Culture / Société

«Je me suis enfin exprimé entièrement»: Romain Gary aurait eu 100 ans ce 8 mai

Temps de lecture : 2 min

Plaque commémorative en hommage à Romain Gary au 108, rue du Bac, à Paris. Via Wikimédia Commons.
Plaque commémorative en hommage à Romain Gary au 108, rue du Bac, à Paris. Via Wikimédia Commons.

Le 2 décembre 1980, Romain Gary, seul romancier vainqueur deux fois du prix Goncourt (pour Les Racines du ciel en 1956 puis pour La Vie devant soi en 1975, publié sous le pseudonyme d'Émile Ajar, grâce auquel il trompa la vigilance du jury), se tirait une balle dans la tête. Né le 8 mai 1914, il aurait 100 ans ce jeudi.

Avant de mourir, l'écrivain avait rédigé une note à l'intention de la presse, reproduite dans plusieurs biographies. Il y fait notamment allusion au suicide, le 30 août 1979, de son ex-femme Jean Seberg, l'inoubliable Patricia de À bout de souffle de Godard.

«Pour la presse. Jour J. Aucun rapport avec Jean Seberg. Les fervents du cœur brisé sont priés de s’adresser ailleurs.

On peut mettre cela évidemment sur le compte d’une dépression nerveuse. Mais alors il faut admettre que celle-ci dure depuis que j’ai l’âge d’homme et m’aura permis de mener à bien mon œuvre littéraire.

Alors, pourquoi? Peut-être faut-il chercher la réponse dans le titre de mon ouvrage autobiographique, La nuit sera calme, et dans les derniers mots de mon dernier roman: "Car on ne saurait mieux dire".

Je me suis enfin exprimé entièrement.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

En partenariat avec le site DesLettres

Newsletters

«Irradiés», terrible et tendre incantation fatale

«Irradiés», terrible et tendre incantation fatale

Avec son dispositif visuel inhabituel, le film de Rithy Panh met en scène de manière bouleversante des visions des massacres du XX​e siècle comme questionnement inquiet d'une pulsion de mort de l'espèce humaine tout entière.

En Chine, le film «Fight Club» n'a pas du tout la même fin

En Chine, le film «Fight Club» n'a pas du tout la même fin

Le plan de Tyler Durden n'était pas franchement en phase avec l'idéologie du PCC.

Thierry Mugler, le couturier qui rendait les corps spectaculaires

Thierry Mugler, le couturier qui rendait les corps spectaculaires

Ce créateur emblématique des années 1980 est mort le 23 janvier à l'âge de 73 ans.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio