, réussir à vider son esprit et laisser sa pensée le guider instinctivement. Donc à moins d'être l'Élue et/ou pro sur Petit BamBou, c'est mort.

Est-ce que la mort de Benjamin vous a choqué autant que moi?

Le moment où le jeune Gitan se donne la mort pour éviter de trahir sa famille était pour l'instant le plus frappant de la série. Dans les livres, Benjamin est nettement moins présent et ne meurt pas dans l'appartement de Mrs. Coulter: il tombe du haut d'un escalier lors d'une mission d'espionnage au ministère de la Théologie. Dans les deux cas, sa mort est là pour prouver que Lyra sait lire correctement l'aléthiomètre, puisqu'elle découvre la mort de Benjamin avant tout le monde.

La scène de l'affrontement chez Mrs. Coulter a ainsi été inventée pour la série –mais quelle scène incroyable. Elle révèle la nature presque animale de Marisa, qui se met à quatre pattes pour battre Benjamin, comme si elle-même était une bête sauvage.


Capture écran.

C'est quoi. le deal. de Mrs. Coulter???

Franchement. Plus les épisodes passent, plus cette femme devient extrêmement flippante. En plus de son affrontement très étrange avec Benjamin, on la voit aussi saccager la chambre de Lyra pendant que son singe ferme la porte, soit pour la regarder faire, soit pour participer (chacun son kink, mais bon).


Capture écran.

Elle est tout le temps chiante comme ça, Lyra?

Il faut reconnaître que dans certaines scènes, Lyra a un côté un peu agaçant, comme quand elle crie à Ma Costa que les adultes sont vraiment trop relous à ne jamais lui dire la vérité. En même temps, elle a 12 ans.

Le plus gros problème, c'est que la Lyra de la série est pour l'instant un peu trop passive, se faisant balloter de tuteur en tuteur sans vraiment décider quoi que ce soit et se contentant de bouder dans son coin ou de crier sur les adultes.

Dans le livre, elle est à la fois très maline, farouche et attendrissante, et prend beaucoup d'initiatives. C'est même elle qui convainc Lord Faa de l'emmener dans le Nord, en s'incrustant dans un Conseil entre les chefs de famille gitans. Espérons que cet aspect-là soit plus développé dans les futurs épisodes.

Est-ce que Bobo ne serait pas grave amoureux de Marisa, par hasard?

En tout cas, ils formeraient un beau couple de psychopathes.


Capture écran.

En vrac

– Point potins: Anne-Marie Duff, qui joue Ma Costa, était mariée à James McAvoy. Et l'acteur qui incarne Père McPhail est en fait le père de Dafne Keen, qui interprète Lyra. À la croisée des mondes: une affaire familiale!

– Ruth Wilson a basé le look de Mrs. Coulter sur celui de l'actrice hollywoodienne Hedy Lamarr, qui était aussi une scientifique –une femme aussi belle que brillante, donc. Progressivement, le personnage de Mrs. Coulter est en train de devenir l'un des plus fascinants de la série, et l'interprétation incroyable de Ruth Wilson y est pour beaucoup.


Capture écran.

– Franchement, le look des mecs du Magisterium est tellement caricatural, il ne leur manque plus qu'un peu de bave au coin des lèvres et un tatouage «gros méchant» sur le front.


Capture écran.

– Bobo a encore des problèmes de voiture. La semaine prochaine, je parie qu'il tombe en panne d'essence.


Capture écran.

– Le look gitan va beaucoup mieux à Lyra que les robes étriquées de Mrs. Coulter. On sent qu'elle est enfin dans son élément.


Capture écran.

– Le serpent qui sort de la manche, c'est un peu l'argument ultime pour gagner une dispute.


Capture écran.

– Une journée dans la vie de Marisa «drama queen» Coulter: le matin, s'allonger dramatiquement sur le canapé en regardant dans le vide. L'après-midi, entre deux kidnappings d'enfants, saccager une pièce avec rage pour faire un peu de cardio. Le soir, se pencher sur son balcon en pensant à la mort.


Capture écran.

– Un peu plus de fun facts sur les dæmons: dans le livre, Farder Coram raconte à Lyra l'histoire d'un homme dont le dæmon était un dauphin. L'homme ne pouvait jamais revenir sur la terre ferme et a été condamné à une vie de marin qui ne le rendait pas heureux. Pas de bol.

– J'espère qu'une cellule psychologique a été mise en place pour le pauvre singe de Mrs. Coulter, qui a l'air de se demander ce qu'il a fait pour mériter cette meuf complètement tarée.


Capture écran.

Le plus marrant, c'est que dans les bouquins, il est juste… terrifiant. Mais la série semble vouloir lui apporter plus de nuances et par moments, il semble presque plus sympa que Mrs. Coulter.

– Quand tu es émerveillé par la personne que tu viens de tuer parce que ça fait de la jolie poussière:


Capture écran.

– «Spy fly» ferait un super nom de groupe.

À la semaine prochaine!

Newsletters

Des idées de livres qui colleront à chaque membre de la famille

Des idées de livres qui colleront à chaque membre de la famille

Oncle «gilet jaune», grand-mère nostalgique, sœur lectrice de développement personnel, beau-père En Marche, cousine start-upeuse, ces livres feront plaisir et transmettront un message.

Ces séries et films faits par des femmes méritaient une place aux Golden Globes

Ces séries et films faits par des femmes méritaient une place aux Golden Globes

Aucune réalisatrice n'est nommée. Aucune scénariste non plus. Les femmes sont encore une fois les grandes absentes des Golden Globes 2020, et c'est une injustice évidente.

Pourquoi les romances télé de Noël séduisent tant les jeunes femmes modernes

Pourquoi les romances télé de Noël séduisent tant les jeunes femmes modernes

Ces productions sont pourtant pétries de conservatisme et d'anti-féminisme.

Newsletters