CultureCulture

Séries TV: devenez la nouvelle sensation de la comédie américaine

Alexandre Hervaud, mis à jour le 28.05.2014 à 9 h 10

La chaîne NBC lance un concours en ligne pour trouver sa future comédie. Et vous pouvez –en théorie– y participer.

Ron Swanson is watching you - DR

Ron Swanson is watching you - DR

La télévision adore mettre en scène l'éclosion de jeunes pousses attirées par des professions plus ou moins glamour: les wannabe Stromae ont The Voice (ou Nouvelle Star), les apprentis Joël Robuchon ont Top Chef (ou Masterchef), etc. Outre-Atlantique, les aspirants cinéastes avaient quant à eux le show Project Greenlight, produit de 2001 à 2005 par Matt Damon et Ben Affleck et permettant aux meilleurs de réaliser un long métrage.

En matière de confection de séries TV (comprendre: d'accompagnement de futurs showrunners), les exemples sont –à notre connaissance– plus discrets, voire carrément inexistants. Comme si, malgré le goût certain de l'industrie TV pour le recyclage, il n'était pas vraiment judicieux de dévoiler le parcours de futurs contributeurs d'une chaîne. Le processus habituel de programmation de séries (réception de pitchs, commande de pilotes, sélection des shows diffusés, etc.) étant plus ou moins opaque, on pouvait comprendre cette stratégie. Du moins, à une époque.

À l'heure des commandes directes de saisons entières de séries sans passer par la case pilote (de True Detective sur HBO à House of Cards sur Netflix) et des créations web appréciables sur la TV de salon (et appréciables tout court, surtout), on peut comprendre qu'une grande chaîne américaine, en l'espèce le network NBC, ait eu envie de dynamiser sa politique de programmation série. C'est tout l'objet de son initiative NBC Playground (littéralement: la cours de récréation de NBC) qui entend trouver parmi les propositions de non-professionnels sa future série comique diffusable à l'antenne, ainsi qu'une autre réservée au web.

Point d'émission diffusée à l'antenne mais une plateforme web et un concours en diverses étapes résumées ci-dessous pour trouver de nouvelles voies dans le domaine de la comédie télévisuelle.

Les fameux advisors (conseillers) chargés de donner leur avis (parallèment au public d'internautes invités à voter) sur les meilleurs pitchs sélectionnés au préalable par les petites mains de NBC constituent ni plus ni moins que le haut du panier de l'humour ricain: du trio Amy Poehler, Aziz Ansari et Adam Scott (Parks and Recreation) en passant par Jason Bateman (Arrested Developpment), Mindy Kaling (The Office, The Mindy Project) ou encore Adam McKay (comparse de Will Ferrell avec qui il a produit notamment Eastbound and Down), entre autres.

Dans la vidéo qui suit, une partie de ce jury de choix se livre sur ses attentes en matière de «bonne comédie».

Parmi les contraintes imposés aux futurs candidats, citons la saine décision de proscrire toute personne liée (de près ou de loin) à NBC, ainsi que tout individu ayant déjà un autre programme à l'antenne (ou un deal quelconque avec un autre diffuseur), ce qui permet d'assurer un certain «sang neuf» parmi les candidatures. Si l'animation est proscrite, rien n'empêche un candidat de proposer deux pitchs différents, jugés sur les critères suivants: «capacité de divertissement, humour, originalité et le potentiel d'adhésion du public».

Contrairement aux apparences (voire à toute logique), le concours n'est pas réservé qu'aux Américains, puisque les règles stipulent uniquement que les candidats «doivent être autorisés à vivre, travailler et participer légalement au concours aux Etats-Unis». Ceci dit, si d'aventure vous êtes un scénariste français avec une idée trop révolutionnaire pour le paysage audiovisuel franchouillard, débrouillez-vous avec l'ambassade US pour vos visas, on ne va pas non plus tout vous mâcher. Et rappelons quand même que les vidéos de «pitch» attendues (et celles résumant vos travaux précédents) doivent être en anglais, of course.

On suivra de près l'évolution de ce concours (ne serait-ce que pour voter si NBC a l'intelligence de ne pas géo-restreindre l'origine des votants), en gardant en tête que malgré son originalité et la personnalité des encadrants, cette playground a tout d'une stratégie de la dernière chance pour un network fatigué. Il est loin le temps où NBC pouvait s'enorgueillir de diffuser Friends ou 30 Rock, et seul Parks and Recreation (dont la septième saiso, diffusée en 2015, sera la dernière) surnage encore dans sa programmation.

Rappelons ainsi que le diffuseur s'est illustré récemment par l'annulation de l'excellente Community, dont l'ultime épisode s'achevait par un suicidaire mais hilarant doigt d'honneur adressé à la chaîne.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte