Culture

«E.T.», «Pulp Fiction», «Alien»: des affiches de films cultes en GIF

Temps de lecture : 2 min

Affiche d'E.T. de Steven Spielberg.
Affiche d'E.T. de Steven Spielberg.

C'est l'avenir des affiches de cinéma: des GIF géants. Un internaute a posté il y a trois jours, sur Imgur, des affiches de films cultes qu'il a retravillées pour que les héros bougent. Sur l'affiche d'E.T., on voit le vélo en mouvement devant la lune, sur celle de Drive, Ryan Gosling est en train de conduire la voiture, sur celle de Pulp Fiction John Travolta et Samuel L. Jackson lèvent leur arme pour tirer.

Comme l'explique dans Le Monde le Français Micaël Reynaud, lauréat de la catégorie «action» d'un concours de GIFs organisé conjointement par la prestigieuse galerie d'art Saatchi et par Google, le GIF «est un terrain de jeu pour créer des séquences surprenantes. On fait ce qu'on veut pour mettre en exergue un mouvement, un détail, ça peut d'ailleurs être très abstrait.» Cela peut avoir un puissant pouvoir poétique. Ou un puissant pouvoir marketing.

Et celui qui semble avoir le plus de succès sur Imgur:

Newsletters

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

Cette semaine, la grand-messe des séries. 

«Venom 2»: ils ont quand même réussi à faire pire que le premier

«Venom 2»: ils ont quand même réussi à faire pire que le premier

L'ennemi de Spider-Man, qui s'est retrouvé par miracle star de son propre film, a droit aujourd'hui à une suite. Et c'est comme l'adolescence, un peu moche, bête et pas toujours satisfaisant. 

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio