Partager cet article

Les rappeurs du Wu-Tang ont plus de vocabulaire que Shakespeare. La preuve en une infographie

Capture d'écran de l'infographie de Matt Daniels.

Capture d'écran de l'infographie de Matt Daniels.

Comparés à l'indéboulonnable Shakespeare, les figures du Hip-hop ne sont pas toujours perçues comme les tenants d'une langue anglaise particulièrement riche et raffinée. A tort, comme le prouve ce graphiste et développeur américain, Matt Daniels.

Amateur de ce genre musical et d'analyse de données, passions qu'il a déjà croisées avec succès dans ses études de l'emploi de «shorty» dans le rap, ou du groupe Outkast, Matt Daniels vient de réaliser une comparaison fouillée du vocabulaire de 85 rappeurs avec celui de Melville, auteur de Moby Dick, et de Shakespare.

Le résultat, présenté dans l'infographie suivante, souligne notamment que certains grands noms du hip hop dépassent le maître du théâtre anglais, dont la richesse de langage est souvent citée comme référence par «les élites littéraires», explique Matt Daniels en préambule de son travail:

«A travers toute son oeuvre, il utilise 28.829 mots, suggérant qu'il en connaissait plus de 100.000 et possédait sans doute le plus large vocabulaire de tous les temps.»

Notre développeur a donc comparé ces chiffres avec les 35.000 premiers termes utilisés dans les paroles de chaque artiste. «Le nombre d'artistes qui dépassent Shakespeare (15) et Melville (3) est en soi fascinant, écrit le site io9, mais l'ascendance du Wu-Tang Clan, pas simplement collectivement, mais comme artistes individuels, est peut-être plus impressionnant encore».

Les paroles du célèbre groupe de New York se rapprochent en effet de la richesse d'un Moby Dick et distancent largement, avec près de 5.900 termes différents, les 5.170 termes de Shakespare. A noter que RZA et GZA, deux membres fondateurs du collectif, brillent également par la complexité de leurs albums solo.

C'est un certain Aesop Rock, d'abord exclu du classement car considéré par «trop obscur» par Matt Daniels, qui décroche la palme -sous la pression «de la communité Hip Hop de Reddit». Le dernier est le rappeur DMX -vous pouvez entendre un extrait de l'un de ses morceaux, Party Up, sur lequel un lama s'égaye, ci-dessous:

A noter que les incontournables Snoop Dogg, 2pac, Kanye West, ou Lil Wayne se retrouvent au bas du classement, aux alentours de la 70e place. Et Matt Daniels de commenter:

«Si Lil Wayne n'a jamais été reconnu pour la complexité de son vocabulaire, je m'attendais à ce que 2pac, Snoop, et Kanye soient bien au-dessus de la moyenne.»

Le graphiste permet aussi de lire son infographie selon l'origine géographique des groupes: la côte Est des Etats-Unis arrivant, pour raviver de vieux antagonismes, devant la fameuse West coast et son gangsta rap pas toujours très subtil.


Classement par région

Malgré le sérieux de son travail , dont il détaille méticuleusement la méthode, Matt Daniels reconnaît que celui-ci n'est «pas parfait». Ainsi, les mots «pimps», «pimp», «pimping», et «pimpin» sont comptés comme autant de mots différents. Par ailleurs, il est «évident, comme le souligne encore io9, que le vocablulaire n'est clairement pas une référence pour mesurer le succès, la profondeur ou l'impact du travail d'un artiste.» 

En revanche, cette analyse permet de remettre en perspective certaines idées vite conçues sur le Hip-hop. Et de s'amuser avec une infographie animée particulièrement efficace, tout en réécoutant le son de ceux qui la constituent.

A.F.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte