Partager cet article

400.000 oeuvres d'art du MET à télécharger gratuitement... et légalement

En Bateau, Manet / MET via Wimedia Commons CC License By

En Bateau, Manet / MET via Wimedia Commons CC License By

Vous rêvez de retrouver les Picasso ou Monet que vous avez admiré au MET? Ou n'y étant jamais allé, vous voulez les contempler depuis chez vous en bonne résolution? Ou vous êtes prof et vous voulez en faire profiter vos élèves? Depuis quelques jours, le Metropolitan Museum of Art de New York propose près de 400.000 œuvres d’art en libre accès et téléchargement.

Le célèbre musée, qui abrite des tableaux de Van Gogh à Degas en passant par de l’art aztèque, grec ou chinois, a mis en place une licence OASC. Cet «Open access for Scholarly Content» vise à libérer l’accès à des œuvres d’art pour une utilisation didactique. Ouvrages scolaires et universitaires, catalogues d'expositions, ou encore films documentaires sont visés en priorité.

Ainsi, tout spécialiste, ou professeur d'art, qui aurait besoin d’utiliser Régates à Sainte-Adresse de Monet ou En bateau de Manet, n'a plus à hésiter: il peut les télécharger sur le site du MET, parfois en haute résolution. Mais la FAQ du musée le précise: rien n’empêche un simple amateur d’imprimer chez lui et pour son usage personnel ses tableaux préférés. La seule restriction demeure l’usage purement commercial.

Bien entendu, toutes les œuvres ne sont pas disponibles. Pour des raisons de droits d’auteurs notamment, ou lorsque l’œuvre en question n’appartient pas au MET, impossible pour le musée de la laisser en libre accès. La plupart des œuvres téléchargeables sont donc celles déjà tombées dans le domaine public.

En ouvrant ainsi ses données, le MET rejoint d’autres musées qui ont déjà adopté cette démarche: le National Gallery of Art, à Washington, le Getty, à Los Angeles, ou encore le Walters Art Museum, à Baltimore, signale le site Open Culture. Le directeur du MET, Thomas P. Campbell, a exprimé sa fierté de la mise en place d’un tel système:

«Je suis ravi que la technologie numérique puisse ouvrir les portes de ce trésor d’images qu’est notre collection encyclopédique.»

D’autres musées se contentent aujourd’hui de proposer des visites virtuelles de leurs galeries, ou de mettre en ligne leurs œuvres, notamment sur Google Art Project. Le MET avait d’ailleurs commencé par là: des visites via Internet, des centaines d’œuvres sur Google Art Project dès le lancement du site, et la mise en ligne de livres d’arts publiés par le musée depuis plusieurs dizaines d’années.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte