Culture

«À la croisée des mondes» saison 1, épisode 2: «Images du Nord», récap et analyse

Temps de lecture : 9 min

[ATTENTION SPOILERS] Toutes les questions que l'on se pose après le deuxième épisode d'«À la croisée des mondes» (et toutes nos réponses).

Mrs. Coulter, présence aussi étrange qu'effrayante. | Capture d'écran via YouTube
Mrs. Coulter, présence aussi étrange qu'effrayante. | Capture d'écran via YouTube

Avis aux fans de fantasy (et aux non-initié·es): l'adaptation du roman À la croisée des mondes a démarré le 5 novembre. Chaque semaine durant la diffusion de cette première saison, on analysera les épisodes et on vous aidera à y voir plus clair. Si vous avez des questions, vous pouvez nous écrire sur Twitter. On y répondra peut-être la semaine suivante!

Cet épisode a enchaîné les révélations, non?

Ah, ça! En un seul épisode, on a appris que Mrs. Coulter est responsable du kidnapping de Roger, que Lord Asriel est le père de Lyra et qu'il existe un deuxième univers dans lequel Lord Boreal se rend régulièrement. Ça fait beaucoup, mais ne vous inquiétez pas, on va décortiquer tout ça.

Ouh la, mais en fait, elle est vraiment pas très sympa, cette Mrs. Coulter?

On pouvait déjà sentir dans le pilote que derrière son apparence charmante, Mrs. Coulter cachait une certaine noirceur. Mais ce nouvel épisode confirme son statut de véritable MÉCHANTE. Premier signe que quelque chose ne tourne pas rond: dès qu'elle accueille Lyra dans son appartement (beau mais froid, exactement comme elle), elle verrouille l'ascenseur. Après ça, les sessions d'espionnage du méchant singe et un bain moussant pas du tout relaxant, le vernis respectable de Mrs. Coulter s'écaille progressivement, jusqu'à la révélation de sa responsabilité dans l'enlèvement des enfants disparus dans l'épisode 1, parmi lesquels Billy Costa et Roger. TAMTAMTAM.

C'est quoi, le General Oblation Board (Conseil d'Oblation de Londres, en VF)?

Non seulement Mrs. Coulter est liée aux enlèvements d'enfants, mais elle est carrément à la tête des Gobblers. Lyra découvre dans l'épisode que ce surnom vient en fait des initiales du General Oblation Board, qui forment «GOB». Elle apprend également que cet organisme appartient au Magisterium (au gouvernement, donc) et qu'il mène des recherches sur la nature de la Poussière. Et quand le Magisterium lui-même trouve que Marisa Coulter va trop loin dans ses projets, c'est que ça doit pas être joli-joli.

Concernant les recherches du Conseil d'Oblation, on n'en sait pas beaucoup plus, à part que Mrs. Coulter emmène les enfants dans le Nord, dans un endroit nommé «la Station» (mais vu qu'elle leur fait écrire des lettres à leurs proches qu'elle s'empresse ensuite de brûler, on peut s'attendre à ce qu'elle n'ait pas vraiment leurs intérêts à cœur).

Quant au nom quelque peu inquiétant de ce Conseil, une «oblation» est une offrande faite à Dieu. On en reparlera plus tard dans la saison, mais voilà encore l'une des références religieuses qui peuplent l'univers de la série et des livres.

Est-ce qu'on peut parler de l'affrontement entre le singe de Mrs. Coulter et Pantalaimon?

Oui, parce que je suis traumatisée. Cette scène très violente permet à la fois de démontrer toute la cruauté dont Mrs. Coulter peut faire preuve et d'illustrer parfaitement le lien invisible mais puissant qui existe entre les êtres humains et leurs dæmons.

Les dæmons et les êtres humains ne forment qu'une seule et même personne: si l'un souffre, l'autre souffre aussi. Quand Pan est plaqué à terre, Lyra est également incapable de bouger.


Capture d'écran.

Pour rappel, les dæmons peuvent se toucher entre eux, mais il est interdit de toucher le dæmon de quelqu'un d'autre (Lyra ne peut pas se jeter sur le singe pour les séparer, par exemple). Même dans les batailles, les dæmons s'affrontent entre eux et les êtres humains entre eux, sans jamais toucher les dæmons des autres.

Le fait de toucher le dæmon de quelqu'un d'autre est une intrusion d'une extrême violence qui, de la façon dont elle est décrite dans les livres, s'apparente clairement à un viol. C'est pourquoi la scène où Lord Boreal s'en prend à la journaliste, à la fin de l'épisode, est encore plus choquante.

Par ailleurs, quand un dæmon meurt, son être humain meurt –et vice-versa. C'est pour ça que Lord Boreal n'a qu'à tuer le dæmon de la journaliste pour se débarrasser d'elle (cette scène n'est pas dans le livre, mais comme la précédente, elle explique très bien la nature des dæmons et prouve que le Magisterium ne recule devant rien pour arriver à ses fins).

Mais du coup, c'est si simple que ça de tuer quelqu'un dans cet univers? Il suffit d'écraser une mouche-dæmon?

Encore une fois, la plupart des êtres humains de cet univers respectent les limites du consentement et ont cet instinct presque primitif qui les empêche de toucher le dæmon de quelqu'un d'autre. Donc il faut être extrêmement mal intentionné et diabolique pour oser commettre un tel acte.

Et donc Lord Asriel, c'est le PÈRE de Lyra?

Surpriiiiiiiiiise. Lyra a eu beau croire toute sa vie que ses parents étaient morts dans un accident, il se trouve que son père est en fait Lord Asriel (pas d'info sur la mère, cependant). Comme dans le premier livre, la série va assez vite pour révéler certains de ses plus gros secrets dès le début, afin de mettre en route le reste de l'histoire sans perdre de temps. C'est assez enthousiasmant: après tant de révélations, on se demande ce que les prochains épisodes nous réservent.

C'était cool, cette séquence où Lyra se déplace dans les bouches d'aération pendant que Mrs. Coulter remonte dans l'ascenseur, non?


Capture d'écran.

En effet, c'était l'une des meilleures séquences de la série pour l'instant, et elle est d'autant plus cool qu'elle n'est pas du tout présente dans les livres. Dans la trilogie de Pullman, le passage de Lyra chez Mrs. Coulter n'occupe qu'un court chapitre, qui contient beaucoup moins de détails et de rebondissements que l'épisode qui lui est consacré.

Cela permet de rendre l'intrigue un peu moins statique, car il s'agit honnêtement de l'un des passages les moins intéressants de toute la trilogie. La scène du bain est aussi une invention, par exemple. Tous ces éléments viennent rajouter du suspense et renforcent le sentiment que Mrs. Coulter doit être perçue comme une menace.

Mais ce qui est intéressant, c'est qu'on a aussi droit à quelques brèves scènes qui humanisent Mrs. Coulter et nous montrent toute l'affection qu'elle a pour Lyra –d'abord quand elle la regarde avec tendresse s'installer dans sa chambre, puis au moment où elle pleure après lui avoir révélé l'identité de son père. Ces moments sont exactement ce qui fait de Mrs. Coulter un personnage fascinant et l'une des méchantes les plus iconiques de la littérature.

Est-ce que Lord Boreal est allé dans un autre univers???

TAMTAMTAM. Encore une révélation, et on doit le dire, celle-ci est très osée de la part des scénaristes, car dans les livres, personne ne se rend dans cet univers parallèle avant le deuxième tome.


Capture d'écran.

L'autre grosse surprise, c'est que cet univers parallèle, c'est le nôtre! Whaaaat? Et Lord Boreal semble bien le connaître, puisqu'il y mène une sorte de double vie: il a sa propre voiture (faudrait quand même payer ces contraventions, Bobo) et même un smartphone dernier cri. Encore une fois, on admire vraiment la volonté de la série, qui n'a pas peur de propulser l'intrigue en avant avec toutes ces révélations.

Mais n'importe qui peut le trouver, ce trou vers un autre univers?

C'est sûr que si quelqu'un fait une petite balade dans les ruines, il y a des chances qu'elle ou il tombe dessus. Cependant, les ouvertures entre les deux mondes sont techniquement transparentes et très fines, presque invisibles à l'œil nu; il faut vraiment regarder pile au bon endroit pour les apercevoir.


Capture d'écran.

Qui est le mec que Lord Boreal recherche?

Il s'agit de Stanislaus Grumman, aka le scientifique dont la tête congelée a été ramenée par Lord Asriel dans l'épisode 1. Lord Boreal demande au maître de Jordan College s'il peut inspecter la tête, ce que le maître refuse. Lord Boreal pense alors que Stanislaus Grumman n'est pas vraiment mort et qu'il se trouve peut-être dans notre monde.

S'il s'intéresse à lui, c'est sans doute parce que Stanislaus Grumman faisait lui aussi des recherches sur la Poussière et qu'il connaissait l'existence de multiples univers. On n'a jamais vu autant de passion pour la poussière depuis les balais Swiffer!

Pantalaimon est-il l'animal le plus mignon de tous les temps?

Oui. Question suivante.


Capture d'écran.

Mrs. Coulter, ce ne serait pas un peu une drama queen?

Elle est délicieusement théâtrale, et on adore ça. Entre ses remarques sur le fait que le vide l'attire et sa tendance à déprimer devant des baignoires vides, on aime le niveau de drama qu'elle injecte dans cette série, telle une héroïne de film noir.


Capture d'écran.

Pourquoi est-ce que Pantalaimon parle, mais pas le singe de Mrs. Coulter?

Contrairement aux autres dæmons, le singe de Mrs. Coulter ne parle jamais dans les livres (et il n'est jamais nommé). Cela ajoute un élément de mystère et d'impénétrabilité à Mrs. Coulter, tout en illustrant le côté très refoulé de sa personnalité. Car Marisa Coulter, vous avez commencé à le comprendre, cache une véritable rage sous son apparence de femme douce et polie.

Le dæmon représente beaucoup de choses, mais il est notamment censé représenter l'inconscient d'un être humain, sa face cachée (ou son anima, pour reprendre le concept de psychanalyse développé par Carl Jung). Si le singe de Mrs. Coulter ne parle pas, c'est donc peut-être parce qu'elle n'est pas du tout en phase avec son inconscient.

D'ailleurs, la relation entre Mrs. Coulter et son singe est assez étrange, pleine d'animosité: contrairement aux autres duos dæmon-être humain, ces deux-là ne semblent pas franchement s'apprécier. Mrs. Coulter se montre même très agressive avec son dæmon à plusieurs reprises (quand elle le frappe, c'est comme si elle s'infligeait du mal à elle-même), sans doute parce que le regard méchant du singe trahit la véritable nature de Mrs. Coulter, elle qui fait tant d'efforts pour apparaître charmante et inoffensive.

Comment ça se fait que le dæmon de Mrs. Coulter peut se déplacer aussi loin d'elle?

Comme on vous le disait dans le récap précédent, les dæmons ne peuvent pas s'éloigner de plus de quelques mètres de leur être humain, car ils forment ensemble une seule et même entité. C'est pour cela que Lyra et Pantalaimon sont extrêmement choqués lorsqu'ils voient que le singe de Mrs. Coulter est seul dans une pièce, alors que Mrs. Coulter est à l'autre bout de l'appartement.

Pour l'instant, on ne sait pas pourquoi son dæmon a cette capacité, et ce n'est jamais clairement expliqué dans les bouquins, mais cela permet de renforcer l'idée (pour Lyra comme pour nous) que Mrs. Coulter est une présence aussi étrange qu'effrayante.

En vrac

Daddy issues: complexe psychosexuel qui consiste à fantasmer sur un personnage de père sexy qui porte des pulls molletonnés. Voir aussi: James McAvoy dans le rôle de Lord Asriel.

– C'est bien, parce qu'ils sont très subtils sur les tendances fascisantes du Magisterium (non).


Capture d'écran.

– Quand on a lu les livres, qui se déroulent dans un univers victorien fait de lourds bureaux en bois sombre et de vieilles bougies, ça fait vraiment bizarre de voir les meubles Ikea de l'appartement de Mrs Coulter.

– Encore une preuve que le casting est vraiment excellent: les deux acteurs qui jouent Billy et Roger sont trop choupis.


Capture d'écran.

– Si ton dæmon, c'est une fourmi, faut quand même faire hyper gaffe, en fait.

– Et si ton dæmon, c'est un éléphant, j'imagine que ça doit être assez dur à vivre socialement.

– Si Lord Boreal a accès à notre monde, est-ce que vous pensez qu'il regarde Game of Thrones de temps en temps?

– Si vous vous demandez où vous avez vu l'acteur Mat Fraser auparavant, il jouait dans la saison «Freak Show» d'American Horror Story –et il est fabuleux.


Capture d'écran.

– On peut souvent en dire long sur la personnalité des personnages en fonction de leur dæmon: le singe à tête bleue de Mrs. Coulter est à la fois fascinant et effrayant, comme elle, et tous les hommes du Magisterium ont pour l'instant des abeilles, des salamandres, des scarabées ou des serpents comme dæmons, bref des trucs visqueux et/ou pas hyper sympas.

– La tête de Lyra quand elle réalise que Marisa «drama queen» Coulter lui dit qu'elle veut sauter du balcon:


Capture d'écran.

– Comme Lyra, Pantalaimon peut se montrer assez insolent. Ses petits airs de jugement face à Mrs. Coulter sont particulièrement savoureux:


Capture d'écran.

– Aléthiomètre watch: l'appareil se met à bouger lorsque Lyra lui demande de l'aide, mais celle-ci ne s'en rend pas compte. Est-ce qu'il a attendu que Mrs. Coulter s'éloigne pour pouvoir répondre? Est-ce que Lyra va enfin apprendre à s'en servir? On le saura sans doute très bientôt.

– Je sais qu'elle kidnappe des enfants et tout ça, mais Marisa Coulter est en train de devenir ma nouvelle icône mode. Donnez-moi ce tailleur vert avec le col en fourrure immédiatement.


Capture d'écran.

– Maintenant qu'on a fait les présentations, ça vous va si je commence à appeler Mrs. Coulter «Marisa» et Lord Boreal «Bobo»?

– Donald Trump est président et la planète meurt à petit feu, mais on peut se consoler en se disant que le café est meilleur chez nous que dans le monde de Lyra.

À la semaine prochaine! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous les poser sur les réseaux sociaux, on y répondra dans le prochain récap.

Newsletters

Des idées de livres qui colleront à chaque membre de la famille

Des idées de livres qui colleront à chaque membre de la famille

Oncle «gilet jaune», grand-mère nostalgique, sœur lectrice de développement personnel, beau-père En Marche, cousine start-upeuse, ces livres feront plaisir et transmettront un message.

Ces séries et films faits par des femmes méritaient une place aux Golden Globes

Ces séries et films faits par des femmes méritaient une place aux Golden Globes

Aucune réalisatrice n'est nommée. Aucune scénariste non plus. Les femmes sont encore une fois les grandes absentes des Golden Globes 2020, et c'est une injustice évidente.

Pourquoi les romances télé de Noël séduisent tant les jeunes femmes modernes

Pourquoi les romances télé de Noël séduisent tant les jeunes femmes modernes

Ces productions sont pourtant pétries de conservatisme et d'anti-féminisme.

Newsletters