Monde / Culture

Yasiin Bey (Mos Def) annule sa tournée américaine pour des «problèmes d'immigration»

Temps de lecture : 2 min

Mos Def à Hollywood le 28 octobre 2009, REUTERS/Mario Anzuoni
Mos Def à Hollywood le 28 octobre 2009, REUTERS/Mario Anzuoni

Le rappeur et acteur Yasiin Bey, plus connu sous son ancien nom de scène Mos Def, a annulé sa tournée américaine selon le festival de musique de Boston Together, qui a écrit sur son site Internet:

«Nous sommes au regret de vous annoncer que Yasiin Bey n'est pas en mesure de rentrer aux Etats-Unis et que sa prochaine tournée américaine a été annulée à cause de problèmes d'immigration/légaux.»

Le Guardian souligne qu'on ne connaît pas encore la nature exacte de ces problèmes. Le rappeur de New York, connu pour ses textes engagés et ses rôles au cinéma (Braquage à l'italienne, Soyez sympas, rembobinez) ou à la télévision dans la série Dexter, habite désormais en Afrique du Sud, et a récemment déclaré dans une interview au magazine Rolling Stones:

«J'ai vécu à Brooklyn 33 ans de ma vie. Je pensais que j'allais y être enterré. Et puis il y a sept ans, je me suis dit, "je dois y aller, je dois partir". C'est très dur de partir. [...] Pour qu'un mec comme moi qui a cinq ou six générations non seulement aux États-Unis mais dans la même ville aux Etats-Unis, quitte les Etats-Unis, ça veut dire que quelque chose cloche aux Etats-Unis.»

Le Guardian rapporte qu'il s'était déjà plaint des problèmes d'immigration, qu'il considérait comme du racisme institutionnalisé, dans son titre Mr Nigga. En juillet 2013, Yasiin Bey s'était fait filmer par le journal britannique en train de se faire nourrir de force à la manière des prisonniers de la prison de Guantanamo Bay dans une vidéo qui avait été vue des millions de fois sur Internet.

Mise à jour: The Guardian, qui annonçait plus tôt jeudi 22 mai que Yasiin Bey s'était vu «refuser l'entrée aux Etats-Unis», a modifié son article en précisant que cette information n'était pas confirmée. Cet article a été mis à jour pour refléter ce changement.

Newsletters

Une ville espagnole veut faire payer les sauvetages en mer

Une ville espagnole veut faire payer les sauvetages en mer

À San Sebastián, où les coûts des opérations de sauvetage ne cessent de croître, les personnes «imprudentes» ou «négligentes» devront mettre la main au portefeuille.

L'Amérique au bord de la scission

L'Amérique au bord de la scission

[BLOG You Will Never Hate Alone] Les différences d'opinion sont telles que deux options sont seulement possibles: la guerre civile ou la séparation.

Il est temps de se faire de nouveau du souci à propos de la Corée du Nord

Il est temps de se faire de nouveau du souci à propos de la Corée du Nord

Pendant que le monde entier avait les yeux braqués sur l'Ukraine, Kim Jong-un en a profité pour tester un nombre alarmant de missiles.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio